Pompes à Chaleur de Piscine : 8 Problèmes Courants et Leurs Solutions

Selon l’endroit où vous vivez, votre pompe à chaleur peut être un équipement essentiel pour vous aider à bien profiter de votre piscine.

En réchauffant l’eau, elle prolonge votre saison de baignade. Et a minima, elle rend bien service lors des soirées un peu plus fraîches que d’habitude, même en été.

Mais comme avec tout gros équipement de maison, on rencontre parfois des problèmes. Et ce n’est jamais agréable de sauter dans une piscine qui est froide alors qu’elle devrait être chaude.

Si votre pompe à chaleur piscine fait des siennes et ne chauffe pas l’eau comme elle devrait, il y a plusieurs choses que vous pouvez vérifier et peut-être résoudre tout seul, sans aide extérieure.

En supposant que vous soyez bien en mode chauffage et pas en mode différé ou veille (vérification de base) – examinons les problèmes les plus courants sur les pompes à chaleur ou PAC piscine.

pompe a chaleur piscine


Comment Diagnostiquer et Dépanner une Pompe à Chaleur de Piscine ?

Toutes ces pannes ou problèmes sont présentés dans un ordre aléatoire. A vous de piocher pour suivre le sens de lecture qui vous convient.

 

1. Débit d’Eau Faible ou Inexistant sur PAC Piscine

C’est le problème N°1 avec les pompes à chaleur.

L’eau ne circule pas suffisamment bien, quelque part dans le circuit hydraulique. Et pas obligatoirement au niveau de la PAC.

Comme les autres systèmes de chauffage piscine, les PAC doivent avoir un débit d’eau minimal pour fournir un transfert de chaleur adéquat.

Sur certains modèles, lorsque le débit est insuffisant, le panneau de contrôle affiche un code erreur de type FLO, DEB, E33…

Si l’eau coule trop lentement ou si vous soupçonnez que c’est lié à ça :

  • Vérifiez que le niveau d’eau dans la piscine est correct.
  • Vérifiez que les vannes de circulation d’eau sont correctement et suffisamment ouvertes.
  • Assurez-vous que le filtre et les paniers sont propres. Si nécessaire, rincez les pour solutionner le problème ou éliminer cette piste.
  • Assurez-vous que la pompe de filtration fonctionne à plein régime pour fournir un débit d’eau suffisant et maintenir le pressostat de chauffage et/ou le commutateur de débit en position fermée.

 

2. Puissance ou Intensité Electrique Défaillante

Soyez prudent avec l’électricité. Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous faites, faites appel à un électricien agréé…

Votre pompe à chaleur est-elle alimentée en électricité ?

Si vous n’avez pas de courant ou de lumière sur l’écran, vérifiez d’abord le disjoncteur. C’est peut être lui qui s’est mis en sécurité à cause d’un problème de câblage ou une mauvaise connexion.

La plupart des pompes à chaleur ont un condensateur pour le démarrage électrique de l’appareil, vérifiez qu’il n’a pas de fissures ou de renflements qui indiqueraient une défaillance.

Comme sur les pompes de filtration, le remplacement d’un condensateur peut suffire à résoudre un problème de démarrage.

Votre pompe à chaleur est-elle correctement dimensionnée ?

Une pompe à chaleur trop petite pour le volume d’eau à chauffer ne pourra pas bien fonctionner. Normalement ce n’est pas le cas, parce que vous avez bien fait les choses.

Mais dans le cas contraire, il faudra la remplacer par une PAC plus performante pour résoudre le problème. Le cas échéant, vous pourrez facilement trouver la bonne pompe à chaleur pour votre piscine auprès de sites spécialisés.

 

3. Mauvaise Aération ou Flux d’Air Entravé

Une pompe à chaleur de piscine a besoin d’air pour bien fonctionner. Le flux d’air entrant et sortant est important pour obtenir le meilleur rendement de chaleur possible.

Sur certains modèles, le panneau de contrôle affiche le code erreur OH quand le débit d’air est insuffisant.

Contrôlez que le serpentin de votre évaporateur n’est pas obstrué ou bouché par des débris. Les feuilles, brindilles ou objets divers peuvent empêcher l’air d’y circuler correctement.

