Comment économiser l’eau de sa piscine ?

Deperdition evaporation eau piscine

Il existe quelques astuces pour économiser l’eau de piscine

Economiser l’eau de sa piscine relève autant d’enjeux économiques qu’environnementaux. C’est une manière responsable de vivre la piscine. Quelques gestes simples suffisent pour économiser plusieurs milliers de litres d’eau. Autant les apprendre et les mettre en pratique pour la santé de votre porte-monnaie et de la planète.


Quelles sont les causes de déperdition d’eau ?

1 – L’évaporation

L’évaporation est un phénomène naturel. C’est une des principales causes de déperdition d’eau.

L’ampleur de l’évaporation varie en fonction
– des aléas climatiques (température, hygrométrie, vent, ensoleillement)
– et de l’exposition de votre piscine (abritée du vent, exposée au soleil de l’aube au crépuscule).

Le cumul de ces facteurs impactent directement l’ampleur de l’évaporation.

Il est impossible de chiffrer ou quantifier les pertes occasionnées de manière globale. Il n’y a que des cas particuliers.

Il y a plus de vent et de chaleur dans le Sud-Est de la France, ou le long du littoral que dans des zones de plaine ou de basse montagne.

Votre voisin peut avoir une piscine avec le même volume d’eau que vous et avoir une évaporation plus importante si son bassin n’est pas abrité du vent.

Une chose est sûre cependant, l’évaporation représente à elle seule plusieurs centaines, voire milliers de litres d’eau par mois.

Le seul moyen de remédier à l’évaporation est d’équiper sa piscine d’une couverture.
Un volet roulant ou une bâche diminueront la perte d’eau d’environ 70 %.

2 – Les éclaboussures

En plongeant, sautant ou en s’amusant dans l’eau, les baigneurs évacuent une partie de l’eau hors du bassin.

Les éclaboussures peuvent être responsables d’une perte d’eau importante si elles sont répétées. Or, il serait dommage d’interdire à ses enfants de s’amuser et chahuter dans l’eau sous prétexte qu’ils font trop d’éclaboussures. La piscine est d’abord un lieu de plaisir, pourquoi s’en priver ?

Pour limiter la déperdition d’eau due aux éclaboussures, il est conseillé d’avoir un écart de 15 à 20 centimètres entre l’eau et le bord de votre bassin.

3 – La vidange du bassin

Remplacer l’eau de son bassin est un mal nécessaire quand l’eau de piscine est trop dégradée.
Mais cela représente un gaspillage d’eau important qui laisse perplexe. On profite d’une eau neuve qui renouvelle le plaisir de la baignade mais cela représente un coût et il faut gérer l’évacuation de dizaines de milliers de litres d’eau.

On peut la récupérer pour arroser son jardin si l’on extrait les résidus de produits chimiques au préalable. Ou on peut tout envoyer au tout à l’égout et c’est alors une perte sèche.

Pour retarder au maximum une vidange partielle ou totale du bassin, il faut veiller à maintenir une eau de bonne qualité en effectuant des contrôles réguliers.

4 – Le lavage des filtres

Le lavage (ou contre lavage) des filtres à sable consomme de 300 à 500 litres d’eau. On fait cette opération lorsqu’à force de faire fonctionner le système de filtration, le bloc filtrant commence à se boucher et se colmater, et devient moins efficace. L’eau utilisée pendant le contre-lavage est évacuée (vanne sur position “Egout” ou “Evacuation”).

Pour économiser cette eau, il faut donc essayer d’effectuer le moins de contre-lavages possibles.

Pour cela il faut solliciter le filtre le moins possible.

Des cycles de filtration quotidienne de 8 à 12 heures en été et de 3 à 5 heures en hiver sont suffisants pour avoir une eau claire, tout en évitant d’encrasser le filtre à sable trop rapidement.

On peut accompagner cette routine en éliminant les plus grosses impuretés avec une épuisette ou en couvrant la piscine.

La meilleure des solutions est l’installation d’un pré-filtre entre la pompe et le bloc filtrant, car il stocke les grosses impuretés sans être gourmand en eau.

Récupérer l’eau de lavage du filtre dans une citerne est enfin une solution maline pour recycler cette eau pour l’arrosage de votre jardin ou de vos plantes.

5 – Les fuites

Les fuites d’eau, visibles ou non, sont aussi à l’origine de consommation d’eau plus ou moins importante. Il faut apprendre à détecter et réparer les fuites. Malheureusement, elles nécessitent parfois de faire appel à des entreprises spécialisées.

Les accessoires pour économiser de l’eau

Surfant sur les préoccupations et la législation liée au développement durable, des constructeurs ont mis sur le marché des produits qui permettent de limiter la consommation d’eau.

Le skimfiltre

C’est un dispositif de type “filtre à cartouche” que l’on place sous le panier du skimmer (voir ce que c’est).
Son pouvoir filtrant est tel qu’il demande moins de lavages qu’un filtre traditionnel.
Il permet donc de réaliser des économies d’eau substantielles.

Le turbilight ou témoin de turbidité

C’est un appareil qui permet de voir la turbidité (trouble) de l’eau en temps réel. Il permet de voir la propreté de l’eau de lavage de la filtration.
On peut ainsi stopper le lavage du filtre dès que l’eau est suffisamment propre.
Il permet de réduire la durée du lavage et donc la consommation d’eau.

Les récupérateurs d’eau de pluie

Si vous n’avez pas de puits sur votre terrain, vous pouvez envisager d’installer un récupérateur d’eau de pluie. Pour cela, il suffit juste d’installer un circuit de dérivation sur une gouttière pour acheminer l’eau vers un bac. Outre son attrait écologique, c’est une manière de faire quelques économies pour les opérations de renouvellement de l’eau de piscine ou l’arrosage de son jardin.

Passer aux granulés de verre

Si vous avez un filtre à sable, vous pouvez envisager de le remplacer par du verre car il permet de laver / rincer son filtre moins souvent et donc d’économiser de l’eau.

Acheter une bâche à bulles

Une bâche à bulles ne coûte pas très chère. C’est un accessoire à usage double. Elle permet de limiter les pertes de chaleur la nuit et de limiter l’évaporation de l’eau par temps chaud.


Ce sont surtout des conseils de bon sens (ici 12 astuces pour économiser l’eau de sa piscine). Si vous avez d’autres astuces ou conseils, merci de les partager en commentaires.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire