Où installer son spa ? A l’intérieur ou à l’extérieur ?

On peut installer son spa à l’intérieur ou à l’extérieur de sa maison. Le choix de l’emplacement ne regarde que soi. En général, les particuliers préfèrent une installation en extérieur pour éviter les problèmes d’humidité liés à la température de l’eau. Les spas d’intérieur sont en effet plus rares. Mais ce n’est pas aussi simple : ca dépend surtout de la configuration des lieux.


Spa intérieur : plus contraignant à installer et à gérer

Si vous êtes tenté pour l’installer à l’intérieur, vous pouvez vous tourner vers le spa portable (gonflable ou non), mais s’il a vocation à être installé durablement, autant regarder vers les spas encastrables voire les spas de nage.

Le choix des matériaux est vaste : maçonné en béton, structure en bois, acrylique ou polyéthylène.

Les aménagements boisés ne plaisent pas à tout le monde. On peut aussi mettre de la pierre

Les aménagements boisés ne plaisent pas à tout le monde. On peut aussi mettre de la pierre

Les avantages d’un spa intérieur sont évidents.

On peut en profiter toute l’année.
On n’est pas embêté par les intempéries et les caprices de la nature.
On est facilement à l’abri des regards indiscrets.

Ses contraintes obligent à bien évaluer la pertinence d’une installation en intérieur.

– La taille / le volume.

Pour choisir le volume et la taille de son spa, il faut faire la synthèse des points suivants :
Confort d’utilisation (évidemment) : nombre de places dans le spa.
Facilité à acheminer et assembler les matériaux à l’emplacement désiré.
Accessibilité et circulation autour du spa une fois qu’il est monté et assemblé.
Esthétique : un grand spa dans une petite pièce n’ait pas du meilleur effet sur le plan esthétique.

Au final, il est préférable de choisir une pièce large et volumineuse.

– Le poids total lorsqu’il sera en eau et utilisé.

Entre le poids de la structure qui dépend du nombre de places, le poids de l’eau (1000 litres = 1000 kilos) et celui des personnes qui s’y baignent, le spa peut peser très lourd et imposer de fortes contraintes physiques sur le sol du bâtiment.

Une installation en hauteur (à l’étage) peut être plus risqué qu’une installation en rez-de-chaussée ou en sous-sol. En cas de doute, surtout pour les spas volumineux, prendre conseil auprès d’un expert vous permettra d’éviter le pire.

– L’aération / la déshumidification.

Un spa a une eau plus chaude qu’une piscine. Il dégage de la vapeur et de la condensation qui peut finir par abîmer et dégrader les surfaces environnantes (murs, plafonds, sol). Dans le pire des cas, il s’agit de formation de moisissures ou de décollement de peinture. Sans compter les risques de glissade sur un sol humide.

Comme pour une salle de bain ou salle d’eau, il faut donc prévoir l’aération de la pièce qui accueille le spa. Ca peut notamment passer par l’installation d’un système de déshumidification efficace. Dans ce cas, outre le coût de l’équipement, il faut aussi prendre en compte la consommation électrique.

Spa extérieur : la seule vraie contrainte est la météo

Si vous êtes tenté par une installation l’extérieur, vous pouvez aussi vous tourner vers le spa portable (gonflable ou non).

S’il a vocation à être installé durablement, autant regarder vers les spas préfabriqués (structure en bois, acrylique ou polyéthylène) ou envisager une construction enterrée / semi-enterrée en dur (blocs, béton).

Spa Sundance

Spa Sundance

Avantages d’une installation en extérieur.

On s’affranchit des problèmes d’humidité / aération.
On a moins de contraintes pour l’assemblage et la construction qu’avec un spa intérieur.
On peut choisir à peu près toutes les tailles, matériaux et méthodes d’installation (hors sol, semi enterré, enterré) selon son budget et l’emplacement dont on dispose.

Des contraintes liées au type de sol et à votre budget, mais surtout à la météo.

Comme pour le spa d’intérieur, il faut intégrer la taille / volume / poids total de la structure que l’on souhaite installer. Un renforcement du sol et du sous-sol peut s’avérer nécessaire pour ne pas qu’il bascule ou s’affaisse dans le sol une fois qu’il sera en exploitation. Dans ce cas, il faut aussi prévoir le passage d’engins pour l’excavation et le renforcement du sol.

C’est aussi le budget dont vous disposez qui va vous limiter : nombre de places (2, 3, 4, 6…), options diverses (double bassin, types de balnéo, d’éclairage), matériaux de construction, etc.

Une fois les arbitrages faits sur ces questions, il faudra considérer le facteur météo. Bien que l’eau du bain est chaude, une baignade par temps froid, pluvieux ou venteux n’est pas très agréable. C’est probablement l’aspect le plus important à considérer. Tout en n’oubliant pas que l’on peut le mettre sous un abri pour pouvoir en profiter toute l’année, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente.


Pour résumer,
Si le choix d’une installation intérieur ou extérieur est avant tout une affaire de goût personnel, on ne peut pas oublier qu’il est compliqué de déplacer un spa une fois qu’il est installé, raccordé et en eau.

Le spa extérieur a plus de succès parce qu’il est plus facile à installer et à maintenir. Au final, il coûte moins cher car on s’affranchit d’un tas de dépenses périphériques. A moins de l’abriter, on ne peut pas réellement en profiter toute l’année. On peut s’y baigner en hiver ou sous la pluie, mais plutôt pour s’y tremper que vraiment y passer beaucoup de temps, car ce n’est pas très agréable.

Le spa intérieur permet un usage toute l’année. Il s’installera plus volontiers dans une pièce à grand volume et bien aéré (au bord d’une véranda par exemple…). Pour les personnes soucieuses de discrétion, il permet de mieux préserver l’intimité des moments passés dans l’eau.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire