Automatiser la Désinfection de sa Piscine : Pourquoi ? Comment ?

chlorinateur-brominateur-piscine

Chlorinateur / Brominateur pour piscine

Si vous voulez que votre piscine reste avant tout un plaisir, le plus simple et le plus efficace est de l’équiper d’automates pour gérer la désinfection de l’eau.

Croyez-le ou non, mais sans ce genre d’équipement, vous allez finir par maudire votre piscine en ayant l’impression de passer trop de temps, d’argent et d’énergie pour la désinfecter…  Il est très judicieux d’automatiser au maximum tout ce qui touche au travail de stérilisation / désinfection.

Même si votre piscine vous a déjà coûté un peu trop cher à votre goût, voyez-le comme un investissement pour les années à venir. L’automatisation du dispositif de désinfection est un effort financier qui n’est au final pas grand chose au regard du confort et de la tranquillité qu’on y gagne.

Parmi les automates de désinfection, on distingue les diffuseurs, les générateurs et les régulateurs. Ils sont généralement équipés d’une sonde et peuvent nécessiter un branchement électrique spécifique.


Les Chlorinateurs et les Brominateurs sont des diffuseurs

Comme leur nom l’indique, le chlorinateur diffuse du chlore et le brominateur diffuse du brome. Ce sont les désinfectants les plus couramment utilisés pour les piscines (chlore, brome) ou les spas (brome).

Ces dispositifs sont bon marché et faciles à installer

On les appellent aussi des pompes doseuses. La diffusion de produit est régulière. Ils ne nécessitent pas de branchement électrique. L’appareil se place sur le circuit de refoulement du système de filtration, avec une sonde qui mesure le taux de désinfectant dans l’eau avant son passage dans le filtre.

La diffusion du produit s’appuie sur le débit de la pompe de filtration. Si la filtration ne fonctionne pas, il n’y a donc pas de diffusion de produit. On place les galets ou les tablettes de désinfectants dans un réservoir. Et on est tranquille pour plusieurs semaines. Il faut vérifier le réservoir de temps à autre et le recharger s’il est vide.

Intérêts :
– Bon marché (voir des prix / modèles) et faciles à installer.
– Plus besoin de penser à mettre des galets ou des pastilles dans les skimmers.
– Sécurité vis à vis des enfants qui peuvent parfois prendre les galets de chlore pour un jouet ou un bonbon.

Limites :
– Quand la filtration est arrêtée, le produit ne se diffuse pas dans l’eau. Or une piscine au chlore (par exemple) doit toujours avoir entre 1 et 3ppm de chlore dans l’eau pour rester désinfectante.
– Le désinfectant ne suffit pas pour garder son eau claire et cristalline. Au moins une fois par semaine, il faudra vérifier / rectifier le pH.

Il faudra aussi vérifier le taux de chlore (ou de brome) à l’aide de bandelettes de test ou de liquide réactif.

Avant d’acheter, lisez bien les spécifications du fabricant.

Leur prix varie surtout en fonction de la capacité du réservoir. Cette capacité est à évaluer au regard du volume d’eau contenu dans le bassin. Il faut aussi vérifier la conformité avec le débit de la pompe, le diamètre des raccords et les modalités de montage (en ligne ou by pass).

L’électrolyseur, l’ozonateur, le désinfecteur UV ou l’ionisateur sont des générateurs

Cette catégorie d’appareils recombinent chimiquement certaines molécules (sel, cuivre, argent…) pour créer du produit désinfectant. Cette catégorie d’automates de désinfection nécessite une installation électrique pour fonctionner.

Dans cette gamme d’automates, l’électrolyseur est le plus courant : il génère du chlore à partir de sel.

Plus d’infos détaillées sur ces équipements ici : électrolyse,  ozonateur, ionisateur, désinfecteur UV.

 

Les régulateurs automatiques, une option gagnante

regulateur-automatique-ph-chlore

Un régulateur 3 en 1 : pH / Chlore / Algicide

Si la diffusion ou la génération automatique de désinfectant vous affranchit de certaines contraintes, il faut quand même contrôler d’autres indicateurs pour que la désinfection soit efficace. En particulier le pH qui est un indicateur clé pour l’eau de manière générale.

Par exemple, le chlore est très sensible au pH. Peu importe son mode d’administration (manuel, chlorinateur ou électrolyse), il fait monter le pH au fur et à mesure que l’on en met dans l’eau. Et plus le pH est haut (ca devient critique au dessus de 7,8) et moins le chlore est efficace contre les micro-organismes. Bien heureusement, il existe des régulateurs automatiques de pH.

Sans ce type de régulateur, il faudra rester vigilant sur l’état de l’eau. Pour basculer complètement dans l’automatisation, il est alors plus intelligent de prévoir un dispositif qui régule le pH et le taux de désinfectant dans l’eau.

Là où un appareil sans régulation ne fera que diffuser le produit désinfectant, un appareil équipé ou couplé à ce système contrôlera ces indicateurs et rectifiera les écarts lorsque nécessaire.

Les régulateurs pH/Chlore (appareil 2-en-1) ou le combo Electrolyse au Sel/régulateur pH sont des choix pertinents.

En général, leur installation requiert l’intervention d’un professionnel pour percer / dériver le circuit de filtration, installer des vannes en T, raccorder au boitier électrique, étalonner les sondes. Pour l’entretien, on peut en revanche s’en sortir rapidement seul pour peu qu’on se donne le temps de comprendre leur fonctionnement : nettoyage des cellules, hivernage des sondes, étalonnage des sondes à la remise en service au printemps.

Les éléments fragiles (ou critiques) de ces dispositifs sont les sondes et les cellules génératrices de produit chimique. Ils coûtent relativement chers à l’achat et en cas de remplacement. Et ils doivent fonctionner correctement pour bien faire leur travail.

Dans le cas d’un régulateur pH+Chlore, il y a d’un côté la cellule d’analyse du pH et une autre pour mesurer le potentiel d’oxydo-réduction (parfois appelé Redox ou ORP) de l’eau. Il s’agit de la capacité du chlore à “oxyder” les micro-organismes. Au regard des résultats, l’appareil diffuse du produit pH+ ou pH- et continue ou stoppe temporairement la diffusion de chlore.


Les plus bricoleurs et les plus curieux pourront s’en sortir seul pour l’installation et l’entretien. Mais si avez du mal à comprendre ça et que vous voulez une configuration adaptée à votre piscine, l’intervention d’un professionnel est nécessaire. L’intérêt économique des automates de désinfection se mesurent dans le temps. On consomme moins de produits, moins d’eau, on passe moins de temps à nettoyer, on gagne en tranquillité et on reste concentré sur l’essentiel = profiter de sa piscine.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire