Piscine Hors Sol et Sécurité : Réglementation et Infos à Connaître

Les piscines hors sol sont-elles plus sûres que les piscines enterrées ? Rien n’est moins évident! En France, depuis 2003, et suite à de trop nombreux accidents et noyades, l’État a pris le problème de la sécurité des piscines à bras le corps en mettant en place toute une série de mesures légales et restrictives concernant la construction, l’installation et l’usage des piscines d’agrément privées.

Ces normes et directives n’adressent pas directement les piscines hors sol mais ces piscines ont pourtant un cadre réglementaire bien précis, avec des dispositifs de sécurité adaptés à ce type de piscine. Zoom sur la sécurité des piscines hors sol.

Evitez les impasses sur la sécurité de votre piscine hors sol


Sécurité Piscine Hors Sol : les infos à connaître

Commençons par parler des aspects réglementaires et des noyades dans les piscines à usage privé.

Il y a une réglementation pour les piscines hors sol

Même si la loi de janvier 2003 sur les obligations de sécurité n’adresse pas ouvertement les piscines hors sol, les fabricants de piscine hors sol et vous même, en tant qu’acquéreur / exploitant une piscine hors sol, êtes soumis à une obligation générale de sécurité selon laquelle « les produits et les services doivent présenter, dans des conditions normales d’utilisation ou dans d’autres conditions raisonnablement prévisibles par le professionnel, la sécurité à laquelle on peut légitimement s’attendre et ne pas porter atteinte à la santé des personnes » (article L.421-3 du Code de la Consommation).

Et même si vous en faisiez abstraction, par manque ou défaut d’information, vous êtes tenu de respecter le Plan Local d’Urbanisme de votre commune. Et en l’absence de PLU, vous devez alors vous conformer au Règlement National d’Urbanisme qui mentionne ce type d’obligations.

Au-delà du respect des lois ou des normes, il s’agit bien évidemment d’une simple question de bon sens. La noyade est la 1ère cause de mortalité suite à un accident de la vie courante chez les enfants de moins de 15 ans.

Quelques chiffres sur les noyades en piscine

D’après l’enquête NOYADES 2018 réalisée par Santé Publique France, le nombre de décès par noyade est en augmentation par rapport à 2015. Cette enquête, initiée en 2015, recense toutes les victimes de noyade, accidentelle ou non, suivie d’une hospitalisation ou d’un décès. Elle permet de chiffrer et de comparer l’évolution de ce phénomène pour contribuer à sa prévention en décrivant précisément les caractéristiques et facteurs de risques des noyades accidentelles.

Les noyades concernent tous les âges et tous les lieux : piscine privée, piscine publique, plan d’eau, cour d’eau, mer… Entre 2015 et 2018, sur la période allant du 1er juin au 9 août, l’enquête constate un nombre de noyades en très forte augmentation (1 758 vs 858), avec un nombre de noyades suivies de décès lui aussi en augmentation (373 vs 329).

Ces 1 758 noyades se répartissent en :

  • 902 noyades accidentelles, dont 198 décès (22 %) ;
  • 84 noyades intentionnelles (suicide, tentative de suicide, agression), dont 40 décès (48 %) ;
  • 772 noyades d’origine indéterminée, en cours d’investigation, dont 135 décès (17 %).

Chez les moins de 6 ans, les noyades accidentelles sont en augmentation (255 vs 137), avec, heureusement, un nombre de décès en baisse (20 vs 19). Mais l’info à retenir ici est que les décès par noyade des enfants de moins de 6 ans ont eu lieu à 80% en piscine privée familiale.

Les principaux facteurs de risque recensés pour les moins de 6 ans sont

  • l’absence de barrières permettant de limiter l’accès aux plans d’eau,
  • le défaut de surveillance des bébés et des enfants qui risquent de se noyer,
  • le fait de ne pas savoir nager,
  • et la méconnaissance des dangers de l’eau.

Faire plaisir aux enfants est probablement en tête de liste des raisons qui vous ont amené ou vous amèneront à installer une piscine hors sol chez vous. Et vous n’avez pas d’autre alternative que d’en comprendre les risques et de prendre les mesures nécessaires pour protéger au mieux vos proches, vous-même et tous les utilisateurs de votre bassin.

N’oubliez pas que si un accident survient dans votre piscine (hors sol ou non), VOUS en serez tenu directement responsable. Outre les conséquences sur le plan légal et judiciaire, ce sont tous les aspects traumatiques sur le plan individuel, familial et social qui peuvent être le plus difficile à assumer.

5 Systèmes de Sécurité pour Piscines Hors Sol

Cela étant dit, les piscines hors sols sont quand même un peu plus sûres que leurs cousines enterrées. Surtout quand elles sont installées sans aménagement de type terrasse ou plage d’accès au niveau haut de la piscine. En gros, dès que vous ajoutez une jolie plateforme pour avoir un accès plus pratique au plan d’eau, vous augmentez le risque d’accident et devez rehausser le niveau de sécurité.

Il existe 5 équipements de sécurité : échelle de sécurité, barrière, couverture, alarme, abri.

1 – Les échelles de sécurité pour piscine hors sol

L’échelle est très souvent un équipement minimal pour une piscine hors sol puisqu’elle permet d’entrer / sortir de l’eau. Mais bien souvent, les échelles pour piscine hors sol sont plus dangereuses qu’elles en ont l’air. Lors de la fabrication, l’accent n’est pas spécialement mis sur la sécurité mais sur le respect à minima de normes qualités. Dans la plupart des cas, les premiers prix sont basiques.

Au minimum, vous devez vous assurer que l’échelle sera suffisamment solide et sûre pour supporter les entrées / sorties du plan d’eau au fil des saisons en toute sécurité : structure en aluminium ou inox capable de résister aux poids d’1 à 2 personnes en même temps, avec des marches suffisamment larges et recouvertes d’un revêtement antidérapant ou moulées avec des aspérités pour éviter toute glissade, et sans partie saillante pour minimiser le risque de blessure. Idéalement, l’échelle doit être suffisamment légère de manière à pouvoir la retirer complètement si besoin  : absence prolongée, bâchage, etc.

Outre ce minimum, il est préférable de privilégier une échelle avec un niveau de sécurité supérieur.

Echelle de sécurité pour piscine hors sol avec marches relevables ou amovibles

Sur ces modèles, les marches peuvent s’enlever ou se relever côté extérieur du bassin. Ce sont les modèles les moins chers. L’intérêt de laisser le côté intérieur dans l’eau est aussi de permettre à un enfant de s’y agripper s’il venait à tomber dans la piscine.

Echelle de sécurité pour piscine hors sol avec porte ou barrière

Ces modèles sont plus chers.

51,99€
in stock
7 new from 35,00€
as of 17 novembre 2019 7 h 53 min
Amazon.fr
89,95€
141,95
in stock
3 new from 89,20€
13 used from 35,27€
as of 17 novembre 2019 7 h 53 min
Amazon.fr
Free shipping
99,00€
175,00
in stock
1 new from 99,00€
as of 17 novembre 2019 7 h 53 min
Amazon.fr
Free shipping
105,00€
159,00
in stock
5 new from 105,00€
as of 17 novembre 2019 7 h 53 min
Amazon.fr
Free shipping
499,00€
679,00
in stock
1 new from 499,00€
as of 17 novembre 2019 7 h 53 min
Amazon.fr
Free shipping
out of stock
as of 17 novembre 2019 7 h 53 min
Amazon.fr

2 – Les barrières de sécurité pour piscines hors sol

Si vous avez déjà commencé à vous renseigner sur les barrières / clôtures, vous vous êtes rapidement aperçu qu’il existe une multitude de possibilités. Différentes organisations et commissions de sécurité se sont penchées sur la sécurité des piscines hors sol. Il est recommandé à celles et ceux dont la piscine a une paroi inférieure à 1,20 m mais une surface équivalente à celle d’une piscine standard (4 x 8 m) d’installer un dispositif de sécurité de type barrière autour du bassin ou sur les parois, pour prévenir les risques de noyade.

Pour les piscines avec une plage, partielle ou non, reliée à la maison, il est impératif d’installer une clôture avec porte / fermeture ou verrouillage automatique. Le but est de créer une barrière entre le bassin et la maison.

Pour les piscines sans plage complète, la solution habituelle est d’installer une barrière de protection directement sur la partie supérieure du bassin. Sauf si votre piscine est située dans un coin de votre propriété. Dans ce cas, vous pouvez ajouter une barrière séparée pour les 2 côtés internes pour fermer complètement l’accès à la piscine.

Il existe 3 types barrières de piscine : les fixes, les amovibles, les escamotables. Les barrières fixes sont mieux indiquées pour les piscines hors sol. Vous pouvez faire fabriquer un modèle sur mesure ou choisir un modèle en grande surface ou magasin spécialisé physique ou en ligne. Dans tous les cas, assurez-vous qu’elle respecte au minimum la norme NFP 90-306. Elles doivent empêcher les enfants en bas âge de les escalader et les nageurs de s’asseoir ou de se tenir debout sur les côtés.

3 – Les couvertures et filets de protection pour piscines hors sol

Rappelons d’abord que les bâches pour piscines hors sol ne sont en théorie pas soumises à la norme NF P90-308 sur les couvertures de sécurité, comme pour les piscines enterrées. Mais si votre piscine hors sol a une plage ou une terrasse qui ceinture complètement le bassin, vous pouvez choisir ce type de couverture de sécurité. Elles sont homologuées pour résister à des vents de plus de 150km/h et à une tension égale ou supérieure à 120kg/m². Un enfant ne risque pas de l’enlever seul et peut marcher dessus en toute sécurité.

Si la piscine n’a aucune plage (que des parois hautes) et qu’elle est de type gonflable ou autoportante, vous devriez envisager d’utiliser une couverture de protection. Les marques les plus connues (Intex, Gre, Bestway, Toi, etc) proposent des modèles adaptées à leurs piscines. Elles ne constituent pas un dispositif de sécurité optimal mais souvent suffisant pour fermer l’accès à la piscine.

Attention de ne pas considérer les bâches à bulles comme un élément de sécurité. Elles ne servent qu’à chauffer l’eau plus vite.

Les filets de protection sont par ailleurs une excellente alternative car ils sont très efficaces et moins chers. Optez pour un filet de qualité et assez solide de telle manière qu’un enfant ne puisse l’enlever tout seul et qu’il ne faille pas plus de quelques minutes à un adulte pour le retirer. Ces filets peuvent être métalliques ou en PVC renforcé offrant une résistance pouvant aller jusqu’à 3 tonnes/m² selon le fabricant.

Vous pouvez acheter ce type de protection chez n’importe quel distributeur de matériel de piscine près de chez vous ou sur internet. Les prix sont souvent équivalents d’un point de vente à l’autre mais n’hésitez pas à faire marcher la concurrence pour obtenir le meilleur prix.

4 et 5 – Les alarmes et abris pour piscines hors sol

Une autre possibilité pour sécuriser sa piscine hors sol est d’installer une alarme de piscine périmétrique. L’alarme périmétrique peut se justifier pour les piscines hors sol de gamme moyenne à supérieure car elle coûte chère. C’est vraiment un achat inadapté pour des piscines gonflables ou autoportantes qui coûtent une poignée d’euros. Il existe des alarmes immergées pour piscine hors sol mais elles ne sont pas homologuées car trop sensibles aux ondulations de surface (vent, etc).

L’autre solution est bien entendu un abri de piscine  conforme à la norme NF P90-309 mais étant donné son coût, il ne se justifie que sur du semi enterré ou des piscines de grande superficie.

Rappels sur les notions de sécurité

Pour terminer, n’oubliez jamais que le risque zéro n’existe pas. Il est recommandé d’utiliser au moins deux systèmes de protection (échelle sécurisée + couverture ou barrière) mais quelque soit le ou les systèmes de sécurité que vous privilégiez, la présence d’un adulte pour surveiller les enfants est toujours nécessaire.

Et rappelez vous ces quelques règles de sécurité simples et faciles à appliquer :
– évitez les bains après un repas trop copieux ou trop arrosé.
– ayez à côté de la piscine une perche, une bouée et un téléphone pour pouvoir agir ou alerter les secours en cas de besoin.
– équipez les enfants de bouées, brassards ou maillots flotteurs.
– apprenez-leur à nager le plus tôt possible ou au moins les gestes qui sauvent (leur apprendre à s’agripper au rebord).
– de manière générale, ne laissez jamais des enfants évoluer dans ou à côté d’un bassin sans la surveillance constante d’un adulte apte à intervenir en cas d’urgence. Pour éviter tout malentendu, désignez un seul adulte comme responsable de la surveillance.
– après la baignade, pensez à sortir tous les objets flottants, jouets, bouées, objets gonflables
– après la baignade, remettez en place vos dispositifs de sécurité et assurez vous qu’ils fonctionnent.
– évitez de laisser traîner à côté du bassin tout objet qui pourrait permettre d’y accéder en l’escaladant (chaises, tables…).

Pour aller plus loin : 25 règles et conseils de sécurité pour les plus petits





Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Résolvez l'équation (sécurité anti-robot) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

;