Le filtre à sable, solution efficace et pas chère

Sable pour filtre filtration piscine

Le sable: une finesse de filtration de 30 à 40 microns

Le sable est le filtre le plus fréquemment utilisé dans les piscines traditionnelles.

Ce plébiscite est dû aux caractéristiques du sable de piscine : un bon rapport efficacité / prix avec une qualité de filtration correcte et peu de contraintes à l’usage et à l’entretien.

Comme la filtration d’une piscine est très importante pour la qualité de l’eau et qu’elle relève parfois du casse-tête, le filtre à sable offre donc un bon compromis.


Fonctionnement et Principe d’un filtre à sable

Fonctionnement Filtre à sable

Fonctionnement d’un Filtre à sable

Le filtre est équipé d’une cuve en métal ou en résine synthétique qui est remplie de sable aux 3/4.

La pompe de filtration, installée en amont du filtre dans le réseau hydraulique, envoie l’eau à filtrer. L’eau pénètre par le haut du filtre et se diffuse à travers le sable qui va retenir les impuretés qu’elle contient.

L’eau filtrée est récupérée via une crépine en forme d’étoile située en bas du filtre, puis renvoyée dans le circuit hydraulique.

Une vanne 6 voies située sur le dessus ou le côté du filtre permet de gérer le sens de circulation de l’eau dans le filtre.

Fonctionnement de la vanne 6 voies d’un filtre à sable

Fonctionnement vanne 6 voies filtre a sable

Vanne 6 voies filtre a sable

Les filtres à sable sont équipés d’une vanne multivoies sur le dessus ou le côté. Elle permet d’effectuer toutes les opérations de filtration, nettoyage et évacuation des eaux usées.

Elle dispose généralement de 6 positions (certaines n’en ont que 5) :
1. Position Filtration sélectionnée pour l’utilisation courante de la filtration de l’eau du bassin.
2. Position Contre Lavage (ou Backwash) pour nettoyer le filtre lorsqu’il est encrassé ou colmaté. Le manomètre indique la pression du filtre. Si la pression est trop forte, il faut faire un contre lavage. Pendant cette opération, l’eau circule du bas vers le haut du filtre.
3. Position Rinçage à utiliser après un contre-lavage. L’eau circule dans le sens de filtration. Le sable soulevé lors du contre-lavage est tassé.
4. Position Egout (ou Evacuation ou Waste) pour évacuer l’eau du contre-lavage vers les égouts sans passer par le filtre. Cette position sert aussi pour la vidange du bassin ou pour faire baisser le niveau d’eau.
5. Position Fermé (ou Closed) utilisée surtout lors de l’hivernage.
6. Position Circulation utilisée pour amorcer la pompe ou brasser l’eau du bassin. L’eau circule entre les skimmers et les buses de refoulement sans passer par le filtre.

Avantages et Inconvénients du filtre à sable

Avantages d’une filtration au sable

– Coût d’acquisition du filtre de bon marché à moyennement élevé. Voir des prix et modèles sur Amazon.
– Coût d’exploitation faible car le sable est pas cher. Utilisez du sable spécialement lavé pour piscine, pas de sable de plage ou prélevé sur votre terrain!
– Temps de traitement relativement rapide pour une filtration complète de toute l’eau du bassin.
– Adapté à tout type d’eau et de traitement.
– Simplicité et facilité des opérations de Nettoyage du sable et d’entretien du filtre.

Inconvénients d’une filtration au sable

– Les contre-lavages (backwash) consomment beaucoup d’eau.
– Qualité de filtration moyenne : 30 à 40 microns contre 2 à 5 microns pour les diatomées.
– Encombrement important en volume (prend de la place dans le local technique) et en poids (pèse lourd pour vider ou déplacer).
– Obligation d’ajouter un floculant (produit chimique) pour améliorer la filtration.

8 Conseils pour l’achat et l’installation d’une filtration à sable

1 – Adaptez la pompe au filtre !

La puissance (débit) de la pompe doit être adaptée à la taille du filtre.
Si la pompe elle est trop puissante, l’eau circulera trop vite à travers le sable et les impuretés ne seront pas retenues, car des cheminées se créeront.
Si la pompe n’est pas assez puissante, le contre lavage ne pourra pas se faire.

La norme indique de filtrer la totalité de l’eau du bassin au moins 3 fois par 24h. Mais l’usage veut que l’on dimensionne le système pour filtrer ce volume 4 à 6 fois par 24h.
Ainsi si ma piscine contient 48 m3 d’eau (8x4x1,5m), et considérant que je filtre mon eau 5 fois par jour, le volume total d’eau à filtrer est de 48×5 = 240 m3 (mètre cube) par 24h.
Le filtre doit donc être adapté à une filtration de 240/24 = 10 m3/h

2 – Adaptez le filtre au volume d’eau du bassin !

Les contre-lavages consomment beaucoup d’eau (300 à 500 litres par lavage).
En installant un filtre surdimensionné par rapport au volume d’eau du bassin, on diminue la fréquence des contre-lavages (nécessite d’acheter une pompe adaptée…). Cela représente un investissement plus important au moment de l’achat, mais une réelle économie en terme de consommation d’eau et de produits de traitement.

3 – Anticipez les pertes de charges (aspiration, refoulement) dans le circuit hydraulique

Les pertes de charge seront conséquentes si le local technique est éloigné du bassin, si la piscine doit être équipée d’un électrolyseur, d’une pompe à chaleur et si le circuit comporte de nombreux coudes.

Pour éviter ça
– Tenir compte de la configuration de la piscine lors du choix de la pompe
– Préférer des tuyaux de 63 mm aux traditionnels 50 mm
– Sur-dimensionner légèrement la pompe.
– Placer le filtre entre 1 et 2 m de la pompe

4 – Préférez une “vanne side” à une “vanne top”

Une vanne sur le côté (vanne side) du filtre permet un accès plus facile au sable sans démonter la vanne. Avec une vanne sur le dessus du filtre (vanne top), il faut démonter tuyaux et vanne pour accéder au sable.

Les filtres avec vanne sur le côté ont au choix un petit ou un grand couvercle. Préférez un modèle avec grand couvercle pour manipuler plus facilement le sable.
Ces choix sont à modérer en fonction de l’espace disponible dans le local technique.

5 – Prévoir une vanne d’ouverture / fermeture sur la canalisation de l’égout

Pourra permettre de remédier à un éventuel désamorçage.

6 – Ajoutez un témoin de turbidité pour économiser de l’eau

Si le filtre choisi n’est pas équipé d’un témoin de turbidité, il faut penser à installer un morceau de tube polycarbonate ou plexiglas transparent de 50 mm de diamètre à la sortie du filtre, sur le circuit d’évacuation vers l’égout (avant la vanne ouverture/fermeture du tuyau d’évacuation).
Il vous permettra de contrôler la turbidité de l’eau lors du contre lavage et de pouvoir arrêter l’évacuation d’eau.
Ce dispositif vous permettra d’économiser quelques milliers de litres par an.

7 – Bien dimensionner le local technique

Les filtres à sable sont larges. Il faut dimensionner correctement le local pour accéder facilement aux différents éléments du filtre et faciliter son démontage en cas de besoin…
De même, prévoir une ouverture du local technique au moins aussi large que le filtre !

8 – Vérifiez les crépines du filtre avant la mise en place

Avant toute utilisation, prenez 5 à 10 minutes pour vérifier leur mise en place et leur état. Vous vous éviterez ainsi de perdre 2h00 à vider le sable et à tout remplacer, en cas de défaut lors de la mise en route.

4 Conseils pour l’entretien d’un filtre à sable

1 – Consulter le manomètre pour savoir quand laver votre filtre

Si la pression est supérieure de 0,3 ou 0,4 bar par rapport à la pression normale du filtre propre, procédez au nettoyage.

2 – Dopez la finesse de filtration du sable en utilisant un floculant

La finesse de filtration du sable dépend de la taille des grains de sable utilisé.
Selon les types de sable, la finesse de filtration peut varier de 30 à 40 microns.
Or, de nombreuses impuretés contenues dans l’eau sont de taille inférieure (10 à 30 microns) et ne sont donc pas collectées par le sable.
L’utilisation d’un floculant permet d’agréger ou d’agglomérer les impuretés entre elles dans le bassin.
On peut ainsi atteindre une finesse de filtration de 10 microns. C’est un gain important qui permet de garder une eau propre et limpide.

3 – Utilisez un produit détartrant en fonction de la dureté de l’eau

Si l’eau du bassin est dure (contient beaucoup de calcaire), le calcaire risque de provoquer un colmatage du filtre. Il est recommandé de traiter le filtre avec un produit détartrant une fois par an, et plus si nécessaire.

4 – Le sable devra être remplacé après quelques années d’exploitation

Le sable du filtre doit être remplacé régulièrement : généralement tous les 7 à 8 ans, tous les 4 à 5 ans si votre eau est particulièrement polluée.

Pour des informations complémentaires, vous pouvez consulter ces articles dédiés à l’entretien d’un filtre à sable et au remplacement du sable d’un filtre à sable.


Il est chaudement recommandé de se faire assister par un professionnel de la piscine pour choisir et installer un système de filtration, fusse-t-il à sable ou non. De même, en cas de souci lié à un colmatage, une maintenance ou un souci technique que vous n’arrivez pas à solutionner par vous-même.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Une réponse pour Le filtre à sable, solution efficace et pas chère

  1. kamel 20 août 2015 à 11 h 45 min #

    merci bien pour les detaille

Laisser un commentaire