Le Brome : Pour qui ? Pourquoi l’utiliser ? Comment le doser et le contrôler ?

traitement-brome-piscine

Une alternative au chlore très intéressante pour les eaux chaudes, les petits bassins et les spas

Le Brome est très similaire au chlore dans son mode d’action et d’utilisation. Comme le chlore, c’est un halogène : il réagit facilement avec les autres éléments. Ainsi, au contact de l’eau, il se transforme en acide HypoBromeux (HOBr) qui détruit toute matière organique.

Découvert dans les années 1920, il est utilisé comme produit de désinfection de l’eau de piscine depuis 1936.


Pourquoi utiliser du Brome ?

Le Brome a tous les avantages du chlore sans ses inconvénients. Il est cependant plus cher (voir des prix sur Amazon).

Avantages du Brome

Non irritant pour les baigneurs : un avantage certain face au chlore.
Actif dans les eaux alcalines (avec un pH élevé). Avec un pH égal à 8, le Brome est actif à 80%, alors que le chlore l’est à 20% seulement.
– Désinfectant triple action : bactéricide, oxydant, algicide.
Inodore (contrairement au chlore encore une fois).
Insensible aux UV donc ne nécessite pas de stabilisant, ce qui évite un renouvellement de l’eau pour cause de sur-stabilisation.
– Ne réagit pas à la température de l’eau : fonctionne avec les eaux chaudes à plus de 28°C.

Inconvénients du Brome

20 à 40% plus cher que le chlore.
Obligation d’avoir un dosage assez élevé pour maintenir le pouvoir désinfectant, même en solution à dissolution lente.
Produit brut dangereux car très corrosif, à mettre impérativement hors de portée des enfants, à l’abri de l’air et de la lumière.
Nécessite l’installation d’un brominateur. Ce n’est pas obligatoire mais fortement conseillé pour diffuser le produit en continu car le Brome est très réactif dans l’eau, nécessitant un contrôle et un réajustement fréquent du dosage. Cela dit, un brominateur peut aussi être vu comme un avantage pour déléguer en grande partie le travail de désinfection (plus fiable dans les dosages et la régularité du traitement).

Le Brome pour quel type de bassin ?

Au regard de ces avantages et inconvénients, le Brome est surtout indiqué :
– comme alternative au chlore pour les personnes très sensibles ou allergiques au chlore car inodore et non irritant.
– dans les petits bassins de préférence étant donné son coût.
très utilisé pour les spas car résiste à l’eau chaude (+ de 28°c) et peu sensibles aux pH alcalins (de 7,5 à 8,2).

Comment doser, utiliser et contrôler le Brome en piscine ?

Pour une efficacité optimale, il faut veiller à maintenir un pH supérieur à 7,5.

Dosage du brome en fonction du pH

Le dosage dépend de la température de l’eau, de la quantité totale de matières à dépolluer (et donc du volume du bassin), mais surtout du pH.

En règle générale,
Pour un pH à 7,5, doser entre 2 et 4 mg/l de Brome.
Pour un pH à 8.2, doser entre 3 et 5 mg/l de Brome
.

Contrôle à l’aide d’un kit d’analyse classique ou via le brominateur

L’analyse et le contrôle s’effectuent avec des kits d’analyse adapté au brome sous forme de tests colorimétriques (bandelettes) ou électro-métriques (testeurs élec). Certains modèles de brominateurs incluent un testeur élec : c’est plus cher, mais gain sur le volet confort d’utilisation et temps alloué à l’entretien du bassin.

Comme pour le chlore, il faut distinguer :
– brome total = brome libre + brome combiné (quantité totale de brome dans l’eau).
brome libre = quantité de brome utile à la désinfection et n’ayant pas encore réagi.
– brome combiné = quantité de brome ayant réagi et muté au contact des micro-organismes.

Comment utiliser le brome ?

Le traitement au Brome se présente sous 2 formes.

En pastilles (dissolution lente) utilisées comme traitement régulier de l’eau de piscine. Le Brome étant très réactif, il nécessite un contrôle fréquent du taux de désinfectant. Comme cette opération est très contraignante si elle est réalisée en mode manuel, il est plus judicieux d’installer un brominateur qui va tester et réguler le taux de Brome libre dans l’eau.

En tablettes ou briquettes (dissolution rapide) pour un traitement curatif choc afin de remonter rapidement le taux de Brome dans l’eau. Opération que l’on peut combiner avec du chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium, de sodium) ou un produit à base d’oxygène actif.


En cas de besoin (choisir un traitement, rattraper une eau qui a tournée), il est conseillé de s’adresser à un spécialiste.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


5 Réponses pour Le Brome : Pour qui ? Pourquoi l’utiliser ? Comment le doser et le contrôler ?

  1. Claude 24 août 2013 à 14 h 19 min #

    Bonjour,
    1) Une piscine bien traitée au chlore ne sent pas le chlore. Ce sont les chloramines qui ont une odeur désagréable. Elles se forment notamment si les baigneurs ne se douchent pas correctement.
    2) Une piscine traitée au chlore n’est pas agressive si l’eau est bien équilibrée (pH, TH, TAC,…).
    3) Tout à fait d’accord avec les autres avantages du brome notamment pour les spas.
    4) Quand le brome était autorisé pour les bassins à usage collectif (ce qui est mon cas car propriétaire de chambres d’hôtes), la norme était 1 à 2 mg /l. C’est ce que je mets dans les périodes de fermeture de mes chambres d’hôtes et cela marche très bien. Pas besoin de mettre plus. Solution complémentaire = un petit ozonateur qui réduit la consommation de désinfectant.
    5) Je croyais que le brome combiné (bromoamines) était quand même désinfectant (car très oxydant).

    Cordialement.

    • Anthony 26 août 2013 à 8 h 30 min #

      Merci de vos précisions Claude 😉

  2. deborah 5 juillet 2015 à 13 h 47 min #

    Bonjour,
    suite à l’achat de notre spa gonflable d’environ 800 L, mon conjoint a constaté après 2 jours d’utilisation l’apparition d’algues (eau verdâtre), malgré un traitement quotidien avec des pastilles à base de chlore, et sensé éliminer les algues.
    Nous somme retournés au magasin et, perdus au milieu de tous ces produits d’entretient de l’eau, nous avons finalement opté pour les pastilles de brome à dissolution lente de la marque Blue tech (mini galets 20g). Nous avons mis 2 cachets dans le diffuseur pour avoir un traitement choc, et après presque 24h, ils n’ont toujours pas fondu! Est ce normal? à quelle vitesse sont-ils sensés se dissoudre?
    Nous avions testé l’eau avant d’introduire les pastilles de brome et, à part la couleur de l’eau, les autres paramètres sont bons…
    merci d’avance,
    cordialement

  3. Patrick 3 août 2016 à 12 h 11 min #

    Les pastilles 20g sont à diffusion lente. Il vous faut un traitement flash sans chlore sous forme de poudre. Bien à vous

  4. Mr LEROUX Michel 5 avril 2017 à 9 h 57 min #

    Les pastilles sont comme le dit Patrick , l’ idéal c’est d’utiliser un brominateur qui dose régulièrement la quantité que vous avez déterminé attention dans le cas d’une piscine couverte avec un abri de piscine il ne faut pas doser de la même manière à diviser par + ou – par 2 exemple si vous êtes sur 3 mettez 1 1/2 sinon vos galets de glissement vont rouiller même le faite qu’ils sont en INOX!!!, car celui ci n’est pas pur c’est ce qu’on appel un INOX férugineux faites surtout très attention à la façon de traiter votre problème , c’est très important sinon vous risquez d’abîmer le revêtement de votre piscine ou spa ,qui sera irréversible.

    Bien Cordialement.

Laisser un commentaire