4 règles d’or pour profiter au mieux de sa piscine

Avoir une piscine est avant tout une affaire de plaisir. On profite d’un espace privatif de bien-être à domicile, d’un prétexte facile pour réunir famille et amis, d’un cadre pour passer du temps avec ses enfants dans un cadre privilégié, pour faire un peu de sport ou pour se soustraire un moment des obligations quotidiennes.

Pour que tous ces petits plaisirs ne soient pas gâchés, et même s’il y a parfois des incidents ou des contretemps imprévisibles, il ne faut jamais oublier ces quelques règles.

conseils-piscine

1 – Rien ne remplace la vigilance humaine

Grâce aux automates et à l’électronique, on peut déléguer en grande partie le contrôle et la gestion de sa piscine : volets roulants, contrôle de l’équilibre de l’eau, appareils automatiques de désinfection ou de chauffage, robots de nettoyage, alarmes et régulateurs divers…

Chaque année, de nouvelles technologies remplacent et améliorent celles d’hier. Bien sûr, tout cela a un coût et adresse plutôt les gros budgets. Mais même avec tous les automates possibles et imaginables, il n’y a pas plus efficace que la vigilance humaine.

Que ce soit pour des contrôles visuels : niveau de l’eau, pression du système de filtration, état des lignes d’eau / plages / margelles, recharge des produits désinfectants, [à vous de compléter cette liste]…

Que ce soit pour des contrôles manuels et des actions préventives ou correctives : vider les paniers des skimmers / préfiltres, aller à la pêche aux gros déchets avec son épuisette, recharger en produits désinfectants, contrôler et corriger les indicateurs de l’eau (pH, TAC, TH, température, taux de stabilisant, de sel, de chlore), repérer les fuites éventuelles, laver ou remplacer les filtres, traitement choc / anti-algues [à vous de compléter cette liste]…

Bien sûr cela sonne comme une évidence, et pourtant nombreuses sont les personnes qui ont tendance à vouloir l’oublier.


2 – Apprenez à connaitre votre piscine

La piscine est un milieu technique, mais il n’y a rien de magique ou d’incompréhensible dans la construction et le fonctionnement d’une piscine. Tout le monde peut apprendre. Bien sûr, c’est mieux d’en avoir envie et de trouver un minimum de plaisir à comprendre les aspects techniques. Que vous construisez une piscine ou achetiez un bien immobilier avec piscine, intéressez-vous à minima à ces aspects.

Plusieurs raisons à cela :
– Se donner toutes les chances de faire les meilleurs choix en toute circonstance : choix d’un équipement, comportements à adopter face à un aléa quelconque.
– Comprendre de quoi parlent les professionnels et le personnel des magasins spécialisés à qui vous vous adressez.
– Poser les bonnes questions aux professionnels à qui vous avez à faire.
– Ne pas se faire arnaquer par des commerçants peu scrupuleux.
– Choisir le matériel et les solutions vraiment adaptées à vos besoins tant au niveau de la qualité que des quantités nécessaires et suffisantes.
– Etre capable de diagnostiquer et réparer ou solutionner soi-même en cas de nécessité.
– Mieux maîtriser le budget que vous allouez à votre piscine.
– Etre plus efficace pour l’entretien et la maintenance en y consacrant le moins de temps possible.
– Profiter au mieux et en toute sécurité.
– Et au final, valoriser votre patrimoine immobilier.

Connaitre sa piscine est le meilleur moyen de faire des économies tout en profitant mieux et plus longtemps de cet espace privatif de bien-être.

3 – Préférez la qualité aux prix trop bas

Contrôler et optimiser son budget piscine est une obligation pour tous. Le manque d’argent ou le souci de parer au plus pressé ne doivent pas vous pousser en priorité vers les produits et matériels premiers prix. Pour dépenser moins il faut dépenser mieux, et pour dépenser mieux il faut parfois savoir dépenser plus au départ.

Il y a plein d’exemples.

Qui a intérêt à acheter un robot nettoyeur, une pompe de filtration, un régulateur quelconque, un liner ou une couverture de mauvaise qualité qu’il faudra remplacer dans 2 ans parce que cassé ou irréparable sans frais importants. Sûrement pas vous. Idem pour tout ce qui concerne la construction, le terrassement, l’installation du gros œuvre. Si les fondations sont mal faites, en cas de souci, vous perdez votre piscine. Il y a certes les assurances, les garanties mais il y a surtout les soucis et les contretemps dont on se passerait volontiers.

Acheter d’emblée du matériel, des accessoires, des produits ou des services de bonne qualité permet de faire des économies sur le long terme. C’est autant d’argent et d’énergie que vous n’aurez pas à dépenser plus tard pour pallier aux défauts ou aux dérives liées à un élément de mauvaise qualité.

Pour cela fiez-vous aux labels, aux certifications, à la réputation des marques, questionnez les vendeurs, demandez sur des forums, comparez les choses à qualité égale. Quitte à ce que ça nécessite un peu plus de temps au départ. Sachant que rien ne vous empêche de négocier les prix ou de profiter de périodes de promotions pour s’équiper de matériel de qualité à moindre frais.

C’est évidemment très facile à dire, mais nul doute que vous le savez déjà. En piscine comme ailleurs, pour dépenser moins, il faut apprendre à dépenser mieux et parfois plus. Il faut aussi se méfier des prix trop bas.

4 – Faites preuve de bon sens vis-à-vis de l’entretien

Une piscine est avant tout un lieu de plaisir : celui de l’eau et de la baignade, celui du partage en famille, entre amis, entre proches. Et nous souhaitons tous ce que cet espace reste propre et le plus agréable possible pour passer de bons moments.

A quelques exceptions près, personne ne prend beaucoup de plaisir à nettoyer et entretenir une piscine. C’est plus une contrainte ou un mal nécessaire qu’autre chose. On préfère se baigner, s’amuser dans l’eau ou se prélasser autour du bassin. Et c’est bien normal vu que c’est la vocation d’une piscine. Pourtant il faut le faire !

L’entretien suppose de faire preuve de bon sens vis-à-vis de tout élément et aléa naturel qui perturbent les conditions de baignade et peuvent dégrader votre piscine.

Pour cela, il faut trouver un point d’équilibre entre deux comportements extrêmes. D’un côté, il ne faut pas se faire maniaque absolu du nettoyage et de la propreté. De l’autre, il ne faut pas être un étranger absolu à tout souci de nettoyage. A vous de trouver ce point d’équilibre, au regard des spécificités de votre piscine : son type, son lieu d’implantation, son utilisation. Quoiqu’il arrive, il y aura toujours des saletés dans l’eau et vous devrez y consacrer du temps. Il faut alterner actions préventives et curatives en fonction des aléas et en n’oubliant pas que l’on peut faire appel à des entreprises spécialisées et à des piscinistes en cas de besoin.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire