Hivernage piscine hors sol : Qui, Quand, Pourquoi, Comment ?

hivernage-piscine-hors-sol

Les piscines hors sol doivent aussi être hivernées

Les piscines hors sol n’échappent pas à la règle de l’hivernage. Protéger le bassin et les équipements face aux assauts de l’hiver, et du gel en particulier, est une constante pour toutes les piscines extérieures situées dans des régions où les hivers sont froids.

Hiverner une piscine hors sol passe cependant par un protocole qui diffère selon le modèle et le type d’installation.


Hivernage piscine hors sol : 3 possibilités

Selon les cas, il faut démonter la piscine [1] ou choisir entre un hivernage actif [2] ou passif [3].

1 – Petites piscines gonflables, autoportantes ou tubulaires à démonter en fin de saison

Dans ce cas on ne parle pas vraiment d’hivernage…

Qui ? Petites piscines gonflables, autoportantes ou tubulaires que l’on achète pour faire plaisir aux enfants. Leur volume d’eau est si faible (20m3 maximum en général) qu’il est plus simple de les vider et de les ranger pour l’hiver, en attendant le retour des beaux jours.

Quand ? Très probable que vous n’attendiez pas le mois de novembre pour la vider et la démonter. Dès que les températures commencent à baisser et que vos enfants n’en profitent plus, rangez-la.

Pourquoi ? Pas prévu pour encaisser les chutes de feuilles de l’automne et le froid-gel-neige de l’hiver. Autant faire en sorte qu’elle vous serve encore l’été prochain. Ces piscines ont une durée de vie qui ne dépasse guère 3-4 saisons.

Comment ? Il est sage de se reporter à la notice fournie par le fabricant pour connaître les précautions d’usage pour le modèle possédé.

Dans les grandes lignes :
Vérifier qu’il n’y a pas de fuite (boudins, liner, revêtement étanche, tuyaux de la filtration, joints et raccords) et les réparer avant de démonter s’il y en a.
Vider l’eau.
Nettoyage complet de la piscine (intérieur, extérieur) et de ses équipements éventuels (filtre, pompe, épuisette, balai, couverture, échelle).
Laisser sécher puis stocker le tout à l’abri des intempéries, dans un local dont la température ne descendra pas sous 10-13°C.

2 et 3 – Les autres modèles de piscines hors-sol : Hivernage Actif ou Passif ?

Un bon hivernage est la meilleure assurance pour prolonger la durée de vie de votre piscine.

Qui ? Piscines définitivement installées dans le jardin : kit bois ou métal, grande piscine autoportante ou tubulaire. Volume d’eau et/ou travaux de mise en oeuvre si important qu’elles ne sont pas faites pour être démontées tous les ans.

Quand ? Comme pour les autres types de piscine, on commence l’hivernage lorsque la température de l’eau est égale ou inférieure à 12 °C.

Pourquoi ? Elles sont normalement traitées pour affronter les intempéries et le froid, mais il faut éviter que le gel dégrade le revêtement étanche et le système de filtration.

Comment ? L’hivernage des piscines hors-sol se base sur le même fonctionnement que pour les piscines creusées. On peut soit arrêter complètement la piscine (hivernage passif), soit la faire fonctionner au ralenti (hivernage actif). Cela dépend du modèle, des équipements et du climat local. Dans tous les cas, reportez vous à la notice du fabricant pour suivre ses recommandations.

Hivernage actif piscine hors sol

L’hivernage actif n’est possible que pour les piscines situées dans des régions aux hivers doux ou frais, mais pas glaciaux. On peut aussi l’envisager pour des piscines équipées de système de chauffage et de dispositif anti-gel. C’est plutôt rare sur les piscines hors sol.

Si c’est votre cas :
Traitement chimique de l’eau à minima (quasi inexistant) dès lors qu’elle passe sous les 12°C.
Temps de filtration = température eau / 3 (9-10°C = 3h de filtration).
– Débrancher les régulateurs automatiques et programmer le coffret anti-gel.
– Entretien classique : évacuer les déchets de l’eau, vérifier / ajuster le pH, surveiller couleur-aspect de l’eau, etc.
Plus d’infos détaillées ici : hivernage actif piscine.

Hivernage passif piscine hors-sol

L’hivernage passif ou total concerne les piscines hors sol situées dans des régions où les hivers sont froids (gel fréquent) ou celles dont on ne veut pas s’occuper pendant la trêve hivernale. C’est le choix de la tranquillité : on met la piscine au repos tout l’hiver.

Reportez-vous en priorité à la notice du constructeur.

Dès que la température passe sous les 12°C :
Nettoyage complet du bassin et du système de filtration.
– Faire un traitement choc et ajuster le pH.
Baisser le niveau d’eau de manière à mettre le système de filtration hors d’eau.
Couper le circuit électrique.
Purger l’eau des canalisations et du filtre+pompe (ou bloc de filtration).
Retirer, nettoyer et stocker tous les équipements de votre bassin : skimmer flottant, échelle…
Démonter éventuellement le bloc de filtration pour le stocker à l’abri du froid. A défaut, et si le coffrage du local technique est rudimentaire, protéger les éléments avec du polystyrène, des cartons ou des chiffons.
Verser un produit d’hivernage à différents endroits du bassin et le mélanger à l’eau à l’aide d’un balai. Produit d’hivernage = anti-algues, anticalcaire, fongicide et antibactérien. Ne pas le faire le même jour que le traitement choc et le réajustement de pH.

Colmater buse de refoulement et prise balai à l’aide de bouchon d’hivernage, installer des gizzmos dans les skimmers.
Si le gel est fréquent, installer des flotteurs pour limiter la formation de gel qui peut dégrader la structure de la piscine.
Protégez la piscine avec une couverture d’hivernage. Beaucoup de couvertures d’hivernage fournies avec les piscines hors sol ne sont pas un dispositif de sécurité. Soyez vigilant si les enfants jouent autour de la piscine.
Plus d’infos détaillées ici : hivernage passif piscine.

Entretien piscine hors sol hiver : Les bons gestes, les bons réflexes

hivernage-piscine-hors-sol2

Ballon flotteur pour repousser l’eau accumulée vers l’extérieur du bassin. Permet de répartir les forces qui s’exercent sur la bâche lorsque l’eau ou la neige s’y accumulent.

Vérifier de temps en temps le niveau et la qualité de l’eau (aspect, couleur).

– Si vous avez une piscine gonflable, contrôlez ponctuellement que le boudin gonflable n’est pas percé ou dégonflé : risque d’effondrement de la piscine.

– Après un gros coup de vent, de fortes pluies / chutes de neige, contrôler que la couverture est toujours correctement fixée.

– Pour évacuer l’eau accumulée sur la bâche, une pompe est la bienvenue.


En cas de besoin il est judicieux de faire appel à un professionnel spécialisé.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire