10 Astuces Pour Bien Faire l’Hivernage de sa Piscine

Ce qui suit est une liste de conseils qui vous rendront la vie plus facile, vous feront économiser de l’argent et vous aideront à bien redémarrer votre piscine l’an prochain.

01PiscinesEnHiver-Profiter-Nager-SeBaigner


1. Planifiez!

Un minimum de prévoyance est requis pour bien faire l’hivernage de sa piscine.

Vous pouvez par exemple lister les actions à réaliser pour mettre correctement votre piscine au repos : achat des produits d’hivernage (on en trouve sur Amazon), équilibre de l’eau, état de la couverture d’hivernage, remisage des équipements (robot, échelle, escalier, jouets, etc), vidange éventuelle des équipements et du circuit hydraulique (si hivernage total), arrêt des automates, changement du temps de filtration, etc.

Peu importe que vous le notiez sur un bout de papier ou dans un coin de votre mémoire, l’idée générale est d’avoir une vision d’ensemble sur tous les moments et les actions clés de l’hivernage de votre piscine. La clé est de s’organiser un minimum pour préparer correctement votre piscine et mettre à l’abri et en sécurité tout ce qui doit l’être.

Pour aller plus loin : Dossier hivernage piscine

2. Ne fermez pas votre piscine trop tôt

La fin de l’été est le meilleur moment pour fermer sa piscine. On peut même le faire en octobre si la piscine est chauffée.

Pour éviter la croissance des algues et toutes sortes de problèmes, il faut éviter d’hiverner sa piscine tant que la température de l’eau n’est pas inférieure à 13°C.

Une fermeture prématurée ne fera que vous conduire à plus de travail et de dépenses pour l’ouverture de printemps.

Pour aller plus loinQuand faire l’hivernage de sa piscine ?

3. Hivernez votre piscine en fonction du climat

Il est plus pertinent de fermer sa piscine en tenant compte de la température plutôt que rapport au calendrier. La temps “saisonnier” n’est pas toujours conforme à celui défini par le calendrier. L’été peut se prolonger et l’hiver peut être chaud !

S’il y a un été indien ou des températures douces en hiver, assurez-vous de garder un oeil sur votre piscine et d’ajouter du chlore et un algicide supplémentaire à la fin de l’automne / début de l’hiver pour faciliter l’ouverture de printemps.

Même si vous faites un hivernage complet de la piscine, il faut continuer à filtrer l’eau de la piscine jusqu’à la fermeture du bassin. Même s’il n’y a plus de baigneurs.

Pour aller plus loinQuand faire l’hivernage de sa piscine ?, Hivernage actif ou passif ?

4. Ayez votre eau préparée pour le hors-saison

Couvrir sa piscine sans avoir son eau correctement hivernée peut vous conduire à de bien mauvaises surprises au printemps.

Il est important de vous assurer que l’eau de votre piscine ne sera pas un terrain fertile pour les algues, les insectes, les bactéries et autres indésirables pendant les 3 à 5 mois où le bassin sera couvert.

Traiter les algues et les résidus de métal avant de fermer la piscine.

Ignorer l’une de ces questions peut vous causer quelques frustrations au printemps.

Les résidus métalliques non traités et qui restent plusieurs mois dans l’eau peuvent entraîner de vilaines tâches, difficiles voire impossible à enlever.

Les algues iront probablement de mal en pis et alourdiront vos coûts et vos ennuis au printemps prochain. Sans parler de l’éclosion de moustiques qui peuvent accompagner l’eau verte.

Traitez les questions liées à la qualité de l’eau avant de fermer la piscine est une réflexe gagnant.

Pour aller plus loin :
Au secours ! Les algues ont envahi ma piscine,
Eau claire / translucide et colorée (vert, rouge, marron, noir) : Pourquoi ? Comment réagir ?

Comment faire un hivernage passif ?

5. Ne pas choquer l’eau et mettre un algicide le même jour

L’algicide sera détruit par le haut niveau de chlore. Il faut choquer  la piscine 4 à 7 jours avant la fermeture de la piscine, et ajouter l’algicide juste avant de couvrir la piscine.

Pour aller plus loin : Comment faire un traitement choc ?

 

6. Ne vidangez pas complètement votre piscine avant de mettre la couverture d’hivernage

Il est très important de maintenir un niveau d’eau approprié pendant l’hiver pour aider à supporter le poids de la couverture et éviter toute usure excessive. C’est encore plus important pendant les périodes de fortes chutes de neige qui s’accumulent sur le dessus de la couverture.

Pour éviter un affaissement de la couverture à cause de grosses chutes d’eau ou de neige, vous pouvez par exemple mettre des ballons sous la couverture pour faciliter l’écoulement de l’eau vers l’extérieur du bassin. L’idée est de soulager les points d’ancrage de la couverture.

Les niveaux d’eau varient selon que l’on a une couverture à maille ou une couverture solide. Vérifiez ce points auprès du fabricant de la couverture que vous avez.

Pour aller plus loin : Comment choisir sa couverture d’hivernage ?

7. Vidangez et hivernez vos équipements

Utiliser les bouchons de vidange pour drainer l’eau de votre pompe, filtre, chauffage et automates. Toute l’eau doit être vidangée ou soufflée pour que votre équipement ne gèle pas et ne craque pas pendant les froides nuits d’hiver.

Après la vidange, les chaussettes, cartouches de filtration doivent aussi être retirées et nettoyées à fond. Si possible, placer le filtre et la pompe à l’intérieur. Sinon, utilisez un aspirateur d’atelier ou un compresseur pour souffler toute l’eau qui peut être encore dans les équipements.

Si vous avez une piscine enterrée et que vous la fermez complètement en hiver, n’oubliez pas de vidanger les canalisations du circuit hydraulique (skimmers, buses, bonde, prise balai) en aspirant  / soufflant l’eau. Et en installant des bouchons pour empêcher la pénétration de l’eau.

Si vous ne le faites pas, et que vous n’avez pas de système hors-gel, ajoutez un produit antigel pour piscine en suivant les instructions données par le fabricant.

Si vous avez une piscine hors-sol, il suffit habituellement de débrancher les tuyaux d’entrée / sortie vers la pompe et le filtre et de boucher les prises murales.

Pour aller plus loin :
Que choisir entre hivernage passif et hivernage actif ?
Comment faire un hivernage passif ?,
Comment faire un hivernage actif ?

8. Chaque chose a une place, Chaque chose à sa place

Placez tous les bouchons dans le panier du skimmer pendant la période d’hivernage. En faisant cela, vous saurez où ils sont quand vous en aurez besoin au printemps prochain.

Vidangez, nettoyez, séchez et rangez correctement tous les équipements et accessoires que vous remisez pour l’hiver : robot, balai, escalier, échelle, jouets, etc. Vous aurez besoin qu’ils soient opérationnels et en bon état au printemps prochain.

9. Faites appel à un professionnel en cas de besoin

Un peu de dépense maintenant vaut mieux que beaucoup de dépenses plus tard, surtout si c’est votre première année en tant que propriétaire de la piscine.

Lorsque votre professionnel piscine arrive, posez-lui toutes les questions que vous pourriez avoir, proposez lui de l’aider et profitez de sa présence pour qu’il vous fasse une sorte de coaching ad hoc. En vous impliquant, la réouverture de votre piscine sera plus facile, et vous serez mieux préparé pour l’entretien de votre piscine l’année prochaine.

Pour aller plus loin : Besoin d’aide? Contacter un professionnel

10. Contrôlez un minimum la piscine pendant l’hiver

Que votre piscine soit complètement hivernée ou non, il faudra lui porter un peu d’attention au cours de l’hiver. C’est beaucoup plus facile qu’en été car l’eau froide n’est pas propice au développement des algues.

Si vous habitez dans une région où le climat n’amène pas de températures glaciales, il faut maintenir la désinfection de l’eau. Il faut également filtrer quelques heures par jour pour faire circuler l’eau.

Il faut tester et rectifier l’équilibre de votre eau de temps en temps. Faire éventuellement appel à un professionnel de la piscine si vous n’êtes pas équipé pour cela.

En cas de gelées, et si le système hydraulique n’est pas hors d’eau, faites tourner la filtration entre 5h et 7h du matin pour éviter la formation de gel.

Enlever les déchets éventuels avec une épuisette et un balai aspirateur ou un robot.

Pour aller plus loin : Comment entretenir sa piscine en hiver?

Etes-vous prêt ?

Selon l’endroit où est situé votre piscine, vous allez procéder à un hivernage total ou partiel.

L’hivernage total est une mise à l’arrêt complet de la piscine, avec vidange et bouchage des canalisations pour éviter que l’eau ne gèle dans les canalisations. Il faut aussi mettre en sécurité tous les équipements extérieurs qui peuvent l’être. C’est recommandé dans les zones aux hivers très froids : gel possible pendant plusieurs jours / nuits. Si votre piscine n’est pas équipée de système hors-gel, de chauffage (abri, pompe à chaleur ou autre) et que vous êtes quasi-certain qu’il va geler dehors entre décembre et février, c’est le type d’hivernage à privilégier.

L’hivernage partiel est une mise au ralenti de la piscine. Les canalisations ne sont pas hors d’eau et la filtration fonctionne quelques heures par jour. C’est évidemment moins compliqué à mettre en oeuvre qu’un hivernage total. Mais on ne peut le faire que dans les zones aux hivers doux ou pour les piscines équipées de système hors-gel, de systèmes de chauffage ou sous-abri.

Dans les 2 cas, la clé d’un hivernage réussi repose sur un peu de bon sens et d’organisation. Comme en été, c’est l’équilibre chimique et la température de l’eau qui donnent le tempo. N’oubliez pas d’acheter les produits d’hivernage avant de vous lancer. Privilégiez un magasin spécialisé proche de chez vous, sinon achetez en ligne (voir sur Amazon).

Pour plus de détails, consultez notre dossier complet sur l’hivernage et en cas de besoin, demandez à un professionnel de faire l’hivernage pour vous.

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire