Pourquoi et Comment Supprimer Rapidement le Pollen de Votre Piscine ?

Vous vous réveillez le matin, vous vous étirez et vous jetez un coup d’œil à votre belle piscine. Mais… Malheur…. C’est quoi cette teinte poussiéreuse et jaunâtre qui flotte dans l’eau? Vous l’avez deviné. C’est du pollen.

Le pollen fait partie de la vie. Et comme toute personne allergique, les personnes ayant une piscine doivent prendre quelques mesures pour lutter contre le pollen dans leur piscine. Surtout pendant les périodes où le pollen est le plus lourd, au printemps et en été.

Heureusement, se débarrasser de ce pollen est assez facile et ne prend pas beaucoup de temps. Suivez simplement les étapes ci-dessous pour débarrasser votre piscine poussiéreuse et jaunâtre de ce pollen disgracieux et profiter à nouveau d’une eau claire et bleue.

Le dépôt de pollen est normal au printemps. Il y en a plus ou moins selon l’environnement naturel de la piscine

Quand le pollen est-il le plus lourd?

C’est quelque chose que tout propriétaire de piscine devrait savoir. Vous pouvez avoir une idée du moment où il est le plus lourd en regardant simplement le nombre de pollens. Cela diffère d’un endroit à l’autre : région, environnement naturel de la piscine.

Si vous êtes allergique au pollen, vous le savez déjà. Mais c’est une chose que chaque propriétaire de piscine devrait également être connaître.

Surveillez attentivement le nombre de pollens et, quand il augmente, vous pouvez anticiper le surplus de travail à fournir pour garder votre piscine propre et claire.

Pollen ou algues ?

Avant de commencer le nettoyage, vous devez d’abord vous assurer qu’il s’agit bien de pollen. En effet, certaines variétés d’algues ressemblent beaucoup au pollen.

Par exemple, l’algue moutarde a un aspect jaunâtre / vert clair qui ressemble au pollen. La différence, vous le constaterez, c’est l’endroit où elle s’accumule.

Rappelez-vous que le pollen flotte à la surface du bassin. Les algues, par contre, collent souvent aux parois, et parfois sur le fond de la piscine. Elles ne sont pas facilement filtrables par le système de filtration de votre piscine.

Donc si ça flotte en surface et que vous remarquez qu’une partie est captée par les skimmers de votre piscine, il y a des chances que vous ayez un problème de pollen.

Comment supprimer le pollen de votre piscine ?


Maintenant que vous avez établi qu’il s’agit effectivement d’un problème de pollen, voyons ce qu’il faut faire pour s’en débarrasser.

Le plus important à ce stade est de bien comprendre les points suivants. Il n’est pas très difficile de s’en débarrasser, à condition d’y travailler un petit peu tous les jours, pendant les périodes où le pollen est abondant.

11,44€
en stock
7 neuf à partir de 8,99€
à partir de 21 octobre 2019 17 h 39 min
Amazon.fr
39,90€
en stock
1 neuf à partir de 39,90€
à partir de 21 octobre 2019 17 h 39 min
Amazon.fr
132,48€
en stock
2 neuf à partir de 132,48€
à partir de 21 octobre 2019 17 h 39 min
Amazon.fr
28,60€
en rupture de stock
4 neuf à partir de 28,60€
à partir de 21 octobre 2019 17 h 39 min
Amazon.fr

1 – Faites fonctionner votre filtration

Il est la plupart du temps inutile de faire fonctionner son filtre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Mais face à un problème de pollen, le système de filtration est votre meilleure défense pour le supprimer de la surface de l’eau.

Au besoin mettez le en marche forcée et continue, le temps d’écrémer la surface. Cela peut ne pas suffire, mais c’est le premier réflexe à adopter.

Le dépôt de pollen étant soumis aux grès du vent, il pourra aussi être nécessaire de modifier temporairement la direction du jet d’eau des buses de refoulement. L’idée ici est d’atteindre les zones mortes du bassin pour forcer les pollens à se diriger vers les skimmers.

N’oubliez pas d’ouvrir à 100% les vannes de skimmers et à 50% la bonde de fond s’il y a des dépôts de fond.

Cela réduira fortement la quantité de travail manuel à fournir pour débarrasser la piscine de ce pollen.

Bien entendu, pendant toute cette phase, vérifiez l’état de pression du filtre (manomètre) et l’encombrement de déchets dans les panières des skimmers ou du préfiltre de la pompe. Nettoyez les dès qu’ils sont trop encrassés.

2 – Ecumez l’eau régulièrement

Chaque matin (et peut-être aussi l’après-midi), prenez une épuisette avec maille très fine et passez-la dans l’eau pour ramasser le pollen qui s’y est accumulé pendant la nuit.

Vous devrez malheureusement répéter ce processus plus d’une fois par jour pendant les périodes à forte diffusion de pollen.

Rappelez-vous qu’une épuisette ordinaire n’est généralement pas efficace car son maillage / tressage est souvent trop large pour piéger le pollen.

A minima, il faut pousser le plus de pollen possible dans le flux d’eau qui va des buses de refoulement vers les skimmers. Sans oublier de nettoyer la ligne d’eau si nécessaire.

3 – Sulfate d’aluminium

Certains pollens sont tout simplement trop petits pour être capturés par une épuisette. Ils passeront même à travers le système de filtration et reviendront dans la piscine.

Pour se débarrasser de ce type de pollen, vous pouvez ajouter du sulfate d’aluminium à votre eau. Il a pour effet d’agglutiner les pollens entre eux pour former un substrat plus épais.

Le filtre et l’épuisette peuvent ainsi les capturer plus facilement. L’épuisette permettant de les écarter complètement du circuit de filtration.

4 – Choquer la piscine

Lorsque vous luttez contre le pollen, c’est une bonne idée de choquer la piscine le soir, avant d’aller se coucher.

Cela tuera tout ce qui a décidé que votre piscine est un bon endroit pour se sentir chez soi, à cause du pollen qui flotte dans l’eau.

Avec le travail continu de la filtration pendant la nuit (si vous la laissez tourner – recommandé) ou en la relançant le lendemain matin, vous pourrez éliminer plus facilement tout ce qui reste dans l’eau.

5 – Aspirez si besoin


Parfois, un simple écrémage de surface et une filtration continue ne suffisent pas. Si le pollen est particulièrement lourd dans votre région, vous devrez peut-être aspirer la piscine manuellement.

Faites-le en dernier recours et uniquement si c’est nécessaire, pour ne pas consommer inutilement de l’eau et de l’électricité.

N’oubliez pas que le pollen, c’est la vie !

Quand on a une piscine, on veut que l’eau reste toujours propre et claire. Et c’est toujours frustrant de voir sa piscine recouverte d’une substance jaunâtre et flottante.

Face au pollen, il n’y a pas d’autre alternative que l’action. Ca ne prend pas beaucoup de temps. Le plus important étant d’être méthodique et régulier pendant les périodes de prolifération de pollens.

Ne rien faire conduira immanquablement à une dégradation de la chimie et de l’équilibre de l’eau. Elle va rapidement se troubler, tourner et être prise par les algues.

C’est souvent à des périodes où l’on ne se baigne pas encore car l’eau est trop froide. Donc ça n’a pas trop d’impact. Mais si c’est le cas, vos nageurs, et peut-être vos allergies, vous remercieront.

Le pollen est malheureusement inévitable. Il est aussi, et heureusement, essentiel au renouveau de la nature et à son cycle naturel. Notre propre survie en dépend. Il faut aussi savoir savourer et s’amuser de ces petits moments. C’est aussi ça la piscine.

Et si malgré toutes vos précautions et votre acharnement, vous n’arrivez pas à éliminer ces pollens ou à maintenir votre eau claire et cristalline, faites intervenir quelqu’un.





Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Résolvez l'équation (sécurité anti-robot) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

;