Peinture Piscine : 3 situations où c’est le revêtement à privilégier

La peinture pour piscine est peu fréquente car elle a quelques inconvénients pénibles. Le plus notable est qu’elle se dégrade rapidement ce qui oblige à vider le bassin pour le repeindre ou installer un autre revêtement. Par ailleurs, cette solution s’adresse uniquement aux piscines béton ou monobloc.

Cela étant, elle a aussi un intérêt certain si vous êtes dans l’une des 3 situations suivantes.

La peinture est une bonne solution pour votre piscine si :

1 – L’argent n’est pas un problème pour vous et vous voulez personnaliser votre piscine

Faites appel à un prodige, façon grand maître de la peinture, et il fera de votre bassin une oeuvre d’art.

peinture-pour-piscine

Voici la piscine de Dale Chihuly. Cette peinture qu’il a faite lui même est rétro-éclairée et serait cotée à $1,5 million.

 


2 – Vous avez l’âme créative et vous voulez une piscine vraiment pas comme les autres

Dans ce cas, préparez vos croquis, prenez vos mesures, commandez les pinceaux, les rouleaux, les pots de peinture, les additifs et les vernis. Et lancez-vous dans la peinture de votre piscine.

peinture piscine

Faites venir le lagon dans votre piscine en la peignant vous même…

3 – Vous avez un budget serré pour terminer votre piscine et vous êtes pressé de la remplir

Sur ce terrain, la peinture l’emporte haut la main avec un prix au mètre carré imbattable pour habiller son bassin en monochrome (bleu clair, gris clair ou blanc en général). Cela étant, gardez à l’esprit que c’est une solution temporaire et moins durable qu’un liner par exemple. Préparez-vous à devoir (re)vider votre piscine pour refaire la peinture dans les 5 ans à venir. Pas sûr que ce soit une solution économique à long terme, mais elle peut faire l’affaire temporairement…

Si vous vous êtes reconnu dans l’un ou l’autre de ces profils, voilà ce que vous devez savoir sur la peinture pour piscine.

Privilégiez des peintures pour piscine à effet plastique

Il y plusieurs types de peinture pour piscine, mais on distingue 2 catégories : peintures ciment et peintures à effet plastique.

Les peintures au ciment sont à éviter car trop friables et perméables

Ces peintures étaient surtout utilisées avant l’apparition de procédés plus modernes. Elles sont désormais peut utilisées à cause de leur très courte longévité. Il faut refaire la peinture toutes les 2 à 3 saisons. Ce qui oblige à vider le bassin bien évidemment. Pas très pratique.

La peinture ciment en quelques mots :

  • Ne s’adresse qu’aux piscines béton (maçonnées, projetées, etc).
  • C’est une couche de finition pour colorer l’intérieur du bassin. Temps de séchage plus long qu’une peinture plastique.
  • Elle s’imprègne d’eau. Comme elle est perméable, il faut faire une couche d’enduit hydrofuge et imperméabilisant avant de l’appliquer.
  • Durée de vie très courte : réaction avec les produits de désinfection, désagrégation qui laisse des traînées ou des dépôts dans la piscine, pénétration de l’eau (ce qui accentue sa dégradation).
  • Si vous vous lancez dans la création d’une décoration originale, votre chef d’oeuvre risque de se dégrader rapidement.

Les 2 types de peintures à effet plastique

Dans cette catégorie, on retrouve des peintures à base de caoutchouc chloré ou de résine de synthèse telles que l’acrylique, le polyuréthane ou l’époxy. Il existe plusieurs pigmentations, mais on retrouve souvent les mêmes couleurs : bleu, blanc, gris. Elles ont un temps de séchage court et sont prévues pour être immergées en permanence.

  • Les peintures à base de caoutchouc (chloré) résistent correctement aux produits désinfectants, aux UV et sont compatibles avec de nombreux supports : béton, enduit, ciment, polyester, fibre de verre (mais pas le gelcoat). Elles sont à renouveler tous les 3 à 5 ans.
  • Les peintures à base de résines de synthèse (époxy, polyuréthane, acrylique) ont une bonne élasticité et une bonne imperméabilité. Pour autant elles ne sont pas suffisantes pour l’étanchéité.

Au delà du prix, il est surtout important de lire et de comprendre les consignes des fabricants avant de se lancer : nécessité d’une couche d’accrochage, type / état / ancienneté de la couche inférieure, imperméabilisation, revêtements compatibles, préparation du support, durée de vie, entretien.

 

Conseils pour peindre sa piscine

Peindre une piscine n’est pas plus compliqué que peindre les murs intérieurs d’une maison. C’est le choix le plus économique si on se lance soi-même dans la peinture. Mais il faut respecter des précautions de base pour que le rendu final soit propre, beau et le plus durable possible.

Très important : Il faut que la piscine reste vide le moins longtemps possible. Il faut aller le plus vite possible pour vider / peindre / re-remplir la piscine en privilégiant une plage météo où on est certain qu’il fera beau et que le sol autour du bassin n’est pas imbibé d’eau. Risque de poussées par le sol = risque de perdre sa piscine.

Préparation du support variable selon l’état et le type de revêtement

Si la surface intérieure n’est pas déjà imperméable, il faut d’abord la rendre étanche (dépendant du support).

Il faudra peut être démonter certains équipements : échelle, projecteur, bouches de skimmers, buses ou bonde de fond.

Pour que le rendu soit propre, durable, sans problème d’aspect, un nettoyage et un ponçage / colmatage du support sont généralement requis.

Pour le nettoyage, il s’agit de dépoussiérer, désinfecter et débarrasser les surfaces à peindre de tout ce qui pourrait handicaper l’accroche de la peinture ou avoir un impact sur son aspect visuel. Par exemple, un lavage à l’acide suivi d’un rinçage au jet d’eau, est recommandé pour les résines de synthèse.

Pour le ponçage / colmatage, il s’agit de gommer les petits défauts (creux, bosses) sans pour autant s’attaquer à l’ensemble du bassin. La durée de cette étape dépend de l’état initial du revêtement intérieur.

S’il s’agit d’une peinture sur béton, il est important qu’il soit sec. Certains fabricants de peinture recommandent 60 jours de temps de séchage avant la mise en peinture… Et si vous vous lancez dans une peinture au ciment, il faudra aussi faire la couche d’enduit d’hydrofuge et attendre qu’elle soit sèche pour la mise en peinture.

Précautions d’emploi

Toujours se reporter aux consignes du fabricant. La nécessité d’une pré-couche (apprêt, accrochage) dépend du support et de la peinture utilisée. Idem pour la nécessité ou non de diluer la première couche de peinture (white spirit). Et pareil pour le nombre de couches.

Pour le reste, ce sont des précautions évidentes :

  • Prévoir tout le matériel avant de commencer : type de pinceaux et rouleaux, volume de peinture, diluant, masque / combinaison / lunettes / gants de protection si vous utilisez des acides pour décaper ou préparer les surfaces…
  • Si vous peignez vous-même, faites-vous aider pour que ce soit plus motivant et que ça aille plus vite.
  • Prévoyez des adhésifs pour les réchampis de haut des parois et des pièces à sceller si vous avez peur de déborder lors de la mise en peinture.
  • Commencer par les parois et finir par le fond (en partant du côté le plus profond du bassin).
  • Eviter de peindre en plein soleil lorsqu’il fait très chaud pour éviter la formation de cloques ou de coulées de peinture. Dans ce cas là, privilégiez le matin et la fin d’après-midi.
  • Ne pas peindre en cas de pluie ou de vent car la surface doit être sèche et propre pour optimiser le résultat final.
  • Il est bienvenu de protéger ensuite la ligne d’eau (frise, carrelage) car c’est une zone de dégradation importante dans une piscine
  • Respecter les temps de séchage avant de remplir la piscine (7 jours en général).

Pour conclure sur les peintures pour piscine

Les peintures pour piscine sont peu fréquentes pour deux raisons. Elles ne sont pas compatibles avec tous les supports, et lorsqu’elles le sont, elles ont tendance à s’abîmer plus rapidement que les autres types de revêtement intérieur de piscine. C’est un peu frustrant et peut coûter inutilement cher en eau.

Mais la peinture a aussi plusieurs avantages. On peut personnaliser son revêtement intérieur comme on le souhaite : couleurs, fresque, dessins, etc. Si on se décide pour une couleur unie, il n’y a pas besoin de connaissance technique particulière, comme pour la pose d’un liner ou d’un revêtement polyester. Ce qui lui donne alors un bon rapport qualité / prix, si on ramène ça à un coût au mètre carré (voir les prix).

Les peintures pour piscine étant prévues pour être immergées en permanence, elles offrent une bonne adhérence et une résistance correcte aux traitements désinfectants. On peut aussi l’utiliser comme situation provisoire ou de transition, avant de passer à un autre revêtement.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire