Comprendre la notion d’équilibre de l’eau de piscine

Equilibre eau piscine

L’équilibre de l’eau de piscine – Un objectif permanent

Une piscine est avant tout un espace de bien-être, de loisirs et de partage en famille, entre proches.

Outre une température agréable, il faut que l’eau soit suffisamment filtrée et désinfectée pour inciter à la baignade et profiter au mieux de sa piscine.

Le but du traitement est de mettre en oeuvre les conditions pour que l’eau de piscine soit en même temps désinfectée et désinfectante. Et pour être désinfectée et désinfectante, il faut que l’eau soit équilibrée.


Qu’est ce que l’équilibre de l’eau de piscine ?

L’équilibre de l’eau de piscine désigne tous les éléments liés à la qualité et à la salubrité de l’eau de baignade.

Cela englobe toutes les actions et les produits à mettre en oeuvre pour :
– profiter d’une eau stérilisée, saine, propre et agréable pour les baigneurs.
– optimiser le travail de filtration en ajoutant des produits désinfectants, floculants ou stabilisants.
– faire en sorte de respecter et de prolonger la durée de vie des équipements (revêtements, système de filtration).

Avec le développement des technologies en matière de piscine, il est possible de déléguer en partie le travail d’équilibrage de l’eau à des automates : régulateurs, équipements spécialisés.

Pour mesurer si une eau est équilibrée, on utilise plusieurs indicateurs.
Trois indicateurs sont communs à tous les types de filtration : le potentiel hydrogène (pH), l’alcalinité totale (TAC) et la dureté totale (TH) de l’eau.

En fonction des modalités de désinfection propres à chaque système de filtration (chlore, sel, brome, oxygène actif, PHMB, ozone, ultraviolets), on utilise par ailleurs d’autres indicateurs tels que le taux de chlore, de brome ou de stabilisants.

Une eau de piscine est dite équilibrée lorsque chacun de ces indicateurs se situe à un niveau “idéal”.

Cependant, comme l’eau est un milieu vivant, avec des propriétés physiques et chimiques particulières, les niveaux de chaque indicateur varient au fil du temps en fonction d’éléments tels que :
– tous les polluants contenus dans l’eau qui peuvent générer virus, bactéries, champignons, algues.
– la composition minérale naturelle de l’eau qui sert à remplir le bassin.
– les changements de température de l’eau par chauffage naturel (rayonnement solaire) ou non (équipements).
– l’ajout de produit de traitement, de désinfectant et de stabilisant, chimique ou non, pour maintenir ou revenir à une eau équilibrée.

L’équilibrage de l’eau de piscine consiste donc à agir et réagir pour que tous les indicateurs soient au vert, et pour faire en sorte que l’eau de baignade soit la plus saine, propre et agréable possible.

Quels sont les facteurs qui perturbent l’équilibre de l’eau ?

Nombreuses sont les sources de pollution et de déséquilibrage d’une eau de piscine.

Déchets organiques provenant des baigneurs et de l’environnement

La première source de pollution provient des baigneurs : poils, sueur, graisse, résidus de produits de beauté et d’huiles solaires, virus, bactéries et micro-organismes présents dans les textiles de bain, pieds nus qui ont marché sur les plages ou le terrain autour.

Entre le vent et la pluie, la nature environnante draine par ailleurs son lot de polluants : insectes, pollen, feuilles, fleurs, champignons, algues, mousses, virus, bactéries, composants acides ou pesticides provenant de l’activité industrielle ou automobile.

Micro-organismes et composition chimique de l’eau

L’eau est une matière vivante avec des micro-organismes naturels ou minéraux. Chaque nouvelle action de remplissage du bassin renouvelle ces micro-organismes. Selon la provenance de l’eau (puits, bac de rétention, plomberie), elle contient donc plus ou moins de micro-organismes et de particules diverses (fer, zinc, cuivre, carbone, calcaire).

Or les micro-organismes se nourrissent et prolifèrent grâce aux déchets organiques apportés par les baigneurs et l’environnement. Plus il y a de déchets organiques et plus les micro-organismes se développent.

De même l’interaction entre l’eau, les résidus minéraux et les différents polluants génère des réactions chimiques qui modifient la qualité de l’eau de baignade.

Réactions chimiques liées à l’ajout de produits de traitement et de désinfection

Alors que l’ajout de produits de traitement et de désinfection vise à améliorer la qualité et l’équilibre de l’eau, il arrive paradoxalement que l’interaction et le mélange entre certains produits modifient aussi l’équilibre de l’eau. Et ce n’est pas étonnant, car chercher à avoir ou maintenir une eau de baignade de qualité requiert quelques connaissances en chimie.

Il faut cependant modérer ce propos car :
– Il y a des spécificités et des incompatibilités selon le système de filtration utilisé.
– Le but du traitement de l’eau est précisément d’optimiser au mieux le dosage et les interactions entre produits, en fonction de l’utilisation du bassin et des aléas climatiques.
– Personne n’aime ajouter des produits chimiques dans son bassin et en matière de piscine, les fabricants et constructeurs vont aussi dans ce sens : préoccupations économiques et écologiques.

Ensoleillement et température de l’eau comme facteurs aggravants

Le soleil et la chaleur sont des facteurs aggravants.

Entre la photosynthèse dans l’eau du bassin, un environnement plus luxuriant et des déchets organiques naturels ou corporels plus importants, l’été est particulièrement propice à la pollution du bassin. Par ailleurs, l’évaporation est plus forte et oblige à renouveler l’eau plus fréquemment. La température de l’eau est plus haute, et donc plus favorable au développement des algues. Enfin, la température de l’eau a un impact sur l’efficacité de certains produits de traitement et de désinfection de l’eau.

Tous ces éléments sont de nature à perturber l’équilibre de l’eau. Si l’entretien et le nettoyage régulier d’une piscine est indispensable, le contrôle de la qualité de l’eau et sa rectification lorsque c’est nécessaire est aussi un passage obligatoire.


Il est recommandé de faire analyser son eau de piscine par un professionnel 1 à 2 fois par an. Outre les conseils et les actions correctives, ils sont équipés de matériels qui permettent de mesurer de nombreux indicateurs sur la qualité de l’eau.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire