Les 4 Eléments qui ont un Impact sur la Couleur de l’Eau

Quelle est la première chose qui capte votre attention quand vous regardez une piscine ?

Pour la plupart des gens, c’est la couleur de l’eau. Instinctivement, elle nous fait ressentir toutes sortes d’émotions.

Quand on a une piscine chez soi, on ne s’en rend même plus compte. C’est pourtant la première chose que l’on regarde dès qu’on pose un œil sur son bassin. C’est instinctif ! En un éclair, la couleur de l’eau peut nous mettre en joie ou nous déprimer… Et sur ce terrain, chacun a ses goûts et préférences personnelles.

La couleur de l’eau est liée à 4 éléments.

L’élément de base est l’intensité lumineuse naturelle. Ses variations ont un impact direct sur les reflets, les nuances et le scintillement de l’eau.

La couleur du revêtement intérieur de la piscine a un rôle secondaire mais ô combien fondamental. Comme l’eau est la plupart du temps transparente, c’est lui qui va donner telle ou telle couleur au bassin. C’est ici qu’il ne faut pas se rater…

Les derniers éléments concernent le vieillissement de la piscine et l’état sanitaire de l’eau. Leurs impacts sont plus ou moins importants.


1 – La couleur de l’eau est avant tout liée à l’ensoleillement et à l’environnement de la piscine

Sur cet aspect, il y a deux points sur lesquels vous pouvez agir pour minimiser leur impact sur la couleur de l’eau.

Prendre en compte les caractéristiques météorologiques locales

Le ciel et son ensoleillement jouent le premier rôle dans la couleur de l’eau. Ils modifient les reflets, le scintillement et l’intensité de la couleur dans une même journée, et au fil des saisons. 

Pour cette raison, il est bienvenu de choisir la couleur du revêtement intérieur de sa piscine en tenant compte des grandes tendances météorologiques locales.

Sous un soleil éclatant, l’eau est brillante. Sous un ciel gris ou nuageux, elle prend une couleur sombre. C’est un phénomène que vous avez déjà remarqué sur l’eau des rivières, des lacs ou des bords de mer où vous avez vos habitudes.

Un même revêtement (type, couleur) n’aura ainsi pas les mêmes effets sur une piscine située sur la Côte d’Azur et une autre située en Normandie. En cas de doute, le mieux est de prendre conseil auprès de professionnels proches de chez vous.

Bien choisir l’emplacement de sa piscine

L’environnement du bassin a aussi un impact. Il conditionne aussi l’ensoleillement et la luminosité du bassin. Ici on parle des ombres portées et de la réflexion naturelle des couleurs de la végétation et du cadre environnant, sous la course du soleil.

Elles sont plus ou moins intenses et uniformes selon que l’environnement est naturel (montagne, forêt) ou artificiel (immeubles et autres constructions en dures).

C’est pourquoi, l’emplacement et l’exposition de votre piscine sont eux aussi déterminants.

couleur eau piscine

La lumière naturelle et l’environnement immédiat modifient les reflets, le scintillement et l’intensité de la couleur de l’eau (source image)

2 – La couleur du revêtement joue le second rôle mais il est fondamental

La couleur de l’eau est évidemment impactée par la couleur du revêtement. Le type de revêtement a quant à lui un impact marginal : il est inexistant au début mais peut le devenir au fur et à mesure que la piscine vieillit.

La couleur du revêtement intérieur et son effet sur la couleur de l’eau

Le bleu est la couleur la plus courante en piscine. La palette de nuances est large. Le bleu piscine, aussi appelé bleu Provence, est le plus commun. Il est souvent utilisé dans les piscines collectives pour son effet de profondeur dans le bassin et parce qu’il garde sa teinte plus longtemps. Le bleu azur, presque blanc, est aussi très répandu. Il crée un effet turquoise qui s’intègre bien dans les espaces peu arborés et très ensoleillés. Son nom vient d’ailleurs de sa forte présence sur la Côte d’Azur.

Le gris est la dernière teinte à la mode. Elle se différencie des piscines classiques dont le bleu semble souvent trop artificiel. Il crée un bleu électrique à la lumière et s’assombrit à l’ombre. Quand il est clair, il rappelle la couleur de certaines pierres et donne à l’eau une couleur naturelle.

Le blanc ou blanc carrare est apprécié pour sa luminosité. Il crée une couleur d’eau cristalline, très naturelle, qui se rapproche du turquoise.

Le jaune, dit aussi sable ou beige, permet des variations de couleur en fonction de l’ensoleillement de la piscine. Par ciel bleu, les teintes vont du vert émeraude au bleu intense selon la profondeur, comme l’eau d’un lagon ou d’une rivière.

Le vert, un peu bronze, permettent de bien intégrer la piscine dans un environnement arboré. Il rehausse le côté naturel.

Le turquoise est réputé pour bien s’intégrer dans les décors et jardins exotiques.

Le noir transforme la surface de l’eau en miroir. Sa vocation n’est pas de mettre en valeur le bassin ou son eau, mais de refléter tout ce qui l’entoure. C’est un choix rare qui peut avoir de l’attrait dans un environnent sophistiqué.

Pour chaque couleur de revêtement, vous obtiendrez donc une nuance différente. Tout en sachant que la profondeur du bassin fait varier la couleur de l’eau.

couleur eau liner piscine

La couleur du revêtement a un impact direct sur la couleur de l’eau (source image Piscinelle)

Quel couleur choisir ?

Le meilleur conseil que l’on puisse vous donner est de choisir la couleur qui vous plait le plus et celle qui s’intégrera le mieux à votre environnement et au style de votre réalisation.

Gardez à l’esprit que le bleu azur (blanc) représente avec le beige, le vert et le gris des rendus que l’on peut observer dans la nature : plages, fonds marins, lacs ou rivières. Ils ont donc un rendu plus naturel. Ils permettent aussi de voir plus facilement l’état général de l’eau.

Par ailleurs, n’oubliez pas que les couleurs foncées absorbent et restituent plus de lumière que les couleurs claires. A dimensions, volume, surface égale et exposition identique aux rayons solaires, la différence de température est souvent inférieure à 2°c mais elle peut avoir de l’importance selon le lieu d’implantation de votre piscine.

3 – Le vieillissement du revêtement intérieur de la piscine

Au départ, le type de revêtement n’a pas d’impact sur la couleur de l’eau

Mise à part la pâte de verre scintillante qui est capable d’apporter des nuances, tous les matériaux sont grosso modo sur un pied d’égalité. Le type de revêtement (coque, membrane, peinture, carrelage, etc) n’influe pas directement sur la couleur de l’eau.

Ils pourront être remplacés ou rénovés tôt ou tard, mais souvent pas avant une dizaine d’années. La couleur initiale de votre piscine est donc un choix important sur lequel vous ne pourrez plus revenir avant de nombreuses années. Pour les piscines en polyester, c’est en général un choix définitif car le gelcoat est teinté dans la masse, même si on peut aussi les repeindre.

Le revêtement de base n’a donc pas d’impact immédiat. Mais ça peut le devenir au fur et à mesure qu’il vieillit et selon le soin apporté à l’entretien courant de la piscine.

Vieillissement et décoloration

Tous les revêtements de piscine, aussi résistants soient-ils, connaissent une décoloration au fil du temps. Après 8 à 10 ans d’exploitation. Parfois plus tôt. Parfois plus tard.

Elle provient de plusieurs facteurs qui peuvent se juxtaposer les uns aux autres:

  • Contact perpétuel avec les produits de désinfection et les traitements chimiques divers pour équilibrer ou rattraper l’eau.
  • Exposition aux rayonnements solaires et aux aléas météorologiques.
  • Usure liée à l’utilisation normale de la piscine.
  • Entretien défaillant ou mal fait.
  • Mauvaise qualité initiale du revêtement.
  • Une piscine restée trop longtemps sans eau après une vidange.
  • Dureté de l’eau et calcification des dépôts calcaires.
nettoyage ligne d'eau piscine

La décoloration commence souvent au niveau de la ligne d’eau. Il est bienvenu de la nettoyer au moins une fois par semaine.

La décoloration est souvent légère et plus ou moins manifeste selon les endroits. Elle n’est jamais uniforme entre les parties émergées et immergées du bassin à cause de la pénétration du rayonnement solaire. Elle commence généralement au niveau de la ligne d’eau.

Retenez que le phénomène est moins perceptible sur les revêtements clairs. Il est plus visible sur les revêtements foncés.

On peut rester vigilant et actif sur les questions d’entretien et de nettoyage du bassin pour retarder le phénomène. Mais tôt ou tard, ils auront un impact sur l’aspect général du bassin, et donc sur la couleur de l’eau. Viendra un moment où vous devrez rénover le revêtement (mettre une frise sur la ligne d’eau par exemple) ou le remplacer.

4 – L’état sanitaire de l’eau

Le dernier élément ayant un impact sur la couleur de l’eau est la qualité de l’eau elle-même. Ce type d’alerte est plus facilement visible quand le revêtement est clair, car la coloration de l’eau sera plus facilement repérée sur un fond blanc que sur un fond noir.

Le changement de couleur de l’eau est dans ce cas lié à des algues, des particules métalliques et à un mauvais équilibrage chimique (pH trop haut ou trop bas, alcalinité trop basse, dureté trop haute).

Par exemple :

Une eau trouble indique que des algues sont en train d’envahir la piscine.
Une eau verte et transparente peut signaler une formation d’algues ou une alcalinité trop basse.
Une eau jaune foncée indique une présence de fer et/ou de manganèse pouvant entraîner la formation de rouille.
Une eau bleue verte peut signaler une décomposition de cuivre.
Une eau blanchâtre peut indiquer une décomposition des sels calcaires.

Pour bien conserver l’eau de sa piscine, il faut toujours veiller au bon fonctionnement de la filtration, au pH et à la quantité de désinfectant contenue dans l’eau. Un vaste sujet auquel nous consacrons un dossier détaillé complet.

Pour conclure sur la couleur de l’eau d’une piscine

La couleur de l’eau d’une piscine est liée à 4 éléments : l’ensoleillement naturel, la couleur du revêtement intérieur, le vieillissement du revêtement et l’état sanitaire de l’eau.

La couleur du revêtement est évidemment le paramètre dont on se soucie le plus puisque c’est ça qui met l’eau et la piscine en valeur. Une seule règle ici : se faire plaisir. Pour faire son choix, faites le tour des magasins, discutez avec des professionnels de la piscine et avec vos proches qui ont un bassin chez eux.

Enfin, sachez qu’il existe des colorants éphémères pour colorer l’eau de sa piscine : pool party, fête de famille, célébration, etc. Voir ici pour les gammes de prix et ici pour le mode d’emploi.





Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Résolvez l'équation (sécurité anti-robot) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.