Quel Budget pour une Piscine Coque ? Guide des Prix

L’achat d’une piscine coque ressemble beaucoup à l’achat d’un véhicule ou d’une maison. Il y a tellement d’options et d’aménagements possibles que le prix moyen d’une piscine coque peut varier considérablement

Installer une piscine coque est un investissement à long terme, sur 20 ans minimum et souvent plus. Vous avez tout intérêt à choisir la bonne piscine avec les bonnes options du premier coup, pour en profiter au maximum, avec un minimum d’entretien. Vous verrez votre piscine tous les jours pendant toute la durée de votre séjour dans votre propriété. Il faut donc choisir celle qui vous rendra le plus heureux à long terme. 

Malheureusement, certaines personnes ne se concentrent que sur le prix initial de la piscine, dans le but de trouver l’entrepreneur le moins cher, sacrifiant ainsi les questions d’entretien, de qualité, de garantie et d’esthétique, ce qui entraîne inévitablement des regrets. Surtout si l’on considère que, contrairement à un véhicule, une piscine ne peut pas être échangée si l’on est insatisfait et désenchanté.


Prix moyen piscine coque : Les éléments qui font varier les prix

Plusieurs éléments font varier le prix moyen d’une piscine coque. Les plus importants sont le type de coque et la formule d’achat.

Polyester, acrylique, céramique : prix des matériaux 

Une coque peut être fabriquée à base de résine polyester, acrylique ou céramique. Une fois installée, on ne s’en rend pas bien compte parce qu’on ne voit que le gelcoat de finition. C’est cette face visible de la piscine qui donne la tendance côté couleur de l’eau et aspect général du revêtement. 

Mais en dessous, c’est bien une structure moulée ou thermoformée à base de résine polyester, acrylique ou céramique qui donne à la piscine sa rigidité, sa souplesse et sa bonne tenue face au temps qui passe.

Elle doit bien résister face au contact permanent avec l’humidité (étanchéité), aux pressions physiques diverses (risque de déformation, fissures ou soulèvement) et aux interactions chimiques avec les produits désinfectants (chlore, pH, alcalinité). 

Le polyester est le moins cher et le plus répandu. Comptez 100 à 120€ par mètre carré pour du polyester. L’acrylique et la céramique sont plus chères, de +15 à +25% pour une même dimension ou modèle, avec la réputation de mieux vieillir. 

Prenons par exemple une mini piscine de 4,80m x 2m (superficie 9,6 m²) à fond plat de profondeur 1,5m. Superficie totale murs et fond = 30 m². Hors gelcoat de finition, escalier ou rebords, on est sur un prix de 3000 à 3600€ en polyester, de 3450 à 4140€ en acrylique, de 3750 à 4500€ en céramique.

Prix moyen selon les formes et dimensions

La forme et la dimension du bassin sont les éléments qui impactent le plus directement le prix de la coque seule. Côté dimensions, une mini piscine (moins de 10m2, 2×4,80m par exemple) est plus facile à fabriquer, transporter, installer qu’une compacte (6 ou 7×3) ou une standard (8 ou 9×4).

Les formes rectangulaires aux angles nets sont les plus fréquentes. Elles sont plus faciles à fabriquer que les formes libres ou complexes, qui peuvent nécessiter l’assemblage et la soudure de plusieurs formes élémentaires entre elles. Les formes libres ou complexes sont donc plus chères à fabriquer et parfois plus difficiles à installer.

Viennent ensuite les escaliers, plages immergées, la profondeur du bassin (1,5m en moyenne) et le type de fond (plat ou incliné). Ainsi, une mini piscine rectangle polyester à fond plat avec un escalier aura un prix de 4500 à 8000 euros selon les fabricants (hors pose) contre un prix de 8000 à 12000 euros en taille standard, avec fond plat et un escalier

Chaque fabricant a ses propres moules, modèles et procédés de fabrication (matériau, séchage, stockage). Il est donc hasardeux de comparer les prix entre marques. Le plus important à ce stade est de s’en tenir à une enveloppe budgétaire globale pour une dimension de piscine qui vous conviendra aujourd’hui et dans 10 ans. Enveloppe budgétaire voulant dire « livraison, installation, raccordement, mise en service (et si possible plage) inclus ». 

