Contrôler et agir régulièrement sur la qualité de l’eau de baignade

Piscine eau verte

La qualité de l’eau est un élément capital

L’eau de piscine est un milieu vivant. Outre le dépôt de déchets organiques extérieurs, l’action combinée de la lumière, de la température et de la pluie qui s’ajoutent aux propriétés physiques et chimiques de votre eau de piscine, favorisent la prolifération de micro-organismes. Ils se développent en se nourrissant des déchets organiques. Ce sont des polluants qui ont un impact direct sur la qualité de l’eau de baignade.

Pour lutter contre cette pollution, il faut traiter l’eau de manière à garantir de bonnes conditions de baignade. La gestion de la qualité de l’eau est le point le plus important dans l’entretien courant d’une piscine. Cet aspect peut paraître compliqué mais il n’en est rien si vous comprenez ce que vous faites.


Maintenir une eau équilibrée et faire un traitement désinfectant

Ce qu’on appelle communément le traitement de l’eau est incontournable pour n’importe quelle piscine. Il faut maintenir l’équilibre chimique de l’eau afin que les produits désinfectants puissent être le plus efficace possible.

L’équilibre de l’eau désigne en priorité les 3 indicateurs clés d’une eau de piscine :
son acidité qui est l’indicateur de base pour contrôler la qualité de l’eau. S’exprime en Potentiel Hydrogène ou pH pour signifier si une eau est acide, neutre ou basique.
son alcalinité, c’est à dire sa teneur en carbone que l’on mesure au TAC pour Titre Alcalimétrie Complet.
sa dureté qui signifie sa teneur en calcaire (calcium, magnésium) et que l’on mesure en TH pour Titre Hydrotimétrique.

La mesure et la correction de ces indicateurs permet de mettre en place le meilleur cadre possible pour désinfecter l’eau, lutter contre la prolifération des micro-organismes telles que les algues et garder une eau claire et cristalline le plus longtemps possible.

Le traitement désigne les actions désinfectantes de l’eau de baignade, souvent via l’ajout de produits chimiques : chlore, brome, PHMB, oxygène actif, sulfate de cuivre. Même s’il est peu engageant d’utiliser des produits chimiques dans une eau de baignade, c’est cependant courant car très efficace et pour un coût maîtrisé. Le traitement au chlore étant le moins cher et le plus courant.

Le traitement de l’eau peut aussi se faire sans produits chimiques : stérilisation par ultraviolets (nécessité d’utiliser du chlore ou du brome en complément), électrolyse au sel (efficace, durable mais qui coûte cher). Ces dispositifs dépendent de votre piscine et du système de filtration installé. Le traitement de l’eau des piscines biologiques, aussi appelées piscines naturelles, se fait quant à lui à l’aide de plantes aquatiques.

Ce traitement désinfectant doit se faire en continu, et il n’est pas rare de devoir par ailleurs agir de manière corrective pour corriger des incidents divers : traitement anti-algues, eau qui tourne, corrections chimiques diverses.

L’intensité du traitement de l’eau dépend des spécificités de chaque piscine : teneur en calcaire de l’eau, type de piscine, de filtration, environnement du bassin, fréquence et intensité d’utilisation du bassin. Etant donné le rôle capital et les spécificités du traitement de l’eau, nous avons consacré un dossier complet sur le traitement de l’eau que nous vous invitons à consulter. Vous y trouverez sûrement des informations pertinentes et utile pour mieux profiter de votre piscine.

Vérifiez le taux de pH au moins une à 2 fois par semaine en période estivale

Ce point est particulièrement critique si vous n’avez pas de régulateur automatique de pH.
L’eau de la piscine doit être neutre ou légèrement basique. Le pH doit être compris entre 7,2 et 7,6. Le taux idéal serait de 7,4, mais il dépend surtout de la dureté de votre eau. L’eau est en effet plus ou moins calcaire selon les régions.

Un taux de pH mal équilibré peut entraîner
– un changement de la couleur de l’eau, qui n’est donc plus totalement pure (eau trop acide ou trop basique),
– une moins bonne efficacité des produits désinfectants (eau trop acide ou trop basique),
– une irritation des yeux et de la peau (eau trop acide),
– un développement de calcaire ou d’algues dans la piscine (eau trop basique),
– la détérioration de vos équipements : fixations, revêtement, système de filtration (eau trop acide ou trop basique).

En période d’exploitation, pour prévenir ces désagréments, il faut contrôler le taux de pH au moins une fois par semaine et procéder à un traitement adapté si c’est nécessaire (mettre du produit pH+ ou pH- selon les cas).

Renouveler partiellement l’eau du bassin

En période d’exploitation, sous l’action du vent, de la chaleur et de l’utilisation du bassin, l’eau des piscines extérieures s’évapore naturellement. La quantité qui s’évapore est variable selon le lieu d’implantation de la piscine.

Par ailleurs, de l’eau est évacuée vers le circuit d’assainissement lors des actions de lavage des filtres du système de filtration. C’est autant de volumes d’eau qu’il faut renouveler.

Veillez donc à rajouter de l’eau de manière à ce que les buses de refoulements et les skimmers ne soient pas hors d’eau.

Hors cas de force majeure (fuite), si vous êtes attentif à l’entretien de votre piscine, un renouvellement total n’est pas nécessaire. En général, un renouvellement complet tous les quatre ans est suffisant. Il est cependant bienvenu de procéder à cette opération au moment de l’hivernage, à hauteur d’un tiers ou de la moitié du volume total d’eau.
Attention si vous avez une piscine enterrée, car c’est une opération très délicate où vous risquez un soulèvement du bassin voire une fracture dans les fondations.


Si vous rencontrez des problèmes d’eau (mauvaise qualité, fuites, vidange de bassin) que vous n’arrivez pas à solutionner, il est impératif de faire appel à un pisciniste pour vous assister.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire