Le juste prix d’une piscine naturelle : comment l’évaluer ?

Mis à jour le 22 juillet 2023 — Piscine Naturelle
piscine naturelle avec des nénuphars

Le coût de construction d’une piscine naturelle peut être plus élevée que celui d’une piscine traditionnelle, avec de gros écarts de prix selon l’emplacement, la manière dont on elle est aménagée et le type d’assainissement que l’on met en place.

Voici les éléments à prendre en compte pour déterminer le prix exact d’une piscine naturelle. Au delà du mode de construction et d’assainissement de l’eau, il est aussi question de temps et d’énergie à investir pour l’exploiter et en profiter au fil des années.

Au final, le juste prix n’est pas que financier. Il varie selon l’arbitrage que l’on fait entre le 100% naturel et l’assistance technologique pour matérialiser le bassin et en profiter au fil des années.

piscine naturelle avec des nénuphars
Comment ne pas succomber au charme de la piscine naturelle ?

Etang de baignade et piscine naturelle : deux approches différentes de la piscine biologique

Pour comprendre les écarts de prix, commençons par rappeler que toutes les piscines doivent être assainies. Les piscines naturelles n’échappent pas à cette obligation. Quand le bassin est envahi d’algues, de bactéries ou autres saletés, la baignade devient impossible ou dangereuse. Sans cet assainissement, on est obligé de vider, nettoyer et re-remplir la piscine régulièrement, ce qui est un non sens absolu.

Même si les piscines naturelles ont toutes en commun la non diffusion de chlore ou autres produits chimiques pour assainir l’eau, elles se distinguent entre elles par leur manière de filtrer et épurer l’eau.

Etang de baignade : la piscine biologique 100% naturelle

L’étang de baignade est l’archétype de la piscine biologique. Il convient pourtant à peu de personnes. 

Comme un lac sur votre terrain, son succès repose sur la création d’un biotope autorégulé. Le plan d’eau peut être une surface continue ou avec des espaces clairement compartimentés entre zone de baignade et zones d’épuration. Les zones d’épuration servant à l’oxygénation, la filtration et la désinfection de l’eau.

Il peut fonctionner sans aucun équipement tiers, ni électricité. Quand les zones sont compartimentées, on l’équipe d’au moins une pompe de circulation, d’écumeur de surface et de plomberie pour forcer la circulation de l’eau entre les différentes zones.

La piscine naturelle : un aspect et une technologie plus proche de la piscine traditionnelle

La piscine naturelle permet d’avoir une eau claire sans déroger à l’esprit de la piscine biologique. D’après le site prix-travaux-m2.com, le coût d’une piscine naturelle de 64m2 de surface totale tourne autour de 25 000€ à 45 000€ HT. Ce sont les modèles les plus demandés car on peut aussi les équiper de chauffage, de couverture de sécurité et d’équipements de loisirs.

Elle fonctionne sans diffusion de produits chimiques dans l’eau et peut se passer de zones d’épuration visibles. L’eau est filtrée activement. Le principe de filtration varie selon les fabricants : multi-chambres, décantation, gravier / sable, bactéries inoffensives pour l’homme… Le bassin est par ailleurs équipé d’un système de désinfection par ultraviolets (UVc), par ozone (trioxygène) ou les 2 en même temps. La circulation de l’eau vers le filtre et le désinfecteur est gérée par une pompe de circulation. Tous ces composants sont placés dans un local technique.

C’est donc une piscine qui a besoin d’électricité et d’équipements adaptés, avec les frais et contraintes que cela implique. Et même si elle est agrémentée de plantes aquatiques ou aménagée de façon paysagère, gardez à l’esprit qu’il s’agira uniquement de décoration car la plupart de leurs nutriments auront été détruits par l’assainissement.

Côté acquéreur, il y a donc un arbitrage à trouver entre ces 2 extrêmes de la piscine naturelle.

piscine naturelle créée par bionova
Bassin de baignade par Bionova, spécialiste reconnu de la piscine biologique

Etang de baignade : Avantages, Inconvénients, Prix

Même si c’est l’archétype de la baignade naturelle, l’étang de baignade ne convient pas à tout le monde.

Avantages de l’étang de baignade

  • Pas de produits chimiques à diffuser dans l’eau.
  • Biodiversité. Roseaux, plantes aquatiques, amphibiens, insectes volants, oiseaux et mêmes poissons…. Si vous aimez contempler et écouter les bruissements de la nature, il va vous régaler.
  • Accroche le regard par son aspect naturel et authentique dans le jardin.
  • Coûts de fonctionnement et consommation d’énergie faibles par rapport aux autres piscines.
  • Relativement facile à construire soi-même en partant d’une bâche EPDM.
  • Prix imbattable en auto construction (entre 3000 et 5000€). Le plus cher étant la location de la pelleteuse, le recyclage éventuel de ce qui a été terrassé, la bâche EPDM et la pompe de circulation.

Inconvénients du bassin de baignade

  • Les zones d’épuration représentent 50 à 70% de la surface. Pour une zone de baignade de 30 m², prévoyez un plan d’eau de 80-90 m².
  • Eau verte, trouble voire d’aspect boueuse. Tous les sédiments se déposent au sol ou sont en suspension dans l’eau. Pour limiter le phénomène, il faut forcer le brassage et la filtration de l’eau.
  • Entretien et nettoyage rigoureux : zones de lagunage, taille des plantes, ramassage des dépôts. Selon aléa météo, il peut devenir obligatoire de tout vider pour nettoyer le fond.
  • Température de l’eau. Impossible à réguler. Souvent trop frais pour une baignade agréable ou avec des problèmes d’assainissement dès que l’eau monte à plus de 25°C.
    • Evaporation par la surface et les zones de lagunage à faible profondeur.
    • Prolifération d’algues difficile à réguler sans traitement chimique, avec un pH qui a tendance à monter trop haut.
    • Perte d’oxygénation en profondeur et donc en rendement désinfectant.
  • Impossible à sécuriser, sauf si vous la clôturez. Vous ne pouvez pas la couvrir à cause des plantes. Attention avec les enfants et les animaux.

Pour qui ?

Les étangs de baignade sont adaptés aux personnes qui :

  • Ont des étés non caniculaires et pas peur de se baigner dans l’eau fraîche. Elle ne doit idéalement jamais être à plus de 25°C.
  • Ont beaucoup d’espace dans leur jardin.
  • Veulent un bassin d’aspect naturel, avec filtration biologique et peu de technologie compliquée.
  • Acceptent de vivre avec (se baigner dans) une eau trouble selon la saison, avec toutes sortes de micro-organismes, vers ou amphibiens.
  • Veulent peu de frais d’entretien à l’année.

Prix d’un étang de baignade

  • Sans technologie. Comptez 120 à 200 euros par mètre carré si vous le faites construire. Divisez ce prix par 5 ou 6 si vous le faites vous même. La zone de régénération doit représenter 50 à 70 pour cent de la superficie totale de l’eau. Comptez 20 à 40€ par m² pour les plantes épuratives et oxygénantes.
  • Avec pompe de circulation (recommandé). De 150 à 250 euros le mètre carré. Divisez ce prix par 5 ou 6 si vous le faites vous même, via une pompe vide cave par exemple. Une pompe de circulation et sa plomberie dédiée permettent le brassage et donc une meilleure épuration et oxygénation de l’eau. Permet de diminuer la zone de régénération. On pompe l’eau dans la zone de baignade et on la remonte vers un point haut de type source ou fontaine dans la zone de régénération. Prévoir 120 à 180 euros d’électricité par an. La pompe doit fonctionner en continu en été (y compris la nuit), donc des panneaux solaires sans batterie peuvent être insuffisants pour l’alimenter.
  • Avec surface aspirante et bac filtrant (recommandé). En prêt-à-plonger, les coûts de construction vont de 200 à 500 euros le mètre carré pour le haut de gamme paysager. L’aspiration peut se faire par un skimmer flottant, un canal de trop plein ou par déversement dans la zone de régénération après passage dans un filtre grossier pour récupérer les gros déchets. Le filtre est à vider et rincer régulièrement en saison. Ce procédé permet de diminuer encore plus la zone d’épuration. Prévoir un minimum de 300€ de consommation électrique annuelle pour la pompe de circulation.
piscine naturelle en bois immergé
Piscine naturelle en bois immergé par BioPoolTech

Piscine naturelle : Avantages, Inconvénients, Prix

C’est la version premium de la piscine biologique. En plus d’une filtration avancée combinant gravier, sable et bactéries, on l’équipe à minima d’un désinfecteur ultraviolet.

Avantages de la piscine naturelle

  • Pas de produits chimiques à diffuser dans l’eau.
  • Aspect de l’eau. Bien que rarement aussi claire et transparente, elle ressemble plus à une piscine classique que l’étang de baignade.
  • Zone de baignade plus grande. On peut agrandir la zone de baignade par rapport à la zone d’épuration sans compromettre l’assainissement.
  • Mise à niveau possible de l’installation technique. Par exemple, chauffage via panneaux solaires ou pompe à chaleur.
  • Personnalisation du bassin. Par exemple, parois verticales en béton, bois, pierre ou carrelage, avec ou sans lagunage séparé.
  • Couverture possible. C’est un énorme plus pour la sécurité, le chauffage de l’eau, l’évaporation ou la protection contre les déchets drainés par le vent.

Inconvénients

  • Moins de biodiversité qu’un étang de baignade avec zone de traitement cachée ou couverte.
  • La variante ouverte ou avec une zone de lagunage visible nécessite plus d’espace dans le jardin.
  • Un prix élevé puisque le bassin est mieux équipé et plus complexe à matérialiser.
  • Coûts d’exploitation accrus par rapport à l’étang de baignade.

Pour qui ?

Les piscines naturelles peuvent convenir à ceux qui :

  • Ont peu d’espace dans le jardin.
  • Doivent ou veulent se passer d’une zone de régénération luxuriante.
  • Recherchent un aspect visuel similaire à la piscine traditionnelle.
  • Ne veulent pas utiliser de produits chimiques.
  • Préfèrent se baigner dans une eau claire.
  • Veulent une filtration naturelle sans se sentir envahi par trop de nature.

Prix d’une piscine naturelle

En prêt-à-plonger, les prix oscillent entre 400 et 1000 euros par mètre carré selon le projet de bassin et son lieu d’implantation. Ces prix sont donnés à titre indicatif car chaque projet de bassin est unique.

  • Taille. Plus la piscine est grande et plus il faut de terrassement, de matériaux et de main-d’œuvre.
  • Forme. Les formes complexes ou personnalisées sont plus coûteuses que les formes standard.
  • Profondeur. Elle a un impact sur les travaux d’excavation et de renforcement des parois.
  • Type de sol. La difficulté du terrain ou la composition du sous sol peuvent vous obliger à repenser votre projet.
  • Assainissement. Les systèmes de filtration biologique coûtent plus chères que les filtrations à sable ou à cartouche. Les prix sont équivalents pour le désinfecteur UV ou l’ozonateur.
  • Aménagement paysager. Avec la main d’œuvre, c’est souvent l’un des éléments les plus coûteux du projet. Les plantes, rochers et autres éléments décoratifs peuvent rapidement faire monter le prix.
  • Main-d’œuvre. Ce coût est variable selon le niveau de compétence requis pour la construction et la région dans laquelle vous vivez.

Pour obtenir un devis précis et adapté à vos besoins, il faut obligatoirement consulter un professionnel spécialisé dans la construction de piscines naturelles.

Autres frais et investissements à prévoir

Outre les coûts d’implantation et de construction, il y a d’autres dépenses à prévoir.

Administratif et fiscalité

Ce type de construction doit être déclaré. Il y a à minima une déclaration de travaux à faire voire un permis de construire à demander si sa surface fait plus de 100 m².

En France, cela implique par ailleurs le paiement d’une taxe d’aménagement et une hausse des impôts fonciers. Et si la piscine est construite par un professionnel, vous devrez aussi souscrire une assurance dommage ouvrage.

Une fois construite, il faudra aussi l’inclure dans votre contrat d’assurance habitation pour étendre vos garanties en responsabilité civile et contre les risques de ce type de bâti. La plupart des assureurs proposent une « option piscine ».

Facture énergétique et entretien courant

  • Eau. Outre la consommation nécessaire au remplissage initial, il y aura des appoints d’eau à faire de temps en temps. Si vous la prenez dans une nappe ou un forage, vérifiez sa composition avant de la mettre dans le bassin pour ne pas partir sur de mauvaises bases : phosphates, nitrates, minéralité, alcalinité, pH.
  • Électricité. Sauf à avoir une installation en autoconsommation, vous devrez payer l’électricité nécessaire à la filtration et à la désinfection de l’eau, et à son chauffage éventuel.
  • Entretien. On ne diffuse pas de produits dans une piscine naturelle (chlore, stabilisant, régulateur de pH, alcalinité, floculant, séquestrant métaux, etc) donc l’équilibre chimique de l’eau y est plus capricieux. Il y a toujours des aléas plus ou moins embêtants selon la saison et l’environnement du bassin. L’eau d’une piscine doit normalement être entièrement filtrée 2 à 5 fois par jour. En cas de dérive côté entretien, les services d’un professionnel spécialisé peuvent être requis pour éviter une vidange inutile.

Tous ces éléments ont un impact sur le coût réel d’utilisation et d’exploitation d’une piscine à l’année.

Comment réduire le coût de construction et d’exploitation d’une piscine naturelle ?

Voici quelques astuces pour diminuer le prix de votre projet de piscine naturelle.

  • Faire certains travaux soi-même. Si vous avez des compétences en construction et un entourage prêt à vous aider, réaliser vous-même certains travaux pour économiser sur la main-d’œuvre.
  • Se former sur la gestion d’une piscine naturelle. Il vous faudra aussi monter en compétence sur la gestion de l’eau et apprendre les spécificités de votre installation pour ne pas être dépendant d’un prestataire.
  • Opter pour une forme simple. Les piscines enterrées carrées ou rectangles sont plus faciles à construire.
  • Limiter la taille de la piscine. Faites l’inventaire de vos besoins réels. Plus elle est grande, plus il y a d’eau et d’aléas à gérer. La plupart des piscines familiales servent uniquement à se rafraîchir. Pour nager, vous pouvez installer un arc de nage.
  • Choisir judicieusement les matériaux. Privilégier des matériaux de qualité, fabriqués par des fabricants réputés pour retarder au maximum les grosses dépenses de rénovation ou de remplacement d’équipements.
  • Instaurer un règlement intérieur pour limiter les ennuis. Douche au savon avant d’aller dans l’eau. Pas de crèmes bronzantes ou solaires. Dire aux plus jeunes de respecter les zones de régénération et l’écosystème de la piscine.

Le juste prix d’une piscine naturelle

Pour conclure, le juste prix d’une piscine naturelle dépend avant tout des motivations profondes de celui qui se lance dans l’aventure.

Bien avant l’aspect budgétaire, chaque acquéreur potentiel doit s’interroger sur le sens qu’il donne au mythe de la piscine 100% autorégulée par son biotope. Dans la nature, les lacs et les étangs fonctionnent en circuit ouvert. L’eau entre d’un côté et ressort par un autre.

Une piscine à domicile fonctionne toujours en circuit fermé. On peut refuser le principe des produits chimiques pour x ou y raison, mais il est impossible de réguler correctement l’eau d’une piscine sans assistance chimique et électrique. Il faut la filtrer et la désinfecter si on souhaite s’y baigner dans de bonnes conditions sanitaires.

Au delà du budget nécessaire pour telle superficie ou tel niveau d’intégration paysagère, l’acheteur doit faire un arbitrage sur le prix réel et symbolique du niveau d’artificialité qu’il est prêt à payer pour sa piscine naturelle.

Voilà le genre de choses à discuter avec les professionnels de la piscine naturelle quand on les sollicite pour comparer les devis et les propositions techniques.

Aperçu Nom Prix
1
INTEX Ultra XTR Rectangular Frame Pools Piscine 549x274x132 cm 26356NP
779,00 €
2
INTEX Easy Set Pool Piscine gonflable 366 x 76 cm avec filtration a cartouche 28132NP
69,00 €
3
INTEX Easy Set Pool Piscine gonflable 305 x 76 cm avec filtration a cartouche 28122NP
52,30 €
4
Bestway Piscine tubulaire Bestway ovale 4,27 x 2,50 x 1,00 m Power Steel Vista
579,00 €
5
AquaspondA Traitement de l'eau naturel pour piscine & Spa (lot de 2)
73,80 €
6
AquaspondA Traitement de l'eau naturel pour piscine & Spa
36,90 €

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.