Pourquoi et Comment lutter contre le calcaire présent dans l’eau de piscine ?

Teneur calcaire eau piscine

Panorama Teneur calcaire de l’eau en France métropolitaine

Le calcaire (ou tartre) présent dans l’eau de piscine est une véritable nuisance.

Il s’agglomère et se dépose sur le fond et les parois du bassin et finit par générer des tâches. C’est surtout vrai pour les liners, dont sont équipés la plupart des piscines.

Outre l’aspect esthétique, il peut entartrer les filtres et perturber leur bon fonctionnement.

En fonction de l’endroit où se situe la piscine, l’eau est naturellement plus ou moins calcaire.

Les professionnels de l’eau dans votre secteur, peuvent vous donner des indications complémentaires.

Quand le tartre s’est installé, il n’est pas facile de s’en débarrasser. C’est pourquoi il vaut mieux adopter un comportement préventif pour lutter contre le calcaire.


Qu’est-ce que le calcaire ?

Le calcaire est une combinaison de carbonate de calcium et de carbonate de magnésium.

Appliqué au monde la piscine, les professionnels vont parleront de dureté de l’eau ou de Titre Hydrotimétrique (TH). Il désigne la concentration de ces deux composants carbone dans l’eau et se mesure en degrés français.

En règle générale, pour qu’elle soit considérée comme ayant une teneur calcaire qui ne nuit pas à votre installation et qui lui garantisse une bonne longévité, une eau de piscine doit se situer entre 10°f et 20°f.

Un TH trop faible rend l’eau corrosive. Un TH trop élevé favorise les dépôts calcaires.

Au dessous de 10°f, l’eau est considérée comme trop douce et l’on court le risque de voir les équipements en inox (échelles notamment) attaqués par une acidité trop forte.

Au dessus de 20°f, l’eau est dite dure. Le calcaire y trouve ses aises et tend à se développer fortement. Ce phénomène s’accentue si par ailleurs, la température de l’eau est élevée.

A partir de 25°f, il faut traiter l’eau de piscine avec un produit anti-calcaire.

Comment mesurer le taux de calcaire (ou la dureté) de mon eau ?

Pour mesurer le TH de votre eau de piscine, il faut s’équiper de bandelettes de test ayant des indicateurs colorimétriques. Il existe aussi des appareils électroniques mais ils sont surtout utilisés par les professionnels. Les bandelettes sont efficaces et constituent un bon rapport qualité/prix.

Peu importe que vous remplissiez votre bassin depuis un robinet ou un puits, l’eau que vous utilisez provient la plupart du temps de nappes phréatiques. Ce sont les minéraux présents dans les couches rocheuses souterraines que l’eau traverse qui lui donne sa dureté. Elle est donc plus ou moins dure selon le lieu de résidence.

Il existe une astuce de grand-mère pour voir si une eau est dure ou pas : savonnez-vous les mains en utilisant votre eau de piscine. Le calcaire inhibe l’action du savon. Donc, s’il ne mousse pas ou très peu, votre eau est dure.

Il vous faudra néanmoins des bandelettes pour mesurer le TH…

Quels sont les effets du calcaire sur ma piscine et mon bassin ?

Qui dit calcaire dit formation de tartre. Donc, un apport trop important de calcaire provoque un entartrage.

En présence de calcaire, l’eau se trouble. Des dépôts blancs ou gris s’agglomèrent et se fixent sur les parois du bassin. Ils peuvent devenir rugueux et favoriser l’incrustation d’impuretés et le développement d’algues. Il faut agir en amont pour éviter cette situation.

Par ailleurs, le calcaire est retiré de l’eau via le système de filtration. C’est le rôle du bloc filtrant de collecter et stocker ces dépôts. Un autre effet du calcaire est d’obstruer et de colmater le bloc filtrant au fur et à mesure qu’on le sollicite. Il faut donc le nettoyer en conséquence à l’aide de produits spéciaux.

Conseil : Si votre eau est trop calcaire, il faut bannir les filtres à diatomées car ils s’obstruent très facilement.

Comment lutter contre le calcaire?

Prenez les devants : il vaut mieux prévenir que guérir !

Si votre eau est dure (TH supérieur à 20°f) vous avez tout intérêt à être particulièrement vigilant vis-à-vis du calcaire.

Pour se prémunir contre le calcaire :
Veillez à ce que la température de l’eau ne soit pas trop élevée : l’eau chaude favorise la formation de tartre.
Utilisez un stabilisant calcaire. En fonction des personnes et des fabricants, ce produit est aussi appelé séquestrant de calcaire ou inhibiteur de dépôt (voir sur Amazon). Son principe actif est de maintenir les ions calcium en suspension dans l’eau. Il les empêche ainsi de se déposer, de s’agglomérer et de former le tartre.
Faites de 1 à 3 traitements anti-calcaires par an. Premier traitement anti-calcaire lors de la mise (ou remise) en service de la piscine. Deuxième en milieu de saison. Un troisième traitement avant l’hivernage de votre piscine. Si votre piscine n’est pas hiverné (zone tropicale, piscine d’intérieur), renouvelez l’opération tous les 3 à 4 mois. Cette fréquence est à nuancer en fonction de la dureté naturelle de l’eau de remplissage.

En cas de fort entartrage, la vidange complète ou le remplacement du revêtement sont les seules options

Le tartre installé est un élément tenace qui est dur à enlever.

Si votre bassin est entartré, la première option consiste à vidanger complètement le bassin pour enlever le dépôt de calcaire. Il faut éliminer le calcaire à la brosse, aspirer les débris et traiter les endroits où le tartre ne s’est pas détaché avec un produit anti-calcaire.

Si malgré cette opération, le revêtement est trop dégradé, il faut passer à la deuxième option : changer le revêtement. L’opération est ici plus délicate et plus coûteuse selon le type de revêtement de la piscine entartrée : refaire un enduit, remplacer un liner, casser et refaire un carrelage, remplacer une coque…


Si vous rencontrez des problèmes de dépôts ou traces calcaires que vous n’arrivez pas à solutionner, il peut être judicieux de faire appel à un pisciniste pour vous assister. Si vous devez vidanger votre bassin ou remplacer votre revêtement, il est impératif de faire appel à un professionnel.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Trackbacks/Pingbacks

  1. Conseils d’entretien pour votre piscine - ClicSoumission - 21 juillet 2016

    […] qui peut être plus fréquente en milieu rural lorsque l’on remplit soi-même sa piscine avec de l’eau d’un puit de type artésien. La présence de minéraux comme le calcaire va donner une eau plus brouillée sans compter que ce […]

Laisser un commentaire