Comment bien faire le traçage d’une piscine ?

tracer-tracage-emplacement-piscineLe traçage au sol d’une piscine avant construction permet de faire le terrassement de manière sereine et précise.

Si la forme de la piscine est simple et si l’emplacement prévu est facile à travailler (plat et dégagé), cela ne prendra guère plus de quelques heures.

En revanche, si la piscine a une forme complexe (forme libre) et si le terrain a une forte déclivité (en pente), il va falloir prendre plusieurs mesures et faire un peu de mathématiques pour avoir un tracé correct et conforme aux dimensions de la piscine et de ses aménagements.

Dans les grandes lignes, tracer une piscine consiste à faire un marquage au sol, grossier mais précis, du profil de la piscine à installer. Ne commencez surtout pas à creuser sans faire de marquage au sol. C’est contre-productif.


Pourquoi doit-on faire le traçage d’une piscine ?

Faire ce petit exercice est utile :
– Pour éviter perte de temps, stress inutile, déception, sans compter l’argent inutilement dépensé à cause de déblayage / remblayage superflû. Le travail de terrassement n’en sera que plus facile car on a d’emblée une vision d’ensemble des coupes à faire.

– Pour évaluer si la place prise par la configuration finale de la piscine et de ses aménagements est conforme à vos prévisions. Au tracé, vous vous apercevrez peut-être qu’il est plus judicieux de déplacer l’ensemble de quelques dizaines de centimètres pour des raisons pratiques, esthétiques ou simplement légales.

– Pour avoir une idée plus précise de la dimension réelle de votre bassin une fois terminé. Ca permet de mieux prendre en compte l’environnement de la piscine : la place pour la plage, les accès autour du bassin, la densité de la végétation environnante.

Comment procéder au traçage de la piscine ?

Vous avez les choix entre 2 approches. A vous de voir celle qui vous convient le mieux.

Méthode 1 : Faire une copie conforme de la piscine avec une bâche ou du tissu

Faites un patron avec une bâche ou du tissu, quitte à coudre, agrapher ou coller les différentes formes géométriques entre elles. L’intérêt de cette méthode, c’est que votre gabarit final est déplaçable à volonté.

tracer-tracage-emplacement-piscine

Idéal pour les endroits exigus, une coupe à l’échelle permet de bien sélectionner l’emplacement final sans se prendre la tête


Cela devient alors un jeu d’enfant pour choisir la meilleure orientation et implantation finale du bassin car vous pouvez déplacer de quelques centimètres / pouces l’ensemble de la structure en un rien de temps. Ne reste plus qu’à tracer au plâtre ou à la bombe le contour de l’emplacement définitif. Cela peut sembler anodin, mais c’est un avantage certain.

Bien sûr, certains modèles de piscine ne s’y prêtent pas (très grand bassin) ou ne le nécessitent pas (forme vraiment simple, emplacement évident). Quoiqu’il en soit il faudra matérialiser la forme de la piscine à même le sol.

Méthode 2 : Dessiner et tracer les contours à même le sol avec du fil, des piquets et de la peinture

Prenez des repères : distance bassin / zone d’habitation, distance bassin / bordure de parcelle, zone bassin / zone plage.
Matérialiser ces repères à l’aide de fil / cordeaux et de piquets.
– Il vous faut au minimum 2 axes x,y perpendiculaires pour commencer à dessiner la piscine.

Tracage-tracer-piscine

Partez de 2 axes perpendiculaires comme point de repère pour dessiner le contour de la piscine

Si votre piscine est en kit, un patron et un modèle général vous sont fournis. Il suffit de suivre les indications.

trace-gabarit-piscine

Patron d’une piscine en kit Waterair. Fourni dans la notice de montage et accompagné de la méthode pour tracer les différentes dimensions

Pour les autres types de piscine, c’est vrai que c’est plus simple de dessiner une piscine carrée-rectangle qu’une piscine de forme libre. Mais rassurez-vous, on peut toujours décomposer la surface en formes géométriques simples : ronds, demi-cercles, carrés, rectangles.

comment-tracer-angle-droit-terrassement-piscine

Pour tracer un angle droit (90°), faire une droite, délimiter un segment de 4 mètres, puis matérialiser l’intersection entre 2 arcs de cercle de 3 et 5 mètres de rayon que l’on dessine depuis chaque extrémité du segment. Sinon vous pouvez fabriquez une équerre avec 3 bouts de bois…

Si la piscine est carrée ou rectangle, vous pourrez contrôler la qualité du traçage en comparant la longueur des diagonales de ce carré ou rectangle.

Si les 2 diagonales sont de même longueur, c’est que tout est ok. Dans le cas contraire, il faut revoir et ajuster son traçage.

Les arrondis sont un peu plus compliqués sauf si vous avez matérialisé des points de repère fixes pour calculer le point d’accroche à partir duquel vous allez tracer les rayons de vos arcs de cercle. Pourquoi ne pas s’entraîner sur du papier pour commencer ?…

Dans tous les cas, n’oubliez pas de vérifier et contrôler que les mesures et les marquages sont corrects, quitte à refaire plusieurs fois les calculs. Ce serait dommage de se tromper à ce stade. Vous le regretteriez par la suite. Donnez vous le temps de bien faire.

Il faut marquer tous les contours, les escaliers et les zones de dénivelés

Au final, il faut délimiter le gabarit complet de la piscine en traçant ses contours avec du plâtre ou une bombe de peinture.

Ensuite, matérialiser aussi l’emplacement des équipements éventuels (escaliers par exemple) et des zones de l’intérieur du bassin : pentes / changements de dénivelés, petit bain, grand bain, arêtes intérieures.

Enfin, selon le type de piscine, faites un second marquage extérieur à 20, 30 ou 50 cm du premier contour. Il s’agit de la masse de terre à sortir pour permettre de poser le système de drainage, des renforts éventuels (jambes de force, etc) et d’avoir suffisamment d’espace pour travailler côté paroi extérieur de la piscine. Vous devrez y installer les pièces à sceller (skimmer, buse, projecteurs, etc) et leurs canalisations.

Cette masse de terre à sortir dépend du type de piscine : 20 à 30 cm pour les coques et certaines types de piscine en kit, 50 cm pour les piscines béton. Cela peut être plus si l’emplacement a besoin d’être renforcé : terrain meuble, instable ou trop perméable. Si vous installez un gros système de drainage et / ou un renfort rocheux, il est même plus sage de prévoir 1 mètre à l’extérieur (si possible).

Définir le point Zéro de la piscine

Le point zéro désigne le repère de niveau de la piscine sous la margelle. C’est un point de référence dans l’espace qui va servir tout au long de la construction.

Son but est de vous permettre de contrôler que le niveau haut des parois sera le même tout autour du bassin lorsque le gros oeuvre de la piscine sera terminé, peu importe la forme basse du bassin (le fond, les pentes) et la déclivité de l’emplacement (terrain en pente par exemple). A n’importe quel endroit de la piscine, le niveau zéro devra être le même.

Pour le déterminer, on peut s’aider d’une lunette de géomètre ou d’un niveau à eau. Il faut planter un piquet de repère du point zéro hors des accès aux chantier et des passages fréquentés pendant la phase de construction.





Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Résolvez l'équation (sécurité anti-robot) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

;