Quand, Comment remettre en service sa piscine après l’hivernage ?

Remise en service piscine

Remise en service après hivernage passif (ou total)

La remise en service de sa piscine après l’hivernage est un moment important dans le cycle de vie d’une piscine. Même si l’heure n’est pas à la baignade, il faut “réveiller” sa piscine pour la préparer avant l’arrivée des beaux jours.

Si l’hivernage a été correctement réalisé, la remise en route de la piscine est rapide et simple à effectuer.
Si l’hivernage a été bâclé ou si vous avez trop attendu pour la remise en service, le travail et les coûts liés seront plus importants.

Voici donc une liste exhaustive des tâches à effectuer, et des petites astuces pour remettre en route votre piscine correctement et à moindre frais.


Quand remettre en service sa piscine ?

Il faut effectuer la remise en service dès que la température de l’eau dépasse 12°C.
Pour les piscines traitées par électrolyse au sel, il y a une petite marge jusqu’à 15°C.

Au delà de 12°C, les bactéries et micro-organismes recommencent à proliférer et à polluer l’eau du bassin. En attendant trop longtemps, et même si vous pensez économiser le traitement de l’eau pendant 1 ou 2 mois, vous risquez au contraire de gonfler les coûts liés au traitement de l’eau et la maintenance de votre système de filtration.

Ainsi, le meilleur moment se situe après la période de grands froids ou de gel et avant que la température de l’eau n’atteigne 12 degrés.

Selon la région et la météo, ce moment se situe entre les mois de Mars et d’Avril : l’eau est encore à faible température et, si les traitements d’hivernage ont été bien faits, aucune algue ne s’est encore développée.

Si vous faîtes la mise en service plus tôt, vous pouvez laisser la couverture d’hiver, filtration en marche jusqu’à la première baignade !

Remise en service de la piscine après un hivernage passif ou total

Si vous avez opté pour un hivernage passif (baisse du niveau d’eau sous les skimmers, purge de la tuyauterie, arrêt complet de la filtration), la remise en service de la piscine demande plus de travail.

1- Retirez les équipements d’hivernage : couverture, flotteurs, gizzmos, bouchons des buses de refoulements et prise balai

.
Attention à l’eau de pluie lors du retrait de la couverture d’hivernage !
Avec l’eau de pluie accumulée sur la bâche étanche, la couverture est très lourde, voire très très très lourde.
Or, il faut éviter de dégrader la couverture et faire en sorte que l’eau de pluie stagnante (et donc polluée…) ne coule dans le bassin.

Deux méthodes possibles :
– S’y mettre à deux pour répartir la force lors du retrait.
– Videz l’eau à l’aide d’une pompe avant de retirer la bâche.

Afin d’éviter ce type de désagrément au prochain hivernage, pensez à glisser à un ou 2 ballons gonflables sous la bâche, au centre du bassin. Vous pouvez ainsi évacuer plus facilement l’eau vers l’extérieur du bassin.

Lavez et séchez soigneusement les équipements d’hivernage avant de les ranger !.
Pour la couverture, utilisez un produit nettoyant spécial couvertures de piscine et séchez-la avec soin avant de la ranger définitivement pour le prochain hivernage.
Etant donné que ces équipements ne seront plus utilisés pendant 7 à 10 mois, et afin de les préserver le plus longtemps possible, il est judicieux d’en prendre soin aussi pendant la période de stockage.

2- Nettoyer les plages, margelles et abords de la piscine

Les abords de la piscine sont souvent oubliés. C’est bien dommage car il est important de les entretenir et de les nettoyer, autant pour en profiter le plus longtemps possible que pour faire de votre espace aquatique un endroit agréable à regarder, qui incite à la baignade.
Plus ils seront propres et moins il y a d’apports de saletés dans la piscine.

Nettoyez les abords de la piscine après avoir retiré la couverture qui est souvent pleine de débris et de terre.

Commencez par passer un coup de balai de l’intérieur vers l’extérieur.
Si vous avez une margelle, brossez ensuite pour enlever les mousses (en utilisant un produit anti-mousse), puis passez un produit hydrofuge.
Vous pouvez aussi utiliser un nettoyeur à haute pression pour enlever les mousses et faire un récurage des joints.

Si vous avez une plage en bois naturel, vous pouvez aussi passer ensuite un dégriseur et un saturateur pour protéger le bois contre l’action du soleil (décoloration du bois)

Vous pouvez aussi profiter de ce moment de ménage, pour enlever les grosses impuretés au fond ou à la surface de la piscine, à l’aide d’une épuisette.

3- Remettez en place les paniers des skimmers et revissez les jets orientables dans les refoulements.

4- Remontez le niveau d’eau au 3/4 des skimmers.

Pour la mise en hivernage, le niveau d’eau a été abaissé en dessous des buses de refoulement. Il s’agit donc de le réajuster, avec un apport d’eau neuve.

Même si vous n’avez pas baissé le niveau d’eau, il est bienvenu de faire un apport d’eau neuve afin de retrouver le niveau normal de reprise pour les skimmers ou les goulottes.

Pour les piscines hors-sol : pulvérisez un algicide sur les parois puis laisser sécher avant de remplir.

5- Remise en service du local technique

Comme le local technique héberge des équipements fragiles, et qu’ils ont pu être endommagés par le froid et l’humidité de l’hiver, c’est une étape où il faut être particulièrement vigilant.

Lors du remontage et avant le redémarrage, il faut s’assurer du bon état et de l’étanchéité de l’ensemble des équipements.
– Remettez la pompe en place, si elle a été démontée pour pallier au gel et à l’humidité. Vérifiez fissures, rouille, état des joints.
– Remplissez d’eau le préfiltre de la pompe jusqu’en haut.
– Revissez le bouchon de purge de la pompe et celui du pré-filtre (reportez-vous à la doc du fabricant si besoin).
– Dégommez l’hélice de la pompe à l’aide d’un tournevis.
– Réinstallez le filtre (s’il a été démonté) et remettez son bouchon de vidange.
– Si le filtre est resté en place, remettez que le bouchon de vidange est bien repositionné et correctement fermé.
– Si vous avez un filtre à cartouche, vérifiez l’état de la ou des cartouches, et rincez ou remplacez par une cartouche propre si nécessaire.
– Si vous avez un filtre à diatomées, vérifiez le niveau de diatomées et rechargez-le si nécessaire. Vous n’avez pas besoin de le nettoyer, si vous l’avez fait à l’automne.
– Si vous avez un filtre à sable et que vous ne l’avez pas nettoyé chimiquement pendant l’hivernage, il vous faudra le faire après la remise en service du système de filtration (voir étape 7).
– Pensez à garnir les pas de vis de Téflon et à graisser les joints toriques (joints du couvercle) avec du silicone.
– Remplir le pré-filtre de la pompe avec de l’eau (vannes d’aspiration fermées) et replacer son couvercle.
– Ouvrir les vannes et s’assurer que les tuyauteries sont remplies d’eau.
– Vérifiez l’absence de fuites (moteur arrêté) : au niveau des filtres, des vannes et des tuyaux de raccords entre éléments.

6- Remettez le coffret électrique sous tension

– Réglez l’horloge de programmation.
– Vérifiez les fusibles et le contacteur.
– Si vous avez un régulateur pH, il faut remettre en place la sonde pH en respectant les consignes du fabricant pour la ré-étalonner.

7- Relancez le système de filtration

Soyez attentif au bruit de la pompe lors de sa remise en marche. S’il y a un bruit anormal qui persiste après 1 heure d’utilisation, les roulements sont probablement grippés… Il faut procéder à leur remplacement, le plus rapidement possible.

Si votre filtre est équipé d’un manomètre, il faudra surveiller la pression pendant les premiers jours et procéder à son nettoyage en cas de colmatage.

Si vous avez un filtre à sable et que vous n’avez pas fait de nettoyage chimique lors de la mise en hivernage, il faudra le faire.
Pour cela, utilisez un produit spécial pour décaper et détartrer le filtre à sable, puis procédez à un contre-lavage du filtre suivi d’un rinçage (vanne multivoies).

Cette étape peut être faite 24h après la remise en route, voire plus si l’eau est très sale.

Puis, remettez la vanne multi-voies en position Filtration.

8- Procédez à un nettoyage complet du bassin

– Passer le balai aspirateur manuel. Vous pourrez ensuite utiliser votre robot automatique si vous en avez un.

– Si l’eau est sale à cause de dépôts durant l’hivernage, commencez par un lavage en position Egout (pour évacuer la terre) puis finissez le nettoyage en position Filtration normale.
Quoique peu écologique et coûteuse en eau, cette solution évite l’encrassement du filtre.
Remplacez ensuite par une nouvelle eau.

La nouvelle eau est toujours bénéfique pour l’entretien futur de l’eau de la piscine, car elle n’est pas enrichie de déchets de chlore, chlorures, calcaire, stabilisant et déchets en tout genre.

– Brossez parois et fond du bassin pour décoller les déchets encore fixés, la filtration évacuera ces particules.
– Nettoyez et brossez la ligne d’eau avec un produit spécial ligne d’eau

Si vous utilisez un balai aspirateur, pensez à amorcer le tuyau d’aspiration en le rentrant tout doucement dans l’eau, à la verticale, pour éviter qu’une bulle d’air désamorce la pompe.
Commencez par nettoyer la partie la plus profonde de la piscine pour éviter de mettre en suspension les débris qui se sont déposés au fond. Passez ensuite aux zones pentues.

Soulevez bien le balai entre chaque passage pour éviter de mettre les particules en suspension dans l’eau. C’est pourquoi il est parfois mieux d’utiliser au début un balai manuel plutôt qu’un robot automatique. Ensuite, vous pourrez compléter le nettoyage avec le robot.

Si le balai a du mal à aspirer, vérifiez la pression du filtre grâce au manomètre et si nécessaire, nettoyez le pré-filtre ou le panier de skimmers.

9- Lorsque la piscine est propre, remettre en place les équipements de votre piscine : échelles, plongeoir…

Vérifiez bien leur état avant de le repositionner. Si besoin, il faut les remplacer.

10- Faire une analyse et (si l’eau est de mauvaise qualité) un traitement choc

Avec la remise en service du local technique, c’est l’étape essentielle à ne pas sous estimer. L’objectif est d’avoir une eau de baignade de qualité.

Analysez la qualité de l’eau et rectifier si nécessaire

Uniquement pour les filtres à sable :
Si vous avez un filtre à sable que des éléments sont en suspension et trouble l’eau, l’emploi d’un floculant peut vous aider à augmenter le rendement du filtre à sable et clarifier l’eau.

Contrôlez le pH et ajustez le si nécessaire, entre 7.2 et 7.4, avec du pH + ou pH -.

N’introduisez ces produits dans le bassin que lorsque la vanne est en position filtration. Dans les jours qui suivent la remise en service, le pH tend à augmenter rapidement.

Si vous faites un traitement au chlore, contrôlez le stabilisant. Il doit se situer à 30mg par litre maximum.

Contrôlez la dureté de l’eau (aussi appelé TH pour taux de calcaire). Si votre eau a un TH supérieur à 22°f, mettez un séquestrant calcaire. En dessous de 10°f, l’eau a une tendance agressive. Au dessus de 25°f, l’eau a une tendance entartrante.

Contrôlez le taux d’alcalinité (ou TAC) de l’eau : il faut l’ajuster entre 12 et 15°f avec un produit spécial alcalinité.

Si l’eau est vraiment de mauvaise qualité (présence d’algues, turbidité, coloration qui vous paraît bizarre), un traitement choc sera obligatoire

Il permet de se débarrassez des algues et micro-organismes qui ont pu se développer pendant l’hiver. Faites un traitement choc en fonction de votre traitement habituel : chlore, oxygène actif, brome…
Vous pouvez le faire avant la remise en route de la filtration.

Selon le type de traitement, placez le produit devant les buses de refoulement, dans les skimmers, dans les bacs de pompes doseuses ou ajustez le taux de sel (vous avez normalement remis la cellule en place avant de remettre en route).

La plupart des traitements au sel ne fonctionnement pas si l’eau est inférieure à 15°C, il vous faut donc agir en conséquence.

La plupart des systèmes au sel sont auto-nettoyants (1 heure dans un sens, 1 heure dans l’autre). C’est pourquoi il est préférable d’ajuster la programmation de fonctionnement de la piscine par paires d’heures, pour nettoyer les électrodes et maintenir leur durée de vie.

11- Faire tourner la filtration en continu pendant 24h ou 48h (plus si nécessaire) pour assainir l’eau, jusqu’à l’obtention d’une eau cristalline

Comme l’eau du bassin s’est chargée en impuretés pendant l’hiver, il faut penser à vérifier fréquemment la pression du filtre pendant les premiers jours et procéder à son nettoyage s’il est colmaté.

A ce stade, votre piscine est normalement prête à plonger… Il ne reste plus qu’à reprendre les routines de fonctionnement pour toutes les questions de filtration / désinfection / entretien.

Si l’eau est trop dégradée, une vidange complète du bassin peut être requise

Si malgré le traitement choc, vous n’arrivez pas à retrouver une eau claire et cristalline, il faut envisager un remplacement total de l’eau de piscine.

Il en va de même si vous constatez que le calcaire a envahi le fond et les parois : seule une vidange permet de les nettoyer correctement. Sous réserve que ce ne soit pas entartré / incrusté. Auquel cas, c’est peut être le revêtement et/ou la matière filtrante qu’il faudra remplacer.

Nous vous mettons en garde ! La vidange totale d’un bassin enterré est une opération très très délicate à réaliser. Il y a un risque avéré de détériorer le revêtement voire de fracturer la structure du bassin.

En effet, une fois le bassin vidé de son eau, le terrain alentour fait pression sur les parois et le fond du bassin. La pression et les forces qui s’exercent sur la structure sont d’autant plus fortes si le terrain est gorgé d’eau. Pour cette opération, il est préférable de s’adresser à un professionnel autant pour prendre conseil que pour vous assister ou faire faire cette vidange.


Si l’hivernage a été correctement effectué, la remise en service du bassin est simple à réaliser. Mais si vous rencontrez des problèmes (eau verte que vous n’arrivez pas à rattraper, incidents techniques ou problèmes spécifiques liés à la remise en service de votre piscine), il faut faire appel à un pisciniste pour vous assister.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire