Comment Vendre Une Villa / Maison Avec Piscine ?

Si vous prévoyez de vendre votre villa ou maison avec piscine, vous devez prendre autant de soin à préparer votre piscine que la maison en elle-même. La préparation de votre maison vous paraît normale car vous savez que c’est une étape nécessaire pour séduire votre futur acheteur. Pour faire en sorte que votre maison se vende au meilleur prix, vous nettoyez, vous peignez, vous changez les meubles de place et vous redécorez comme un artiste. Il en va de même pour votre piscine.

Pour bien se lancer, il faut commencer par prendre un peu de recul en vous mettant à la place de l’acheteur. L’objectif est de penser aux petits détails qui peuvent faire la différence pour faciliter la vente et en particulier, tous ceux auxquels vous vous êtes habitué au cours du temps. Cela va des petits éclats de peinture au filtre cassé en passant par une machinerie défectueuse.

Pour mettre toutes les chances de votre côté vous devez offrir à votre piscine une sorte de « cure de jouvence » dont voici la trame.

Pour une vente rapide et au meilleur prix, il faut un peu de home staging et beaucoup de bon sens.



3 rappels et 11 conseils pour préparer la vente d’une villa ou maison avec piscine

Possible que ces rappels et conseils soient juste une question de bon sens, mais il est utile de vous les rappeler pour mettre toutes les chances de votre côté.

“On mange d’abord avec les yeux”

Soignez autant que possible l’apparence de votre coin piscine en n’oubliant pas ce vieil adage : « on mange d’abord avec les yeux » !

1. Nettoyez la zone autour de votre piscine

Votre bassin doit apparaître comme « la cerise sur le gâteau » pour le futur acheteur. Il ne doit pas être caché ou sembler être à l’abandon et mal entretenu. Au contraire, votre piscine doit être visible, dégagée et apporter un « plus » qui rehausse la qualité de votre extérieur.

Taillez ou retaillez les branches qui surplombent le bassin. Enlevez tout ce qui peut accrocher l’œil autour de la piscine. Quel que soit le matériau utilisé pour votre plage, balayez-la et nettoyez-la pour éliminer tout débris végétal, mousses ou mauvaises herbes qui peuvent gâchent l’impression générale de netteté et de propreté indispensable pour votre futur acheteur.

Contrôlez également le chemin d’accès au local ou zone technique de la piscine et faites en sorte qu’il soit dégagé. Vérifiez aussi tous les éléments de sécurité autour de la piscine. Et bien sûr passez la tondeuse s’il y a de la pelouse ou de l’herbe.

2. Nettoyez la plage

Pour rehausser l’image de votre piscine, il est très important de présenter une plage propre et sans danger. C’est l’élément clé de la circulation autour du bassin. On l’utilise pour entrer / sortir de l’eau, on marche, on court, on s’y pose… Bref, on y passe des heures et des heures.

Chaque revêtement doit être traité en fonction de sa nature : bois, pierre, béton, carrelage, gazon naturel ou synthétique, etc.

Quand il faut faire disparaître les tâches ou moisissures, rien de mieux qu’un nettoyeur haute-pression avec un mélange eau + eau de javel (10 volumes d’eau pour 1 volume d’eau de javel). Profitez du nettoyage pour contrôler si vous avez des fissures ou des problèmes dans les zones d’écoulement.

Vous savez probablement déjà si l’eau a tendance à stagner ou à s’écouler au même endroit. Il est judicieux d’enclencher les actions nécessaires pour corriger ces défauts : refaire un joint / scellement, revoir une zone d’écoulement ou un drainage.

Pour les plages en bois, si le nettoyage à haute pression n’a pas suffi, ne pas hésiter à brosser à la main pour enlever ce qui doit l’être. Après le nettoyage et une fois que le bois est sec, vous pouvez utiliser un dégriseur pour estomper le voile gris, lui redonner un plus bel aspect et le protéger. Sur ce point tout dépend du type de bois utilisé.

Si votre plage est en pierre ou en béton, le nettoyeur haute pression fera l’affaire, surtout si la plage est en béton. Si vous avez des pierres naturelles ou reconstituées, attention d’avoir une pression basse. Idéalement autour de 15 bars sans dépasser les 20, et en maintenant l’embout à au moins 10 cm du sol pour ne pas abîmer la pierre.

Si votre plage est en PVC, un simple entretien au jet d’eau suffit largement. Les lames sont imputrescibles et résistent aux UV.

Pour les gazons synthétiques, voyez aussi s’il n’y a pas lieu de remplacer certains éléments.

3. Nettoyez la piscine

L’entretien de la piscine a été une préoccupation majeure pour vous. Et soyez certain que c’en est une pour les acheteurs potentiels de votre maison. Il est évident que vous devez garder votre piscine dans un état aussi impeccable que possible pendant que la maison est en vente.

Votre attention doit porter essentiellement sur les déchets organiques et les signaux de dégradation / vieillissement.

“On mange d’abord avec les yeux”… Il est préférable que la piscine soit en eau, fonctionnelle, et ne donne pas l’impression d’être abandonnée lors des visites de votre maison.

Côté déchets organiques, ramassez les feuilles, les pétales de fleurs, les insectes morts et tout ce qui se pose sur la surface de l’eau en général ou coule au fond. Epuisette, balai et aspirateur sont vos amis. Ne pas oublier la ligne d’eau en passant un coup d’éponge.

Les tâches d’origine organique, chimique et tout ce qui a trait au vieillissement ou à la dégradation du plan d’eau sont plus problématiques. Probable que votre piscine connaisse ou ait connu ces désagréments tout au long de son utilisation.

Les tâches simples peuvent être enlevées facilement à l’éponge ou à la brosse douce. Les joints en plâtre ou en ciment peuvent être nettoyés avec une solution contenant de l’acide. Attention au dosage et n’oubliez pas de porter des gants.

Les traces ou tâches sur les carrelages sont souvent dues à une accumulation de calcaire. Vous pouvez les nettoyer en utilisant le même produit d’entretien que pour nettoyer le carrelage de votre salle de bain. Les carreaux avec des dépôts calcaires ou des efflorescences, peuvent être nettoyés avec un tournevis et un peu d’huile de coude. Puis finis avec de l’acide et une brosse métallique.

Les cas plus sévères de dépôts de calcaires peuvent se traiter à l’aide d’une brosse dure et d’une solution acide qui va aider à dissoudre le calcaire ou par un nettoyage haute pression. La solution la plus radicale mais aussi la plus chère est de procéder au nettoyage des surfaces par hydrosablage. Faites quand même attention car cette technique ne convient pas à tous les revêtements.

Enfin, contrôlez, nettoyez et polissez tous les éléments accessoires de la piscine comme les échelles, plongeoir, clôture ou mobilier.

4. Nettoyez vos équipements et votre local technique

L’équipement et l’instrumentation de votre piscine doit absolument être propre !

Entendons-nous bien, il ne s’agit pas de tout démonter pour tout nettoyer. Par contre, toutes les parties visibles ou accessibles doivent avoir une apparence impeccable.

Commencez par enlever les couches de poussière et les toiles d’araignées à l’aide d’un simple chiffon ou d’une brosse non-abrasive. Ici on parle des équipements mais aussi de l’ensemble du local technique.

Enfilez vos gants et utilisez des produits de nettoyage spécifiques pour rendre leur éclat d’origine aux parties métalliques de vos filtres, vannes, tuyaux ou appareils de régulation.

Les parties en plastique (PVC) peuvent aussi être nettoyées à l’aide de produits spécifiques pour leur rendre leur couleur d’origine. Si vous en avez une, n’oubliez pas non plus d’enlever les poussières et toiles d’araignées de votre pompe à chaleur : éponges, brosse, chiffon, balai, souffleuse.

Pour nettoyer votre filtre, vous pouvez opter pour l’utilisation du bicarbonate de soude. Pour les cartouches par exemple, vous pouvez prendre un contenant assez grand pour immerger le filtre à nettoyer. Il suffit juste de mettre de l’eau tiède de manière à couvrir le filtre, de diluer le bicarbonate dans l’eau (1 cuillère à soupe ou 15g par litre d’eau) et d’y plonger le filtre une fois le bicarbonate dissout. Laissez tremper le filtre quelques heures (une nuit complète par exemple) et rincez-le abondamment. Une fois que c’est fait, il ne vous reste plus qu’à le remettre en place.

Pas d’impasse sur les éléments de sécurité

Comme vous le savez, toutes les piscines installées à l’année, doivent être équipées d’au moins un dispositif de sécurité. Et de manière plus générale, la bonne conformité de votre installation électrique ou sanitaire (eau/plomberie) est aussi un élément important.

C’est autant une question de responsabilité civile que de tranquillité d’esprit. Ne faites pas d’impasse sur ce terrain et attendez-vous à ce que votre futur acheteur vous pose des questions la dessus. C’est bien légitime et vous devez le rassurer sur ces points. C’est clairement un élément qui peut bloquer une vente ou vous retomber dessus en cas de vice caché, une fois la vente effectuée.

5. Etanchéité

Il n’y a rien de pire qu’une piscine qui a des fuites. C’est la hantise de votre futur acheteur.

Dans le local technique, les joints toriques et l’étanchéité des raccords entre équipements doivent être réparés si besoin pour que tout semble sec. Il peut s’agir de changer les joints, de rajouter de la filasse ou du téflon sur les éléments vissés ou de changer des vannes ou des sections de tuyaux défectueuses. Des réparations faciles à faire soi-même.

Si vous soupçonnez des fuites, dans les parties enterrées ou immergées du bassin, il est judicieux de faire intervenir quelqu’un pour poser le bon diagnostic et ne pas s’engager à l’aveugle dans de grands travaux coûteux et inutiles. Dans ce cas, n’oubliez pas d’en toucher 2 mots à votre assureur pour envisager des solutions sur le plan financier si cela engage de gros travaux. S’il y a de gros problèmes d’étanchéité côté structure ou infrastructure, vous êtes seul maître à bord pour savoir s’il faut faire les travaux avant la vente ou laisser ça en point de négociation pour la vente.

 

6. Electricité

Comme vous le savez, l’installation de votre piscine doit être en conformité avec les lois et les normes relatives à la sécurité électrique. Sachez que sur tout le territoire, c’est la norme NFC 15-100 qui est en application pour tout ce qui concerne l’électricité dans les habitations.

Ce petit rappel étant fait, passons aux petites choses que nous avons tous tendance à ne plus voir ou à occulter inconsciemment à force d’habitude et qui peuvent vite effrayer un éventuel acheteur. Des appareils électriques à proximité de la piscine, des boîtiers mal fixés ou pire, des câbles qui traînent partout ou sortis de leur gaine d’isolation à leur raccordement. Ce sont autant de problèmes susceptibles de décourager plusieurs acheteurs, surtout s’ils ont des enfants en bas âge.

Les vieux tuyaux usés ou troués doivent aussi être remplacés. Ils doivent également être enroulés et rangés pour ne pas que l’on puisse se prendre les pieds dedans. Idem pour tous les autres composants. Les boîtiers des lumières et éclairages sont-ils bien fixés et toujours étanches ? Les prises électriques sont-elles toujours bien isolées et les caches toujours bien présents et fonctionnels ?

Contrôlez aussi votre tableau électrique. Il doit se trouver dans un boîtier ou une armoire murale fermée et isolée. Si le sol en-dessous du tableau est mouillé, prévoyez de l’assécher. Ne négligez surtout pas ces détails, il en va de la sécurité des utilisateurs, y compris de la vôtre !

7. Calfeutrage de votre piscine

Pour rappel, le calfeutrage est un joint scellé entre les margelles de la piscine et la plage. C’est une bande en caoutchouc ou en polyuréthane, recouverte d’un mastic, qui sert de joint de dilatation pour absorber les tensions et dilatations liées aux variations de température.

Toutes les piscines n’en ont pas, mais pour celles qui en ont, il est important de vérifier son état. C’est un détail souvent négligé par les propriétaires de piscines mais retenez qu’une piscine récemment calfeutrée ou avec un calfeutrage net, sans cassures ou parties manquantes, a l’air beaucoup plus robuste et bien entretenue.

Le prix moyen pour faire refaire le calfeutrage est variable selon la taille du bassin, de qui fait les travaux, de la technique et des matériaux utilisés.

8. Vérifiez le bon fonctionnement de votre dispositif de sécurité

La sécurité est votre priorité. Peu importe le système que vous utilisez, vérifiez qu’il fonctionne correctement.

S’assurer qu’il n’y a ni trous, ni déchirures ou problèmes d’œillets et d’ancrage de votre bâche / couverture. Valider le bon fonctionnement de l’enrouleur de votre couverture ou de votre volet. Vérifier lames de volet, batterie d’alarme, serrure et coulissement de votre abri. Si vous avez une barrière ou une clôture, vérifier les panneaux et les portes. S’assurer aussi qu’il n’y a pas de lattes manquantes ou de trous dans la clôture ou volet. Et vérifier que les systèmes automatiques commandables à distance se ferment et se verrouillent automatiquement.

Au fil du temps, une certaine usure peut être constatée sur les systèmes de fermeture et d’ouverture des volets, des abris ou des barrières de piscines. Dites-vous qu’un acheteur va porter une attention particulière sur ces questions parce qu’en plus du danger potentiel, cela va lui occasionner des frais supplémentaires qui peuvent être conséquents.

Investissez du temps et de l’argent dans les réparations nécessaires

Pour vendre votre maison au meilleur prix, vous passez probablement du temps et de l’argent pour réparer ou rénover l’intérieur et l’extérieur de votre maison. Faites de même pour votre piscine et son aménagement paysager.

9. Les petits réglages et réparations faciles à faire soi même

Des petits détails peuvent faire la différence sur l’aspect d’une piscine. Comme remplacer un manomètre / jauge de pression de filtre devenue rouillée et corrodée avec le temps. Idem pour un panier de pompe fissuré ou le remplacement d’une manette / vanne sur la tuyauterie.  Ca ne coûte que quelques euros.

Avez-vous penser aux étiquettes ? Pourquoi ne pas remplacer une vieille étiquette presque illisible, d’autant plus que vous venez de tout nettoyer ? Dites-vous que chaque détail a son importance. Un truc tout bête est de coller des étiquettes sur les équipements pour faciliter la compréhension du local technique : pompe, régulateur pH, électrolyseur, chlorinateur, surpresseur, tuyaux des skimmers / buses / prise balai, etc. De la même manière, vous pouvez coller ou dessiner des flèches sur les tuyaux pour indiquer la direction de l’eau.

Toutes ces petites choses insignifiantes, imparfaites et que vous ne voyez plus, soyez certain qu’un agent immobilier, un acheteur potentiel ou une personne qui connait un minimum les piscines ne manquera pas de les remarquer, consciemment ou inconsciemment, et sans pour autant vous en parler.

Pour ce qui est des petites pièces faciles à changer, faites-le vous-même. Il existe une multitude de tutoriels en ligne qui peuvent facilement vous aider. Par exemple, pas besoin d’un professionnel pour changer des paniers, des couvercles ou des éléments d’échelles de piscine. Vous pouvez aussi mettre une frise au niveau de la ligne d’eau pour masquer un liner un peu vieilli plutôt que de le remplacer. Et n’oubliez pas de remplacer vos outils de nettoyage s’ils sont trop usés.

Bref, remplacez / réparez tout ce qui doit l’être dans les plus brefs délais. Cela donne l’impression que la piscine a été maintenue au plus haut niveau et prouve qu’elle a été régulièrement entretenue.

Autre petit détail qui a son importance. Si vous avez vos habitudes avec un pisciniste qui s’occupe de votre piscine, laissez une de ses cartes de visite dans le local technique ou collez la sur le filtre ou le boitier électrique. En cas de problème, le futur acquéreur de votre maison vous en sera reconnaissant.

 

10. Prévoyez du temps et du budget pour les grosses réparations

Faites attention si vous avez des problèmes plus importants. Prévoyez un budget et du temps si, par exemple, votre pompe de filtration est en panne ou trop bruyante, s’il y a de grosses pièces à changer ou une pompe à chaleur défectueuse. Idem pour tout ce qui concerne les éléments de protection, sécurité ou d’accès / sortie du bassin : bâche couverture, rouleau, volet, échelle, etc.

Même si les pièces sont faciles à trouver sur le marché, il n’en va pas de même pour le professionnel qui va faire le travail pour vous si vous ne le faites pas vous même.

Par exemple, le remplacement d’une pompe peut coûter environ 200€ pour la pièce mais jusqu’à 400€ rien que pour la main d’œuvre ! Quelle que soit la pièce à changer, si vous faites appel à un professionnel, assurez-vous que son « forfait » comprenne au moins les éléments suivants : diagnostic, démontage, remontage, passage au banc d’essai, contrôle de l’étanchéité, voire mise en peinture ou finitions éventuelles (scellement, etc). C’est vraiment un minimum mais vous pouvez aussi négocier pour réduire votre facture.

De manière générale, pour les travaux importants que vous ne pouvez pas faire vous même faute de temps ou de connaissance, faites appel à une entreprise pour le faire à votre place : remplacer un liner, une sonde ou un équipement.

 

11. N’oubliez pas la déco et l’aménagement paysager

Investir n’est pas le mot qu’on a envie d’entendre lorsqu’on cherche à vendre sa maison. Mais en réfléchissant un peu, vous verrez que vous pourrez vite récupérer votre investissement. Un ensemble de meubles de jardins neuf ou un barbecue, un parasol ou une ombrelle, sont autant d’éléments qui collent parfaitement dans le décor de votre piscine et qui sont une aide efficace à la vente. D’autant plus que vous pouvez facilement les récupérer simplement en les incluant dans la vente.

Un petit coup de peinture sur vos barrières ou quelques pots de fleurs supplémentaires peuvent aussi faire une grande différence. Si vous avez un bel éclairage, prenez des photos la nuit pour les montrer parce que la plupart de vos acheteurs ne verront la maison qu’en journée. Pour moins de 1000€, vous donnerez un coup d’éclat bienvenu pour faciliter la vente de votre maison.

Vous devriez aussi concevoir l’aménagement paysager du contour de votre espace piscine comme une peinture d’un grand maître. Tout est une question d’équilibre et de sobriété. Et la maîtrise prend tout son sens dans l’art du détail. Vous pouvez commencer par fertiliser les plantes se trouvant autour de la piscine, en tout cas pour celles que vous voulez voir plus grandes et les tailler en fonction de vos envies.

Si vous avez de grands arbres près de votre piscine, taillez-les si ils font trop d’ombre ou simplement pour réduire la chute des feuilles dans la piscine. Gardez toujours à l’esprit une vision d’ensemble pour choisir ce que vous gardez, retirez ou ajoutez dans votre paysage. Sachez par exemple que l’ajout de fleurs colorées fait toujours forte impression sur les candidats potentiels à l’achat de votre maison.

 

Pour conclure sur ce long article,

On aurait pu aussi rajouter qu’il est bon d’avoir gardé les papiers (factures, garanties, etc) liés à vos différentes dépenses pour les présenter aux personnes intéressées par votre maison avec piscine. Qu’il faut aussi que la piscine soit en eau, claire, cristalline et silencieuse, c’est à dire sans filtration, pompe à chaleur ou robot en marche, lors des visites.

Pour une vente rapide et au meilleur prix, mettez toutes les chances de votre côté. Une piscine donne souvent une plus value à un bien immobilier, sauf lorsqu’elle est laissée à l’abandon (ça peut arriver). En venant visiter votre maison, vos acheteurs potentiels savent qu’il y a une piscine. Ils viennent aussi pour la voir et s’imaginer en train de s’y baigner et de profiter de tout l’espace piscine. Faites les rêver. Rendez la belle et pimpante. Dans votre intérêt.

Et en cas de besoin, sollicitez des professionnels, que ce soit pour une visite de contrôle, une réparation ou une rénovation plus ou moins conséquente. Bonne chance pour la vente!

 

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire