La piscine à débordement : Avantages, Inconvénients

20piscine-a-debordement

Le débordement, une technique ancienne, reprise et optimisée pour les piscines privées

Les piscines à débordement tirent leur nom d’un trait de caractère unique : l’eau déborde sur un ou plusieurs côtés du bassin.

Ce type de piscine a de très nombreux arguments en sa faveur, cependant elles ne sont pas exemptes d’inconvénients et ont des contraintes très spécifiques.

Petit tour d’horizon de leurs avantages, inconvénients et des points de vigilance à connaître pour la construction d’une piscine à débordement.



L’utilisation du débordement est une technique ancienne. Depuis des siècles, on en voit sur les fontaines ou dans les bassins des villes thermales. Ce procédé est également très utilisé dans les piscines publiques et collectives. En France, il est même obligatoire pour les piscines de plus de 200m². Depuis qu’il est devenu plus facile d’installer une piscine chez soi, le principe du débordement a été étendu et optimisé pour les piscines privées familiales.

Cela dit, ces piscines sont moins fréquentes que les piscines traditionnelles. Car même s’il existe des modèles en kit à monter soi-même, permettant de rendre plus accessibles ce type de piscine, il n’en demeure pas moins, qu’en plus d’un terrain et d’un emplacement propice, leur mise en oeuvre coûte plus chère (+20 à 30% par rapport à une piscine traditionnelle) et requiert de solides connaissances en construction de piscine (à débordement en particulier).

Avantages et inconvénients d’une piscine à débordement

2 avantages de taille : l’esthétique et l’entretien du plan d’eau

Les piscines à débordement ne manquent pas d’arguments pour séduire.

Un cachet unique qui peut renforcer le sentiment de bien-être

En général, on construit / fait construire une piscine pour profiter d’un espace de bien-être et de loisirs à domicile et se donner une foule de prétextes pour passer du temps et de bons moments en famille et entre amis. Sur un plan plus individuel, une piscine à domicile permet de se détendre et de décompresser dans un cadre tranquille, serein, loin de la foule.

Une piscine à débordement relève le goût et la saveur de tous ces petits moments. L’écoulement de l’eau, sa musique si particulière, l’effet visuel du plan d’eau peuvent renforcer l’exaltation et l’émerveillement. L’effet de débordement donne l’impression que le bassin est plus grand, plus étendu, avec un plan d’eau moins enfoncé, moins artificiel qu’une piscine traditionnelle. Et si l’ensemble est accompagné de jeux de lumière bien ciselés et d’un aménagement réussi des plages et entourages du bassin, on tutoie alors le bonheur.

Bref ! Une piscine à débordement bien faite, avec une intégration paysagère réussie, ça en jette !

Certaines de ces constructions ne sont rien de moins que des oeuvres d’art qui appellent les superlatifs : esthétique incomparable, invitation au rêve, au voyage immobile, symbiose entre éléments naturels, intégration paysagère époustouflante, sensation de bien-être décuplée… Cet imaginaire associé à la piscine à débordement, étayé par des bijoux d’architecture dont les images font le tour du monde, entretient d’ailleurs le coté prestigieux de ce type de piscine.

Un plan d’eau naturellement plus propre et plus accueillant qu’une piscine traditionnelle

Au delà de l’aspect esthétique, l’énorme avantage de ce type de piscine repose sur le principe du débordement. Le bassin principal se salit beaucoup moins vite que celui d’une piscine traditionnelle.

Comme l’eau s’écoule en continu, tous les déchets de surface (feuilles, insectes, résidus d’huiles solaires, dépôts divers) s’évacuent naturellement vers le bac de débordement (bac tampon). Ils n’ont pas le temps de s’imbiber d’eau et de couler au fond du bassin, car ils sont rapidement évacués.

On sort beaucoup moins souvent l’épuisette et l’aspirateur. On ne plonge plus entre les feuilles et les insectes.

Et si le débordement est total (piscine miroir), on s’affranchit en plus du nettoyage de la ligne d’eau et des décolorations liées à un mauvais entretien de la ligne d’eau.

Dans une piscine traditionnelle, la saleté fait parfois plusieurs fois le tour de la piscine sans jamais passer par la bouche des skimmers. Les feuilles et insectes qui atterrissent dans l’eau, s’ils ne sont pas vite évacués, finissent par couler, naviguant entre 2 eaux ou se déposant au fond. Il faut alors les retirer avec une épuisette, un balai-aspirateur ou un robot nettoyeur. Par ailleurs, les résidus graisseux se déposent sur la ligne d’eau, accrochant plus facilement les déchets de surface. Il faut les nettoyer chaque semaine pour éviter les incrustations et les décolorations.

Une piscine à débordement est donc plus propre et plus facile à nettoyer qu’une piscine traditionnelle.

Le bac tampon peut être aménagé ou servir de stockage

L’écoulement de l’eau se fait vers un bac tampon où l’eau est stockée avant passage dans le système de filtration. C’est en quelque sorte un bassin secondaire et peut donc être aménagé (cascade, toboggan, pataugeoire) pour agrémenter la piscine.

Par ailleurs, il peut aussi servir à récupérer l’eau de pluie et stocker à moindre frais de l’eau fraîche pour le bassin. Avec une piscine traditionnelle, cette eau gratuite doit être évacuée (mise à l’égout) pour maintenir le niveau d’eau, et il faut en racheter en été lorsque l’évaporation est importante.

Enfin, plus anecdotique, le bac tampon permet aussi de récupérer et de stocker les jouets de piscine : ballons, planches, jouets gonflables, frites. On sait où ils sont, ils sont faciles d’accès et on peut les cacher lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

Des inconvénients qui font grimper la facture

En regard de ces avantages, la piscine à débordement a cependant son lot de contraintes et d’inconvénients.

Un mise en oeuvre technique plus compliquée et plus contraignante qu’une piscine traditionnelle

La mise en place d’une piscine à débordement est plus complexe qu’une piscine traditionnelle. Elle doit être dotée d’aménagements et d’équipements que n’ont pas les piscines classiques.

Au niveau des aménagements : bac tampon, goulottes, réseau hydraulique.
Au niveau des équipements : sonde de niveau, électrovanne, pompe dédiée au débordement.

Par ailleurs, il est plus difficile de trouver un système de couverture adapté (bâche, volet), sans “casser” l’esthétique générale. Hors cet équipement est essentiel pour lutter contre l’évaporation de l’eau, les variations de températures ou protéger le plan d’eau lorsque la piscine est à l’arrêt (hivernage, absence prolongée). A moins de prendre une piscine en kit, ou de s’en tenir à une taille / forme standard, il faudra donc se tourner vers un système de couverture sur mesure et cohérent avec l’esthétique générale de la piscine.

Un équilibre de l’eau plus volatile

De même, le débordement continu de l’eau a des impacts sur la qualité de l’eau.

Il est difficile de maintenir une température constante. L’installation d’une pompe à chaleur ou d’un système de chauffage (solaire, électrique, gaz, fioul) est recommandé.

La lame d’eau du débordement libère le gaz carbonique présent dans l’eau. Les variations de pH sont plus fortes et le risque d’entartrage plus élevé que pour une piscine traditionnelle.
D’un côté, il faut donc s’équiper d’un régulateur automatique de pH. Ce n’est pas obligatoire mais beaucoup plus confortable qu’une régulation manuelle du pH (1 à 2 fois par semaine).
De l’autre, il faut rester vigilant vis-à-vis du calcaire (calcification du filtre et du revêtement) en faisant des traitements anti-calcaire plus fréquents.

En amont de tout cela, le gros oeuvre de la piscine nécessite un travail de maçonnerie irréprochable pour réussir l’effet de débordement : 3 m3 d’eau évacuée par mètre linéaire de débordement, une lame d’eau de 3mm de hauteur.

Au final, tous ces points expliquent que les prix soit d’au moins 20 à 30% plus élevés qu’une piscine traditionnelle. Et selon le degré de finition (longueur du débordement, aménagement paysager), la facture peut encore grimper.

A savoir si vous envisagez de construire une piscine à débordement

Une étude préalable du terrain est nécessaire : ces piscines s’installent plus facilement sur des terrains en très légère pente, il faut aussi voir le type de sous-sol (calcaire, sableux,argileux, etc) pour “blinder” correctement les fondations. Certains sous-sols ne sont pas compatibles…

– Très difficile, voire impossible de transformer une piscine standard en piscine à débordement sans un budget élevé et de gros travaux (gros oeuvre, réseau hydraulique, aménagement plage).

L’intervention d’un expert est recommandé : horizontalité parfaite de l’arase de débordement (tolérance de cote au millimètre), dimensionnement et mise en oeuvre des équipements (bac tampon, sonde de niveau, pompe de filtration, pompe de refoulement, revêtement, circulation de l’eau, couverture). C’est un gage de tranquillité et d’économie sur le long terme. Voir construction piscine à débordement pour plus d’infos.

– Pour un effet de cascade de la lame d’eau, il faut une pente douce juste après l’arase. Elle doit quand même être suffisamment pentue pour être invisible depuis le côté opposé du bassin, afin d’avoir l’effet visuel de la ligne d’horizon qui se confond avec le bord du bassin.

– Prévoir un régulateur automatique de pH, un traitement anti-calcaire plus soutenu, voire un injecteur de gaz carbonique pour pallier la libération naturelle du gaz carbonique.

– Installer 2 pompes et 2 sondes de niveaux pour plus de confort : une pour le bac tampon/filtration, une pour le débordement de la piscine.

– Installer des vannes anti-retour dans le bac tampon en cas d’arrêt de la pompe.

– Si l’on ne souhaite pas récupérer l’eau de pluie (eau souillée, acide, etc) depuis les goulottes de débordement, il faut surélever leur tranche extérieure pour éviter le ruissellement de l’eau vers le bac tampon.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


2 Réponses pour La piscine à débordement : Avantages, Inconvénients

  1. s.belkacem 8 mars 2015 à 15 h 54 min #

    je n’ai pas bien compris comment il y a 3 m3 d’eau qui se diversent /1m de debordement. MERCI

Laisser un commentaire