Bache hiver piscine : Faire le bon choix pour sa couverture d’hivernage

hivernage piscine hors sol

Une bâche étanche et opaque protège des pollutions extérieures

La bache hiver ou couverture d’hivernage est un moyen simple et efficace pour protéger une piscine pendant l’hivernage, peu importe le type choisi, hivernage passif ou hivernage actif.

La bâche d’hiver protège l’eau et le bassin des polluants extérieurs : insectes, petits animaux, débris de végétaux et déchets divers. Elle facilite la maintenance hivernale et la remise en service de la piscine quand les beaux jours reviennent puisqu’elle est minimise les actions de nettoyage : passage d’épuisette, balai, aspirateur et traitement de l’eau.

Il est recommandé de choisir un modèle conforme aux normes de sécurité piscine (norme NFP90-308 en France). Vous gagnez ainsi en tranquillité d’esprit vis-à-vis des chutes ou glissades éventuelles dans la piscine.


Couverture d’hivernage : 2 choix possibles

Sauf rares exceptions, il y aura toujours une couverture pour s’adapter à la forme de votre bassin. Elles sont vendues au mètre / pied carré et coupées sur mesure si nécessaire.

1 – Bâche étanche et opaque : son atout majeur est aussi son point faible

C’est le type de bâche à privilégier pour un hivernage total.

Elle empêche l’eau et les débris extérieurs de pénétrer dans le bassin…

Une bâche étanche empêche l’eau et les débris extérieurs de se mélanger au bassin : c’est là son atout majeur.

C’est un tissu polyester enduit de PVC sur les 2 faces. Selon les modèles, les matières sont soudées ou cousues entre elles.
Elles sont en général traitées contre le rayonnement ultraviolet pour éviter la photosynthèse et le développement des algues dans la piscine.
Tant qu’à choisir ce type de couverture, assurez-vous qu’elle a aussi été traitée pour limiter la formation de mousses sur la couverture.

… mais l’accumulation d’eau peut poser problème

La gestion des poches d’eau (pluies, neige fondue) est le gros point faible de ce type de couverture. L’ergonomie des bâches étanches ne défie pas les lois de la gravité terrestre. Avec la différence de hauteur entre margelle et piscine, l’eau s’accumule et stagne au milieu du bassin.

Le poids total de ces accumulations peut forcer sur les points d’ancrage de la couverture et l’écrouler. Et il n’est jamais plaisant de devoir sortir à l’improviste (grosse averse, tempête de neige, la nuit) pour s’en occuper.

Pour parer à cela, il existe des solutions : bâche équipée d’une grille d’évacuation centrale, coussin flotteur, bâche à barres ou pompe videuse. Elles n’affranchissent pas d’un minimum de surveillance en période de forte pluie / fonte de neige.

Grille d'évacuation centrale pour laisser passer l'eau vers le bassin tout en évitant la photosynthèse

La grille d’évacuation centrale laisse passer l’eau vers le bassin. Attention au risque de trop plein !

hivernage-piscine-hors-sol2

Boudin gonflable à glisser sous la couverture. Il faudra quand même évacuer l’eau

Bâche à barres

Solution 4 saisons, la bâche à barres doit être renforcée si les chutes d’eau/neige sont importantes

pompe couverture hivernage

Une pompe de vidage est un équipement judicieux

2 – Bâche filet ou couverture filtrante : leur point fort est aussi une faiblesse

filet hivernage

L’eau passe au travers et n’alourdit pas la bâche

Pour les régions pluvieuses

A l’opposé des couvertures étanches, le filet d’hivernage laisse passer l’eau tout en retenant le plus gros des déchets.

C’est un tissu tressé ou résille de fils synthétiques (polypropylène) qui est renforcé par un réseau de sangles cousues.

Elles sont prévues pour les régions très pluvieuses et ont par ailleurs l’avantage d’être plus légères et donc plus faciles à manipuler que les couvertures opaques.

Elle laisse aussi passer la lumière et quelques déchets

Certes elle permet de laisser l’eau passer, mais aussi la lumière. Elle ne protège pas contre la photosynthèse et le développement des algues. Les déchets les plus petits passent aussi au travers de ces mailles.

Pour ces raisons, c’est une solution à privilégier dans les cas d’hivernage actif.

Bache hiver piscine : les critères à prendre en compte

Pour bien choisir sa bâche d’hiver, il faut arbitrer entre climat local en hiver, type d’hivernage privilégié (actif, passif) et niveau de confort souhaité : vigilance plus ou moins appuyée face aux impacts de la pluviométrie et l’ensoleillement sur le niveau et l’état de l’eau. Fiez-vous aux conseils de votre pisciniste qui a l’habitude de ces questions.

Sécurité : Il est recommandé de choisir un modèle dont le niveau de sécurité est homologué (enfants, animaux, poids supportable), sachant que cette garantie n’est valable que si elle est correctement installée et tendue au dessus du bassin. Suivre les recommandations fournies par le fabricant.

Poids et maniabilité : Leurs poids au m² est indiqué par les fabricants. Elles sont normalement manipulables par une personne seule, mais vous pourrez vous sentir plus confortable de le faire à 2 lors de l’hivernage et de la remise en service.

Prix, Forme et dimension : Le coût d’une bâche hiver s’exprime en prix par m², de 8 à 100€ le mètre carré si vous souhaitez des habillages personnalisés (voir prix / modèles sur Amazon). Elle saura s’adapter à toutes les formes de bassin, peu importe ses raffinements (escalier, débordement, etc). Les dimensions sont toujours plus importantes que celles du bassin. Pour les piscines enterrées, cela permet aussi de protéger les margelles.

bache-hiver-personnalisable

Pour changer du classique bleu ou vert uni, @ArtPoolCover propose des bâches personnalisées.

Système de fixation : Mis à part pour les bâches à barre dont le poids des barres suffit souvent à la maintenir en place, une couverture d’hivernage se fixe via des sangles, des sandows ou des ressorts que l’on attache à des accroches fixées sur la margelle. Cela permet de la tendre et d’empêcher qu’elle se soulève : coups de vent, enfant / animal qui chercherait à passer en dessous.

Entretien : En fin d’hivernage, et afin qu’elle vous serve le plus longtemps possible, il faut bien la nettoyer (balai brosse + produit) et la sécher avant de la plier et de la ranger jusqu’à l’hivernage suivant.
Les bâches à barre sont dites “4 saisons”. Elles nécessitent un peu plus de soin face aux agressions de l’été (soleil) et de l’hiver (eaux stagnantes). Il faut les nettoyer 1 à 2 fois par an pour les faire durer.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire