La Mini-Piscine : Guide Pratique

La mini-piscine est une tendance lourde pour deux raisons principales.

La plupart des gens vivent en zone urbaine ou péri-urbaine et comme les terrains y sont plus chers, l’espace jardin tend à se réduire. De plus, le budget nécessaire pour avoir une piscine de taille standard chez soi n’est pas à la portée de tout le monde.

Voilà pourquoi les mini-piscines ont le vent en poupe. Etant petites et moins chères, elles sont une solution idéale pour de nombreux adeptes de la piscine à domicile.

Mini-Piscine, Maxi-Plaisir




Mini-piscine : ce qu’il faut retenir

Commençons par dresser un portrait général de ce type de bassin.

Une surface proche ou inférieure à 10 m2

Une piscine classique fait entre 20 et 30 m², mais si vous manquez de place ou que votre budget est serré, la mini-piscine est l’option à privilégier.

Elle a souvent une surface inférieure à 10 m² avec une forme souvent carrée ou ronde. L’intérêt de cette taille réduite est de pouvoir installer ce type de bassin dans un jardin, sur une terrasse, un toit terrasse voire un balcon, s’il est suffisamment grand et solide.

L’autre intérêt est de pouvoir s’affranchir de contraintes administratives : pas besoin de permis de construire. Pour de l’enterré, seule une déclaration de travaux suffit. Mais il est préférable de se renseigner en mairie ou auprès de son centre fiscal de rattachement avant de se lancer.

Un large choix de formes et de matériaux

Ce type de piscine se décline sous de nombreuses formes et matériaux. Les acheteurs peuvent facilement trouver un modèle qui correspond à leurs attentes sur le plan pratique et esthétique.

Côté forme, vous avez le choix entre une mini-piscine ronde, carrée, rectangulaire ou même octogonale. Cet aspect permet de choisir un bassin qui s’intégrera le mieux à son environnement.

Côté matériaux, vous aurez le choix entre le bois, le polyester, les panneaux métalliques et le classique béton à bancher ou en coffrage. Sur ce terrain, c’est un arbitrage à faire entre votre budget, vos goûts personnels et le lieu d’implantation choisi.

Enfin, vous pouvez faire le choix du hors sol, du semi-enterré ou de l’enterré. La mini piscine enterrée est l’option la plus chère car elle nécessite des travaux d’aménagement plus important.

Des options et équipements à la carte

En matière de construction ou d’installation de piscine, les seules vraies limites sont votre imagination, votre budget et la place / emplacement disponible. C’est aussi le cas avec les mini-piscines.

Elles peuvent être agrémentées de toutes sortes d’aménagement de confort telles qu’une nage à contre-courant, des buses de massage, des éclairages spécifiques, des escaliers.

Côté filtration, le choix est aussi très large. Les mini-piscines peuvent avoir une filtration au sable, à cartouche ou chaussette. Avec un local technique déporté ou intégré dans une paroi ou un escalier.

Côté désinfection de l’eau, là aussi il y a le choix : chlore en galets ou via un électrolyseur au sel, oxygène actif, brome ou PHMB.

Côté sécurité, les options varient en fonction du type de mini-piscine et de son installation. Abri, couverture ou volet pour les mini-piscines hors sol, semi-enterrées ou enterrées. La terrasse mobile ou le fond mobile sont aussi possibles sur les mini-piscines creusées en béton.

Le pack d’options et d’équipements peut être déjà prévu par le fabricant si vous optez pour une mini-piscine en kit (bois, panneaux, coque par exemple). Il peut aussi être envisagé lors de la construction s’il s’agit d’un bassin enterré et maçonné.

Une mini-piscine Caron, 11m2, dans un patio, avec arc de nage

Avantages et inconvénients de la mini-piscine

Plusieurs intérêts et quelques limites.

Son aspect compact offre des avantages évidents sur tous les aspects financiers liés à l’achat, à l’implantation et à l’entretien.

Le prix d’une mini piscine est inférieur à celui d’une piscine de taille standard. On trouve des kits bois ou panneaux acier à partir de 1500€. Un peu plus pour une coque en polyester ou en acrylique.

Pour une installation enterrée (bois, polyester ou maçonnée), il faut rajouter le coût des travaux d’aménagement. La fourchette moyenne se situe alors entre 5000 et 10000€ (travaux compris). Le prix d’une mini-piscine enterrée varie selon que l’on se lance seul dans l’installation ou que l’on passe par une entreprise pour avoir sa piscine “prête à plonger”. A vous de comparer, sans oublier que l’on ne s’improvise pas pisciniste.

Autre intérêt financier de la mini-piscine, on gagne aussi sur tous les frais liés à l’entretien, la mise en sécurité ou le chauffage de l’eau. Une mini-piscine coûte moins chère en eau et en produits désinfectants. Son système de filtration ou de chauffage n’a pas besoin d’être aussi puissant qu’une piscine classique. Et étant donné la petite superficie, un système de sécurité de type couverture est aussi moins cher.

Qu’elle soit mini ou maxi, une piscine nécessite un entretien régulier et rigoureux si on veut en profiter

Comme avec n’importe quelle piscine, il faut se préoccuper des aspects liés à l’équilibre chimique de l’eau, à l’entretien courant et apprendre un peu de vocabulaire technique . Les accessoires de base sont l’épuisette, le balai aspirateur et les kits d’analyse chimiques (pH, désinfectant, etc).

Il vous faudra apprendre à gérer des situations d’urgence telle qu’une eau qui tourne, une prolifération d’algues ou une désinfection qui semble inefficace. Il faut mettre en place des petits rituels qui ne prennent que quelques minutes par semaine si vous voulez maintenir une eau chaude, claire et cristalline : contrôler le pH, le désinfectant, l’alcalinité, nettoyer la ligne d’eau, vider les feuilles, aspirer les saletés, nettoyer les filtres, etc.

C’est un peu contraignant. Vous pouvez déléguer ces tâches à une entreprise mais il est sage d’apprendre à gérer ces choses seules. Ce n’est pas très compliqué. Et vous vous en féliciterez quand vous vous baignerez dans votre mini-piscine.

Pour conclure,

La mini-piscine est un marché en croissance car bien adapté aux petites surfaces et aux petits budgets. Le plus compliqué est de trancher entre le hors sol ou l’enterré. Une fois que l’on est au clair sur cette question, le choix des matériaux et des possibilités d’aménagement devient plus facile.

Comparez les offres, faites le tour des magasins et discutez avec les vendeurs pour préparer votre projet piscine.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire