Désinfection de l’Eau : 6 Alternatives au Chlore (La 6ème est Prometteuse)

Les désinfectants de piscine dits alternatifs existent depuis longtemps. Et dans ce registre, on se réfère habituellement à des alternatives au chlore.

Il y a toujours de nouveaux développements et d’innovations liées à l’assainissement de l’eau de piscine. Certaines innovations ont été utilisées puis abandonnées tandis que d’autres ont résisté à l’épreuve du temps et sont devenues des produits populaires.

Ici nous allons donc explorer les méthodes alternatives pour désinfecter et traiter l’eau d’une piscine. Celles qui réduisent la dépendance au chlore ou l’éliminent complètement. Nous y incluons les méthodes de désinfection qui ont résisté à l’épreuve du temps (20 ans et plus) et des traitements dont vous n’avez peut-être pas encore entendu parler.

Connaissez-vous les radicaux hydroxyles ?


1 – L’électrolyse au Sel

Ce n’est pas vraiment une alternative au chlore, ni une innovation récente, mais c’est un type de désinfection de piscine très populaire. On utilise parfois le terme “piscine au sel”.

Dans les années 80, des inventeurs ont trouvé le moyen d’ajouter la bonne quantité de sel dans l’eau d’une piscine pour le transformer en chlore via un système de cellule électrolytique.

Il est évident que quand on parle d’eau salée, on est loin des concentrations de sel dans l’eau de mer ! Vous pouvez boire la tasse sans problème et vous ne souffrirez pas non plus d’avoir les yeux rouges à cause du chlore.

L’électrolyseur de sel transforme le sel en chlore de manière tout à fait naturelle et permet de se passer de galets de chlore. Vous devrez peut-être en conserver et a minima pour choquer votre piscine si vous avez des problèmes de pompe, filtre, cellule électrolytique ou boitier de commande. Cela dit, vous pouvez aussi choquer la piscine avec des produits sans chlore tel que le peroxyde d’hydrogène ou l’oxygène actif par exemple.

Pensez qu’avec un système au sel installé, vous pouvez passer des mois sans utiliser de produits chlorés emballés. Il s’agit encore d’une piscine à base de chlore, mais ces systèmes d’assainissement à base de sel sont aussi reconnus pour leur odeur de chlore beaucoup moins prononcée et pour leur côté « eau soyeuse ». C’est une bonne manière de transformer réellement votre expérience de baignade.

***ATTENTION***
Si vous prévoyez d’installer ce type de système, assurez-vous d’abord que votre installation est compatible. Le sel a un grand pouvoir de corrosion sur les équipements aux bases métalliques. Les tuyaux en acier inoxydable ou austénitiques (aciers utilisés par la Marine) ont des propriétés qui permettent de résister aux effets du sel.

Plus d’infos sur l’électrolyse au sel : Fonctionnement –  Installation

Où l’acheter ? Dans un magasin proche de chez vous ou sur internet (Voir ici sur Amazon.fr ou ManoMano.fr)

2 – Les Purificateurs Minéraux

principe-fonctionnement-ceramique-minerale-piscine

Egalement appelé céramique minérale, c’est un traitement à base d’ions de cuivre et d’argent. Ce sont d’excellents bactéricides dont les propriétés sont connues depuis des milliers d’années, depuis l’apparition des premières cruches en argent ou des bols en cuivre.

Le traitement de l’eau repose sur des microbilles poreuses en céramique minérale qui contiennent du cuivre et de l’argent. Les particules de cuivre s’attaquent aux algues et a des vertus floculantes. Les particules d’argent luttent contre le développement des bactéries et des germes pathogènes. 

Les microbilles sont dans des cartouches dont la durée de vie est de 6 mois en moyenne. Ce dispositif nécessite quand même un traitement complémentaire pour oxyder les micro-organismes. Et le chlore est l’allié naturel car il est compatible avec les ions cuivre / argent contrairement au Brome ou au Biguanide.

Les purificateurs minéraux permettent de réduire la consommation de chlore de moitié (50%), Ils ajoutent de la brillance, rendent l’eau étincelante, tout en détruisant de très petites particules pour améliorer sa clarté.

Les systèmes les plus sophistiqués utilisent des plaques de cuivre et/ou d’argent sous tension, pour pouvoir régler les quantités d’ions métalliques introduites dans l’eau.

Plus d’infos sur la céramique minérale : Fonctionnement et Installation 

Où l’acheter ? Dans un magasin proche de chez vous ou sur internet (Voir ici sur Amazon.fr ou ManoMano.fr)

3 – L’Ozone

schema-fonctionnement-ozonateurLe premier système de purification d’eau de piscine par l’ozone remonte à 1984 et a été mis au point par la firme Del Ozone. Les ozonateurs de piscine fonctionnent en créant des molécules de gaz O3 (via une ampoule UV par exemple). Ce gaz est injecté directement dans le circuit de plomberie de la piscine. Il détruit tout ce qui rentre en contact avec lui (bactéries, micro-organismes, etc…) avant de remonter dans la piscine. Une fois dans la piscine, il s’évapore par la surface.

L’ozone est l’un des désinfectants les plus puissants connus, mais il est difficile d’obtenir qu’il soit en contact avec chaque cm³ de l’eau de votre piscine. Comme les minéraux, l’ozone n’est généralement pas utilisé comme un désinfectant autonome. Il s’intègre dans le système de filtration et permet de réduire la consommation de chlore de 50 à 80%.

Parmi les avantages d’une désinfection à l’ozone, on peut retenir :
– les germes, virus, bactéries et matières organiques sont détruites en une seule fois.
– l’eau de votre piscine est pure, cristalline et hygiénique en permanence.
– pas de produits chimiques donc pas d’agression sur vos cheveux, votre peau ou vos yeux.
– diminution de l’utilisation et élimination des odeurs de chlore.

Plus d’infos sur les ozonateurs de piscine : Fonctionnement

Où l’acheter ? Dans un magasin proche de chez vous ou sur internet (Voir ici sur Amazon.fr)

4 – Les Rayons Ultra-Violets

schema-desinfecteur-nm254-UV-piscineLa lumière du soleil détruit naturellement les bactéries. Lors d’une journée ensoleillée, les 15 cm supérieurs de l’eau de votre piscine sont plus propres que les eaux profondes grâce aux rayons ultra-violets (UV).

Le fonctionnement des UV est connu depuis longtemps, mais l’invention d’un procédé capable de désinfecter une piscine sur ce principe est plus récente.

Les désinfecteurs UV pour piscines fonctionnent en acheminant l’eau du bassin dans une chambre traversée par une lumière ultraviolets qui détruit toutes les bactéries et autres germes. Ces lampes à ultraviolets produisent des rayons UVC dont on sait que le spectre est germicide à 254 nm. Tout simplement radical pour assainir l’eau d’une piscine.

Comme les systèmes au sel, à l’ozone ou aux minéraux, un désinfecteur UV s’installe sur le circuit retour de la piscine. Comme il n’y a pas de pouvoir de rémanence, il faut quand même mettre un désinfectant dans le bassin pour limiter ou neutraliser la croissance des germes.

Plus d’infos sur les UV pour piscine : Fonctionnement

Où l’acheter ? Dans un magasin proche de chez vous ou sur internet (Voir ici sur ManoMano.fr)

5 – Les Biguanides

Les biguanides ne sont pas un nouveau désinfectant. Ce sont des polymères qui se comportent comme un désinfectant et un antiseptique. Ils ont une utilisation répandue dans les hôpitaux. A la fin des années 70, ils ont été brevetés comme un désinfectant alternatif pour les piscines et les spas.

Les biguanides combinent le PHMB (PolyHexaMéthylène de Biguanide) avec un choc de peroxyde d’hydrogène (algicide) et d’autres produits chimiques pour être utilisés en tant que système de désinfection complet. Ils sont expressément non-chlorés mais incompatibles avec les produits comme le chlore, le brome, le bronze et le cuivre.

Les utilisateurs apprécient l’absence d’odeur de chlore, des tests de qualité de l’eau et des traitements réduits. Un des aspects les plus appréciable de cette technique est bien évidemment l’absence de chlore dans votre piscine si elle est combinée à une filtration optimale et un équilibre hydrique parfait. Baquacil est la marque originale mais de nouveaux concurrents sont également sur le marché : Revacil, Aqua Silk, Soft Swim.

***ATTENTION***
Depuis juillet 2010, il est interdit d’utiliser le PHMB pour désinfecter les piscines publiques. Lorsque des autorités sanitaires interdisent ce type de produits, ce n’est pas sans raison. Il lui est notamment reproché son inefficacité vis-à-vis de certains bacilles dans les eaux trop chaudes ou au pH mal contrôlé, ainsi que son caractère nocif pour l’environnement lorsqu’il faut vidanger et re-traiter l’eau des bassins. Renseignez-vous bien sur les conditions d’utilisation de ce type de produits.

Plus d’infos sur les biguanide : Fonctionnement 

Où l’acheter ? Dans un magasin proche de chez vous ou sur internet (Voir ici sur Amazon.fr ou ManoMano.fr)

6 – Les Radicaux Hydroxyles

L’hydrorite UVO3 d’Hayward

L’utilisation des radicaux hydroxyles pour désinfecter l’eau des piscines fait partie des dernières innovations en la matière. Les radicaux hydroxyles sont un tout nouveau désinfectant qui résulte de la combinaison entre UV et Ozone. Ce processus est appelé POA (Advanced Oxidation Process – Processus d’Oxydation Avancé). Il crée des radicaux hydroxyles (OH-) lorsque l’eau ozonée est irradiée avec des rayons UV-C d’une longueur d’onde spécifique.

L’hydroxyde OH- se comporte de manière similaire au peroxyde d’hydrogène. C’est donc un puissant désinfectant. Le POA produit un résidu à court terme et construit une réserve d’hydroxyde qui continue de désinfecter. Avec ce système, 99,99% des contaminants qui résistent au chlore sont éliminés. Avec ce système, l’eau du bassin doit encore contenir du chlore (ou un désinfectant) mais les besoins sont réduits de moitié.

Au cours des dernières années, plusieurs systèmes de désinfection de piscine avec POA ont vu le jour : Hydrorite UVO3 de Hayward, CCW100 de Clear Comfort, Solar Eclipse de Del Ozone (l’inventeur des ozonateurs pour piscines).


Voici donc 5 désinfectants de piscine alternatifs qui ont résisté à l’épreuve du temps et une innovation récente, les radicaux hydroxyles, qui combine le meilleur du traitement à l’ozone et aux UV.

À l’exception des Biguanides, qui ne peuvent pas être mélangés avec du chlore, ces systèmes d’assainissement ont encore besoin d’un peu de chlore pour vous assurer la tranquillité d’esprit grâce à une eau vraiment propre. Utilisés de cette façon, il faut les considérer comme des «désinfectants supplémentaires».

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire