Rattrapage Eau Verte Opaque et Trouble (+ rappels)

proliferation-algue-piscine

Y’a du boulot ! En attendant, baignade déconseillée pour des questions de salubrité

Une eau de piscine vert foncé et trouble est le symptôme d’une prolifération d’algues. La prolifération des algues dans une piscine lui donne un air peu engageant pour la baignade, loin de l’image que l’on aime avoir d’un bassin d’eau cristalline et saine qui n’attend que nous.

La présence des algues et de cette coloration verte opaque n’est pas dûe au hasard (cf Pourquoi les algues ont-elles envahi la piscine ?) et il va falloir agir pour retrouver une eau translucide et saine pour la baignade. Petite piqûre de rappel sur les gestes à adopter pour corriger le problème et faire en sorte qu’il ne se reproduise pas.


1 – Le Plan d’Attaque pour Rattraper une Eau Verte

Si les algues ont envahi le bassin, la seule option est d’agir pour retrouver une eau saine et cristalline.

1.1 – Vérifier que le bloc filtrant est prêt à encaisser le “choc”

Durant le processus d’éradication des algues, le système de filtration va être très fortement sollicité.
Il faut donc s’assurer qu’il pourra encaisser la charge avec suffisamment d’efficacité.

Pour cela,
– si vous avez un filtre à sable, diatomée, zéolite ou verre recyclé, vérifiez le manomètre et procédez à un contre-lavage + rinçage du filtre si nécessaire.
– si vous avec un filtre à cartouche ou à poches, mettez un filtre propre et en prévoir 2 ou 3 d’avance.
Une fois le filtre rincé ou remplacé, vérifiez son bon fonctionnement.
Ne rallumez pas le système de filtration (étape 4).

1.2 – Vérifier que l’équilibre de l’eau (pH surtout) est OK

– Testez votre pH avec bandelettes, liquides réactifs ou testeurs électroniques.
– Rectifiez-le pour le faire correspondre au maximum avec les valeurs recommandées pour le produit de traitement (en général entre 7,2 et 7,6).

1.3 – Traitement choc et Filtration des impuretés

– Il faut choquer l’eau avec un produit qui est à la fois oxydant, algicide et désinfectant : ca peut être un tout-en-un ou une combinaison de plusieurs produits.
– Ils s’achètent dans le magasin où vous avez vos habitudes ou sur internet (voir ici sur Amazon.fr).
– Vérifiez la compatibilité avec le désinfectant habituel.
– Les algues vont normalement être tuées, l’eau va devenir trouble et laiteuse.

– Mettez la filtration en position marche forcée.
– Laissez tourner jusqu’à ce que l’eau reprenne une couleur acceptable.
– Selon l’étendue de la prolifération, le cycle peut durer jusqu’à 48h sans interruption.
– Vérifiez de temps à autre (matin et soir) l’encrassement du filtre et lavez / remplacez si nécessaire.
– Prendre son mal en patience.

1.4 – Atelier brossage / frottage si nécessaire

A faire pendant le cycle de filtration, une fois que vous arrivez à voir un peu mieux les parois et le fond. Le but étant de décoller ce qui peut rester incrusté, tout en restant respectueux du revêtement (liner en particulier) = ne pas frotter sans voir ce que l’on fait et risquer d’endommager le revêtement ou d’oublier des zones pleine d’algues.
– Sortez votre balai (parois, fond) et votre éponge (ligne d’eau, coins).
– Relevez vos manches.
– Frottez toutes les surfaces où les algues se sont déposées et incrustées.
Faites vous aider si possible, cela vous paraîtra moins fastidieux.

1.5 – Floculation ou clarification si l’eau reste trouble

Seulement si l’eau reste trouble.
– Mettez un floculant pour agglomérer les résidus d’algues mortes. Dans ce cas, arrêtez la filtration.  N’oubliez pas ce point si vous utilisez du floculant.

– Ou utiliser un clarifiant, sans arrêter la filtration. Ce dépend de l’état de l’eau en fait.
– Le dosage dépend du type de désinfectant utilisé : lisez bien les notices et la compatibilité entre produits.
– Attendre que les résidus se déposent au fond et que l’eau s’éclaircisse. Ca peut prendre jusqu’à 24h.
– Passez le balai aspirateur manuel (préférez le balai à votre robot nettoyeur si vous en avez un).
– Si filtre avec vanne multi-voies, mettre la vanne sur position égout puis aspirez très très doucement pour ne pas remettre les particules en suspension. Une fois, l’opération terminée, remettre la vanne en position filtration.
– Si filtre à cartouche ou à poche, mettre la filtration en marche puis aspirez très très doucement pour ne pas remettre les particules en suspension. Une fois, l’opération terminée, vérifier l’état du filtre et le nettoyer / remplacer si besoin. Remettre la filtration en marche.

2 – Comment éviter que ça se reproduise ?

Pour éviter la prolifération d’algues, le meilleur moyen est de faire en sorte que le bassin ne soit pas propice à leur croissance et à leur développement.

Un pH mal équilibré est un appel du pied qui ne laisse pas les algues indifférentes

– Contrôlez et rectifiez (si besoin) le pH pour qu’il soit en conformité avec le produit désinfectant.
– Si opération manuelle, il faut le faire 1 fois par semaine et 2 fois par semaine en cas de fortes chaleurs et/ou fréquentation.
– Si possible, utilisez un rectificateur automatique de pH (contrôle et régulation pH+/-), c’est le choix de la tranquillité.
– Le taux idéal est 7,4 (liquide lacrymal) mais il peut varier selon le type de désinfectant. Ne pas descendre sous les 7 ni dépasser 7,8 (à part pour les spas). Les algues raffolent des eaux basiques, elles y prolifèrent mieux et plus vite.

Respectez les dosages de désinfectants recommandés

Sous-doser ou sur-doser, c’est mal doser.
– Vérifiez les taux de désinfectants dans l’eau à l’aide d’accessoires dédiés (bandelettes, trousses d’analyse, liquides réactifs, testeurs). Le chlore par exemple doit toujours être entre 1 et 3 mg/litre.
– Si possible, utilisez un diffuseur ou un générateur automatique (contrôle et régulation désinfectant), c’est le choix de la tranquillité.
– Si vous utilisez du chlore, il faut renouveler 30% de l’eau du bassin chaque année pour éviter l’accumulation de chloramines et d’acide cyanurique.

Il est judicieux de faire un traitement complémentaire anti-algues

Si le désinfectant utilisé n’est pas algicide, il pourra être pertinent de faire un traitement anti-algues 1 à 2 fois par mois.
– Si le désinfectant utilisé est algicide, mais pas suffisamment efficace, vous pouvez aussi le faire 1 fois par mois.
– Opération qui peut être renouvelée plus fréquemment en cas de forte chaleur.
– Lors de la mise en eau du bassin ou suite à une vidange, on peut pulvériser de l’algicide dilué sur les parois du bassin pour former une couverture protectrice.

Nettoyez régulièrement et correctement le bassin

Bien nettoyer le bassin et ses équipements est un incontournable.
– Contrôlez et videz les paniers des skimmers au moins 1 à 2 fois par semaine.
– Sortez votre épuisette pour pêcher les plus gros déchets : en surface, entre 2 eaux, au fond, aussi souvent que nécessaire.
– Brossez la ligne d’eau au moins 1 fois par semaine. Ne négligez jamais la ligne d’eau car c’est le point d’ancrage préféré des algues.
– Balai brosse, balai aspirateur ou robot de piscine au moins 1 fois par semaine.

Contrôlez la pression du système de filtration

– Vérifier l’encrassement du filtre et le manomètre pour savoir où en est le niveau de pression dans le réseau hydraulique.
– Effectuez des contre-lavages + rinçage du filtre ou remplacez la cartouche / poche si nécessaire.
Respectez les temps de filtration journaliers.

Vérifiez le taux de phosphates si votre eau est calcaire

Les algues se nourrissent de phosphates.
Peut être que l’eau utilisée pour remplir le bassin est naturellement riche en phosphates. Cela dépend des régions.
Si c’est le cas, il faut agir en utilisant un produit spécial anti-phosphate.

Surveillez que la température de l’eau ne dépasse pas 28°C trop longtemps

Les algues aiment l’eau chaude. En cas de canicule, il faut être vigilant.
– Ne pas laisser la bâche d’été trop longtemps sur le bassin en période de fortes chaleurs, car elle augmente fortement la température de l’eau.
– Sachez qu’en piscine publique / collective, il est d’usage de remplacer 30 litres d’eau de piscine par jour et par baigneur par son équivalent en eau neuve.


Sachez qu’il existe des entreprises spécialisées dans l’entretien de piscine. Elles peuvent intervenir ponctuellement (rattrapage d’eau notamment) ou prendre en charge l’entretien de votre piscine, à l’année ou sur une période plus courte.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


2 Réponses pour Rattrapage Eau Verte Opaque et Trouble (+ rappels)

  1. BARBIAN GERARD 30 juillet 2015 à 10 h 15 min #

    Notre piscine a subi une prolifération d’algues eau tres verte ,avons utilise du chlore choc ,ph bon ,fait traitement anti algues ,la filtration a soble fonctionne 24h sur 24 appareil neuf ,pas de resultats significatifs depuis 3 ou 4 jours .
    traitement proposé à l’eau oxigénée est ce compatible et efficace remerciements anticipée cordialement

    • Anthony 3 août 2015 à 8 h 10 min #

      Oui, le traitement à l’oxygène actif est compatible

Laisser un commentaire