Si la PAC a été correctement installée, la circulation de l’air dans et autour de l’appareil est normalement optimale.

Elle ne doit pas être limitée ou entravée par des arbres, branches en surplomb, buissons, mauvaises herbes, mobilier ou même par des murs, clôtures, façades, débords ou avant-toits.

Si c’est le cas, il faudra la déplacer ou agir sur ce qui empêche l’air de bien circuler.

 

4. Température Ambiante Trop Basse

Certaines PAC sont prévues pour des fonctionnements jusqu’à 0°C mais ce n’est souvent pas le cas.

La plupart du temps, elles ne fonctionnent pas ou de manière très dégradée quand il fait trop froid.

Quand la température extérieure ou l’air ambiant passe sous les 10°C , le gaz réfrigérant à l’intérieur de l’appareil approche déjà des températures de congélation.

Quand cela se produit, de la glace peut même se former au niveau du serpentin, empêchant tout simplement la PAC de fonctionner.

Il se peut que vous ayez une fuite de frigorigène, mais il se peut aussi qu’il fasse trop froid pour qu’elle puisse fonctionner.

De même, le chauffage de l’eau est plus lent quand il fait entre 10 et 20°C, que lorsqu’il fait 20-25° à l’extérieur.

Le panneau peut afficher un code ou un message d’erreur signalant une température trop basse pour fonctionner.

Si le soleil chauffe directement les zones autour de la PAC, cela peut contribuer à améliorer la situation mais il y a des limites au fonctionnement d’une pompe à chaleur. C’est ainsi.

Pour rappel, la PAC aspire l’air ambiant pour transférer sa chaleur à l’eau. Si l’air est plus froid que l’eau, comment voulez-vous que ça fonctionne ?

D’ailleurs, c’est aussi comme ça qu’on contrôle le bon fonctionnement d’une PAC. L’air soufflé devant le ventilateur doit être plus froid que l’air ambiant. S »il est plus chaud que l’air ambiant, c’est qu’il y a un souci au niveau du compresseur, de l’échangeur ou du gaz réfrigérant.

5. Pression du Gaz Réfrigérant dans la Thermopompe

Le gaz (R410, R32, etc) sert à produire la chaleur lorsqu’il est comprimé par le compresseur de la pompe à chaleur.

Si le panneau de contrôle indique un problème de pression, vous devez vérifier s’il est question de pression trop basse ou trop haute.

Une pression trop basse peut indiquer qu’il fait trop froid qu’elle fonctionne. Dans ce cas, vous allez devoir attendre que la météo soit plus coopérante avec vous. Plus exceptionnellement, cela peut indiquer un manque de gaz, et donc la nécessité de recharger la pompe à chaleur avec du réfrigérant.

Une pression trop haute peut indiquer un problème de débit d’eau. Il n’y a pas assez d’eau circulante pour évacuer la chaleur. Il faut vérifier vos filtres et tout ce qui touche à l’hydraulique (voir ou revoir point 1).

 

6. Fuites / Condensation dans votre Equipement Thermique

Parfois, vous pouvez voir de l’eau dans ou autour de votre pompe à chaleur. C’est même fréquent et c’est bon signe.

On pense naturellement à une fuite, mais il s’agit en général de condensation qui s’écoule de l’unité. C’est juste qu’elle ne s’écoule pas au bon endroit.

À l’aide d’une bandelette que vous utilisez pour tester et suivre la chimie de votre eau de piscine, testez l’eau que vous trouvez autour de votre pompe à chaleur.

Si vous obtenez une réaction au niveau du désinfectant que vous utilisez (chlore, etc), vous savez qu’il y a une fuite car il s’agit d’eau de piscine.

S’il n’y a pas de réaction au niveau du désinfectant, c’est qu’il s’agit simplement de condensation. Dans ce cas, il est possible que l’évacuation des condensats soit bouchée ou obstruée. Il faut donc vérifier et nettoyer les drains et toutes les conduites d’évacuation des condensats pour voir si cela résout votre problème.

 

7. Problèmes de Thermostat

Le thermostat est-il réglé à la bonne température ?

N’oubliez pas qu’il doit être réglé plus haut que la température réelle de votre eau.

Mesurez la température de l’eau avec votre thermomètre de piscine et vérifiez que c’est bien réglé.

Dans certains cas, remplacer un thermostat défectueux peut suffire à remettre la pompe à chaleur en bon état de marche.

 

8. Temps de Fonctionnement Trop Court

Assurez-vous que la pompe de votre piscine fonctionne suffisamment longtemps, pour que la pompe à chaleur ait le temps de chauffer l’eau.

En particulier si vous ne couvrez pas votre piscine la nuit, avec une couverture solaire ou un volet, pour limiter les pertes de chaleur (si vous ne le faites pas, vous devriez le faire pour consommer moins d’électricité…).

Vous pouvez avoir besoin d’un fonctionnement de la PAC en continu (24h/24 et sur plusieurs jours) pour remonter les pertes de chaleur et maintenir la température de l’eau.

Et si vous ne voulez pas que l’eau passe systématiquement par le filtre de votre piscine, il suffit de mettre la vanne multivoie en position circulation pour que l’eau continue à circuler sans passer par le filtre.

Attention quand vous changez la vanne de position, il faut obligatoirement couper l’électricité au compteur. Dans le cas contraire, vous endommagerez la vanne multivoie (crac !!!!).

 

 

Si Cela Ne Résout Pas Votre Problème de Chauffage Piscine

Malgré ces indications et malgré tous vos efforts et votre bonne volonté, il se peut que cela ne suffise pas à résoudre votre problème.

 

Consultez la Documentation Fabricant

Quoiqu’il arrive, il faut toujours se reporter à la documentation technique du fabricant, notamment pour les codes erreurs ou les pannes les plus fréquentes.

La plupart des pompes à chaleur modernes sont dotées de voyants lumineux ou de codes d’erreur pour aider à diagnostiquer et solutionner les problèmes.

Si vous n’avez pas cette documentation en imprimé ou en numérique, vous la trouverez sur le site internet du fabricant ou via le vendeur par lequel vous êtes passé pour acheter votre pompe à chaleur.

Si vous ne connaissez pas votre modèle de PAC, il y a sûrement une plaque avec ces informations quelque part sur l’unité : marque, modèle, année, N° de série, code EAN / UPC / ASIN etc.

Peut-être aurez-vous plus de chance de ce côté là pour comprendre et trouver une solution.

Sinon…

 

Faites Appel à un Professionnel des Pompes à Chaleur

Si le problème dépasse vos compétences, si vous avez besoin d’aide ou si vous n’êtes pas sûr de vous, n’ayez pas peur d’appeler un professionnel.

Il vous aidera à trouver le problème immédiatement et vous pourrez chauffer votre eau et profiter de votre piscine même pendant les nuits fraîches.

Il peut s’agir d’une pièce ou d’un composant défectueux : interrupteur de pression, sonde de température, condensateur, ventilateur ou pire, le compresseur ou l’échangeur qui sont les pièces les plus importantes d’une pompe à chaleur.

Les pompes à chaleur pour piscine fonctionnent exactement comme un climatiseur domestique, mais en sens inverse.

Vous constaterez donc que la plupart des sociétés de climatisation peuvent facilement les dépanner. Il n’est pas donc nécessaire qu’il s’agisse d’une société de service de piscine.

 

Pour Conclure sur le Dépannage des Pompes à Chaleur de Piscine

Les pompes à chaleur de piscine sont bien pratiques. Elles permettent de se baigner quand on n’est pas au cœur de la saison ou quand les nuits de printemps ou d’automne sont un peu fraîches.

Cependant, comme toute chose de nature mécanique, il y a parfois des problèmes dont on se passerait volontiers.

En connaître l’origine et savoir comment les résoudre est un excellent moyen de maintenir votre pompe à chaleur en marche lorsque vous en avez besoin.

Vous pouvez économiser beaucoup d’argent en la réparant vous-même. Sortez donc vos outils et commencez à vérifier votre pompe à chaleur dès aujourd’hui, pour profiter d’une saison de baignade plus longue cette année.

Et si ce programme ne vous convient pas, ou si le souci rencontré dépasse vos compétences, faites appel rapidement à quelqu’un, au lieu de laisser traîner.

De toute façon, il faudra réparer ou apprendre à vous passer de votre pompe à chaleur.





Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Résolvez l'équation (sécurité anti-robot) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.