Ensuite, ce sont les questions de garantie qu’il faut mettre en balance.

Par exemple :

 – garantie constructeur de 10 ans sur le gelcoat + 20 ans contre l’osmose + 30 ans sur la structure.

 – garantie installateur : décennale, biennale, parfait achèvement, dommage ouvrage, etc.

Prix moyen selon formule d’achat piscine coque

Prêt à plonger

Dans une formule prêt à plonger, l’entreprise s’occupe de tout jusqu’à la mise en service

Terrassement, pose de la coque, remblai, fourniture + pose du local technique (filtration), raccordement des circuits hydrauliques et électriques (raccordement des skimmers, buses refoulement, prise balai, éclairage) et mise en service de la piscine. 

Comptez de 5000 à plus de 30000 euros, en plus de la coque, selon les finitions et les équipements que vous choisissez : sécurité via bâche à barres, volet roulant ou autre (terrasse mobile, abri), filtration de l’eau, désinfection manuelle (galets de chlore) ou automatisée (régulateurs divers pour le pH, redox, désinfectant), chauffage inclus (PAC, solaire, chaudière, etc) ou non. 

Cette formule tout inclus est évidemment la plus chère mais c’est la plus tranquillisante côté savoir-faire et garanties sur votre installation. Attention, elle n’inclut pas forcément les margelles et la plage.  

Semi-assisté 

En formule semi-assisté, le prix varie en fonction de ce que vous décidez avec l’entreprise (qui fait quoi?)

L’installation assistée peut aller jusqu’à la mise en service de la piscine, si vous décidez de ne prendre en charge que le terrassement. A minima, il s’agit de la livraison, de la pose et de la mise à niveau de la piscine. 

Et vous modifiez ensuite, selon ce que vous avez décidé avec l’entreprise : fourniture (ou non) d’équipements, pose et raccordement (ou non) d’équipements. Le prix moyen ne veux ici rien dire. C’est au cas par cas. 

Coque seule ou kit simple

En kit simple, vous achetez uniquement la coque, sa livraison, et parfois, tout ce qui concerne l’hydraulique et l’électrique : pompe, filtre, raccords, tuyauterie, coffret, éclairage

Tout le reste est à votre charge, c’est à dire que même la pose dans le trou n’est pas forcément incluse. Ce mode d’achat est réservé aux personnes qui ont les compétences et le savoir-faire pour installer et mettre en service correctement la piscine, et qui en assument les conséquences. A éviter si vous ne l’avez jamais fait. 

Concrètement, pour un bassin standard (8x4m) avec filtration au sable + désinfection manuelle à base de galets de chlore, il faut compter 8000 à 10000€ minimum pour une piscine coque en kit simple, 12000€ minimum en formule assistée, et 17000€ minimum pour la version prête à plonger.

Budget piscine coque : Les autres coûts à anticiper et à intégrer

En plus du prix de la coque et de la formule choisie pour son installation / raccordement, il y a des frais fixes incompressibles et variables selon le lieu d’implantation de la piscine.

Prix du terrassement

Le terrassement coûte de 800 à 3000 euros selon le contenu du sol, la superficie + profondeur du trou à creuser et les conditions de recyclage de ce qui a été excavé entre déchetterie, éparpillement sur le terrain et don, échange ou vente à un proche ou un voisin par exemple. 

Prix de la livraison et de la pose

La livraison standard par camion + grue coûte de 500€ à 2500€. Le prix varie selon la dimension du bassin (type de grue et de camion porteur) et la distance à parcourir jusqu’au lieu d’implantation. Ce prix peut grimper si l’accès est très difficile (s’il faut enjamber une maison par exemple) ou uniquement possible par voie aérienne. Et dans certains cas, la livraison est impossible ce qui vous obligera à envisager un autre type de piscine.  

Démarches administratives 

Ces questions sont impossibles à occulter et sont toujours au cas par cas. 

Avant d’acheter quoi que ce soit, assurez-vous d’avoir l’autorisation d’installer votre piscine. Il faut à minima faire une déclaration préalable de travaux en mairie (cerfa à retirer en mairie ou sur internet). Il est toujours préférable d’attendre le feu vert de l’urbanisme avant de vous lancer dans l’aventure (délai variable de quelques jours à quelques semaines). 

Les piscines de moins de 10m2 sont réputées plus faciles à implanter car elles ne sont théoriquement pas soumises à déclaration. Mais il peut y avoir des contraintes imposées : type de système de sécurité obligatoire, dimensions maximales du bassin et de sa plage, limite de propriété, distance avec le voisinage, conditions particulières liées à une zone classée, protégée ou inondable. Et pour les constructions sous abri permanent de plus de 20m2, il vous faudra en plus un permis de construire. 

Libre à vous de passer outre, mais tôt ou tard, ça se saura… que ce soit via le voisinage, un contrôle inopiné ou un événement fortuit (accident domestique, inondation, cambriolage, etc).

Ne pas respecter ces règles peut vous placer dans une situation très inconfortable, avec obligation de détruire votre piscine, à vos frais exclusifs (coût variable). Alors que si vous faites les choses dans les règles, vous serez inattaquable et pourrez profiter de votre piscine l’esprit serein.

Voir ici notre dossier complet sur la règlementation piscine.

Taxes et assurance

Ensuite, en France, vous devez vous acquitter d’une taxe d’aménagement. C’est un montant variable calculé sur un forfait au mètre carré (200 €/m² en France en 2020) multiplié par un pourcentage de part communale et départementale.

Il faut aussi prévoir une hausse de votre taxe foncière, et éventuellement de votre taxe d’habitation. C’est aussi à intégrer dans le prix de départ et le budget général de votre projet. Sachant que dans les constructions neuves (maison + piscine en même temps), il y a une exonération les premières années. A voir directement avec les autorités compétentes.

Idem côté assurance. Vous avez tout intérêt à déclarer votre piscine à votre assureur dès le début des travaux et à prendre une couverture spéciale piscine familiale par la suite.  Surcoût à prévoir là encore.

Les finitions et aménagements peuvent doubler ou tripler le prix de départ

Une coque est généralement proposée avec un local technique simple (pompe, filtre, coffret électrique, raccordements), un système de sécurité obligatoire (bâche à barres, alarme) et un kit d’entretien (épuisette, balai, galets de chlore). 

C’est bien pour commencer mais vous allez rapidement vouloir plus de confort

Par exemple : 

– avoir un volet roulant automatisé pour la sécurité (de 2000 à 10000€ pose comprise), 

– installer un électrolyseur au sel et un régulateur de pH/redox pour gérer plus facilement l’équilibrage de l’eau (de 700 à 2000€ pose comprise),

– créer un local technique plus grand pour y abriter vos équipements, votre matériel de piscine et autres jouets : à partir de 200€ et beaucoup plus pour un abri de jardin ou un pool house.  

– vous équiper d’un robot de nettoyage performant parce que vous en aurez assez de nettoyer votre piscine (de 100 à 1000€ selon modèle), 

– installer une pompe à chaleur pour monter et maintenir l’eau à 28-30°C plus facilement (de 800 à 3500€ selon modèle, pose comprise),

– faire une belle plage en bois, béton ou carrelage pour mieux profiter de votre espace piscine (de 20 à 100€ par mètre carré, pose comprise),

– installer une nage à contre courant (de 500 à 2000€), une cascade (à partir de 100€), une balnéo (à partir de 1000€ et souvent bien plus), un coin cuisine / bar / BBQ (prix variable), une ambiance sonore ou visuelle, du mobilier, des ombrages, etc, etc.

L’air de rien, ces petits aménagements peuvent doubler ou tripler le prix de votre piscine. Que vous décidiez (puissiez) investir tout de suite ou non, ce sont des aménagements à envisager dès le départ. Il faut prévoir leur place et les facilités techniques pour les installer plus tard (exemple : surpresseur pour un robot à pression). 

Frais d’entretien

Comme pour votre maison, votre pelouse ou votre jardin, vous devrez consacrer du temps et de l’argent pour entretenir et nettoyer votre bassin : hiverner / remettre en service la piscine, rattraper une eau verte ou trouble, enlever les feuilles, aspirer les saletés au fond, brosser la ligne d’eau, laver / rincer le filtre.

Côté budget, il s’agit des produits pour la désinfection et le maintien d’une eau cristalline et saine pour la baignade, du matériel de nettoyage, du réapprovisionnement en eau et de la consommation électrique. 

Si vous le faites vous même, prévoyez de 100 à 300€ par an, selon la taille de votre piscine, les aléas météo et votre régularité dans l’entretien. Si vous déléguez le nettoyage, un contrat d’entretien vous coûtera en plus, de 80 à 200€ par mois en pleine saison, selon votre lieu d’habitation et les équipements de la piscine.

Acheter une piscine monocoque : Les erreurs courantes à éviter

Sauf à bien connaître et à avoir confiance dans un pisciniste en particulier, vous n’avez pas d’autres choix que de faire des devis comparatifs pour choisir votre piscine et votre installateur. Prenez le temps qu’il faut. 

Même si une piscine coque s’installe en quelques jours, c’est normal d’avoir un temps de décision long. C’est un investissement sur au moins 20 ans. Il est question de plaisir familial mais aussi de confort de vie au quotidien et de plus value immobilière.  

Voici les erreurs les plus courantes.  

Choisir la mauvaise taille et la mauvaise profondeur 

Décidez à quoi servira surtout la piscine avant d’y ajouter toutes les options possibles et imaginables. Vous ne serez pas satisfait d’une piscine familiale trop profonde avec plongeoir, si vous voulez surtout nager ou jouer dans votre piscine.

Un fond plat avec hauteur d’eau de 1,5 ou 1,6m permet de plus de polyvalence : jouer, farniente sur des gonflables, se rafraichir l’ensemble du corps et nager.

Mais sauf à installer un contre courant, un élastique de nage ou à choisir un couloir de nage, vous ne pourrez de toute façon pas bien nager dans une piscine familiale (ne rêvez pas!). Or les piscines coques font rarement plus de 10 mètres de long (fabrication, transport, grutage, etc). 

Sur ce point, demandez conseil aux entreprises que vous sollicitez.

Négliger les questions d’entretien

Le nettoyage et tout ce qui concerne la chimie et l’équilibrage de l’eau est la chose la plus pénible quand on a une piscine. Même en connaissant bien sa piscine, il y a toujours des surprises.

Et vous n’avez pas d’autres choix que de vous y consacrer, sinon vous ne pourrez rapidement plus vous baigner dedans. Il y a des équipements qui simplifient tout ça : robots, régulateurs, domotique, etc. 

Choisir le moins cher ou acheter sans garantie. 

Les installateurs de piscines non assurés ou non qualifiés peuvent vous faire économiser des milliers d’euros au départ, mais vous coûtent beaucoup plus cher lorsque la piscine commence à présenter des problèmes dus à une mauvaise installation.

Vérifiez en ligne les notations des entrepreneurs sur toutes les offres que vous recevez, demandez à voir leur certificat d’assurance, des images de leurs anciennes réalisations + les infos de contact des clients dont il s’agit et contactez les, demandez des avis dans les groupes dédiés sur internet (forums piscine, groupes privés facebook, etc).

Se lancer dans l’autoconstruction / DIY sans expérience. 

C’est sûr que c’est le meilleur moyen d’économiser beaucoup d’argent mais une malfaçon pourra vous amener plus de soucis que de plaisir : piscine mal nivelée, fuite dans les canalisations enterrées, problème hydraulique ou électrique, local technique mal pensé, etc.

Oublier vos obligations et responsabilités civiles. 

Ne vous lancez pas dans une piscine creusée ou enterrée sans avoir l’autorisation, ni sans connaître les conditions ou le type de piscine que vous pouvez installer.

Par ailleurs, avoir un dispositif de sécurité homologué est devenu une obligation légale suite à de nombreux accidents et morts par noyade en piscine familiale. Si vous avez des enfants, des personnes à risques ou des animaux domestiques dans votre entourage, et qu’il arrive un accident grave, votre responsabilité civile et pénale sera engagée.   

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter sur notre dossier complet et détaillé sur les piscines coques.

Questions Fréquentes     

Quel est le prix moyen d’une piscine coque ?

D’un prix de départ de 4500€ pour une coque seule, hors pose, de moins de 10 m², on dépasse rapidement les 15 000 € pour une coque compacte (6×3, 7×3) prête à plonger et correctement équipée (bâche à barres, filtre à sable, cartouche ou poches, électrolyseur, régulateur de pH et Redox). Pour une taille standard (8×4) prête à plonger et bien équipée (volet roulant, filtre à sable, électrolyseur, régulateur de pH/Redox, pompe à chaleur), on est plus proche des 25000€. Et ce prix peut encore s’envoler, si vous voulez un spa intégré, un débordement, un abri, une terrasse mobile ou avec un aménagement paysager soigné.

Quel budget moyen pour une piscine coque ?

Le budget moyen pour avoir une piscine coque chez soi varie de 5000 à plus de 60000€. Il varie en fonction du type de coque (matière, taille, forme), de son lieu d’implantation (accessibilité, règles d’urbanisme locales, fiscalité), du mode d’installation souhaité (prête à plonger ou non), de ses équipements (sécurité, désinfection, filtration, chauffage) et de ses aménagements de confort (plage, terrasse, abri, équipements de loisirs, etc).

Quelle est la durée de vie d’une coque de piscine ?

Une piscine coque dure généralement 25 ans ou plus. Comparons cela à une piscine en béton qui dure plus de 50 ans, 8 à 12 ans pour une piscine à liner, et une piscine hors sol qui dure de 7 à 15 ans avant de devoir être remplacée. Mais la durée de vie d’une piscine coque peut tomber à 10 ans ou moins si vous ne l’entretenez pas ou mal.

Les piscines coque sont-elles moins chères que les piscines béton ?

Une piscine coque est environ 10 à 20 % moins chère à installer qu’une piscine en béton ou en gunite. Sur une période de dix ans, les coques sont clairement la solution la plus avantageuse, avec un coût d’entretien inférieur de 75 % à celui d’une piscine en béton.

Combien de temps faut-il pour installer une piscine coque ?

Pour installer une piscine coque, il faut compter 1 à 8 semaines pour obtenir les permis nécessaires, puis 3 à 5 jours pour creuser, installer la coque, la plomberie, l’électricité, mettre en place le remblai, remplir d’eau et mettre en service.

Peut-on avoir de l’eau salée dans une piscine coque ?

Oui, les piscines coques sont compatibles avec l’eau salée via l’installation d’un électrolyseur qui coûte entre 400 et 1000 euros, hors pose. Cet équipement génère de chlore via une électrolyse de sel pour piscine (chlorure de sodium / magnésium). Dans une piscine au sel, il y a en moyenne 3 à 5 grammes de sel par litre d’eau contre 30 à 40 g/L dans l’eau de mer. Ce n’est donc pas le même type d’eau salée.

Une piscine coque peut-elle sortir du sol ?

Oui, une piscine coque peut sortir du sol si le sol environnant est fortement inondé, et d’autant plus si la piscine est vide d’eau. Assurez-vous que le constructeur de votre piscine installe un collier de verrouillage en béton et un drainage adéquat autour de la piscine avec un puisard / puits de décompression pour faciliter l’inspection.

Les piscines coque en valent-elles la peine ?

Une piscine creusée moyenne ne rapporte environ que 15 à 25 % de son investissement initial. Mais il faut aussi tenir compte des valeurs immatérielles, comme le temps accru passé à l’extérieur ou la capacité à faire de l’exercice. La valeur d’une piscine coque dépend en grande partie de ces éléments intangibles.

Combien coûtent les réparations ou le re-surfaçage d’une piscine coque ?

En moyenne, la réfection complète du gelcoat de finition d’une coque coûte de 100 à 150€ par mètre carré de surface. La reprise d’une fissure longitudinale ou d’une déformation de la structure n’est pas toujours possible. Les petites réparations coûtent entre 250 et 700 euros. Exemple : fissure d’araignée, retouche de couleur, ligne d’eau.

Existe-t-il des piscines coque semi-enterrée à vendre ?

Toutes les piscines coque peuvent être semi-enterrées, mais seulement si elles sont entourées d’un support approprié. Le matériau n’est pas conçu pour tenir tout seul au-dessus de la surface. Renseignez-vous auprès de votre installateur sur les options qui s’offrent à vous.





Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Résolvez l'équation (sécurité anti-robot) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.