Bâche Hivernage Piscine : Laquelle choisir ?

Mis à jour le 18 novembre 2022 , 2 commentaires

Une bâche ou couverture d’hivernage est un moyen simple et efficace pour protéger une piscine pendant l’hiver.

Plusieurs choix sont possibles entre la couverture filet, la bâche opaque 100% étanche et la bâche opaque avec filet central. En plus de protéger la piscine contre les pollutions extérieures, elles peuvent s’utiliser comme dispositif de sécurité contre le risque de chute dans la piscine. Ajoutons enfin la bâche à barres 4 saisons qui peut aussi être utilisée comme couverture d’hivernage sécurisée.

Nous présentons ici tous ces types de bâches ou couvertures pour vous aider à choisir une bâche d’hivernage qui correspond à votre piscine et à vos besoins. Sauf rares exceptions, il y aura toujours une couverture pour s’adapter à la forme de votre bassin et au type d’hivernage de votre piscine. Elles sont vendues au mètre carré et découpées sur mesure si nécessaire.

bâche à barres Meteki
Bâche à barres avec des motifs personnalisés @Méteki

Bâche à barres

La bâche à barres est une couverture tout-en-un dite « 4 saisons ». Elle est sécurisée enfant / animaux et protège le plan d’eau tout au long de l’année si nécessaire. Généralement garantie 3 ans, elle peut durer 3 à 4 fois plus longtemps si on en prend soin et qu’on la manipule avec précaution.

Composition de la toile

C’est une toile opaque et étanche, de forme rectangulaire, constituée de plastique extrudé en feuilles de polyéthylène ou de polypropylène. Elles sont superposées et thermo-soudées entre elles par laminage et ajout d’additifs pour aboutir à une épaisseur variable avec un grammage allant de 500 à 650 g/m² selon modèle. Elles reçoivent par ailleurs des traitements de surface contre les cryptogames (champignons, mousse, lichens) et le rayonnement ultraviolet (soleil).

La toile est souvent percée par endroits pour évacuer les trop plein d’eau dans le bassin : pluie, neige fondue. Cela évite que leur surpoids déforme et affaisse les barres de maintien.

Les barres

Sur sa longueur, elle est traversée par des barres en aluminium anodisé ou en composite inoxydable. Posées en parallèle tous les mètres environ, elles permettent de tendre et de soutenir la couverture au dessus du bassin. Même s’il n’y a pas de risque de tomber dans l’eau, il est préférable de ne pas marcher dessus pour éviter d’affaisser ou de tordre les barres d’aluminium.

Fixation

Elle se fixe sur la plage ou les margelles via des pitons installés de part et d’autre du bassin. On la plaque au dessus du bassin à l’aide de sangles de maintien équipées de cliquets de tension. Une fois installée et tendue, il est impossible de la soulever pour accéder au bassin.

Avantages

Son gros avantage est de permettre une protection tout-en-un simple et efficace pour un prix correct, à partir de 30€ le mètre carré (hors système d’enroulement).

Elle est plus intéressante que les autres couvertures d’hivernage côté installation : moins de trous à percer dans la dalle, moins de tendeurs à fixer pour la déployer sur le bassin, moins de tendeurs à enlever avant de pouvoir l’enrouler.

Elle peut s’adapter sur la plupart des piscines enterrées et les piscines hors sol à parois rigides avec des margelles suffisamment solides.

Niveau de protection

Ce type de couverture est homologuée ‘sécurité piscine’ (toujours vérifier cette information…).

Elle protège contre :

  • La baignade intentionnelle et les chutes accidentelles dans la piscine (sécurité enfants et animaux).
  • La pénétration de feuilles, de saletés et débris végétaux dans le bassin (étanche).
  • Les fortes chutes de neige dans la piscine (à déblayer rapidement à cause du poids au m²).
  • Les trop plein d’eau liées aux pluies ou à la fonte des neiges (à évacuer rapidement via pompe de vidage).
  • Les rayons UV, la photosynthèse et le développement des algues (opaque).
  • L’évaporation et la perte de chaleur (bâche d’été imperméable).

Inconvénients

Etant donné ses composants, elle est lourde et difficile à manipuler seul. Pour la déployer ou l’enrouler, il faut un système d’enroulement manuel (une centaine d’euros) ou motorisé (plusieurs centaines d’euros).

Il faut évacuer rapidement les trop plein (amas de feuilles, de neige ou d’eau de pluie) pour ne pas affaisser les barres de soutien et éviter les trop plein d’eau dans la piscine. La bâche doit rester en équilibre au dessus du bassin et ne pas être en contact avec l’eau de la piscine.

Quand la couverture est percée pour évacuer les trop plein d’eau (pluie, neige fondue) dans le bassin, il faut vérifier le niveau d’eau et vider la piscine lorsque nécessaire.

Incompatibilités

Les bâches à barre sont compatibles avec tous les bassins sauf les suivants :

  • Piscines à débordement, sans margelles ou avec plage trop petite.
  • Bassins avec de gros équipements saillants inamovibles (échelle ou cascade par exemple).
  • Taille supérieure à 12 x 5 et bassin de forme très complexe.
  • Piscines hors sol à parois souples.

Couverture étanche et opaque

Les couvertures étanches opaques sont le type de bâche à privilégier pour l’hivernage total d’une piscine enterrée quand on a aucun autre système. Si on en prend soin et qu’on la manipule avec précaution, sa durée de vie dépasse largement les garanties initiales de 2 à 3 ans généralement offertes. Certains fabricants proposent des garanties plus longues sous forme de prorata, avec une décote annuelle.

Composition de la toile

Sa fabrication repose sur le même principe que la bâche à barres. C’est une toile opaque et étanche constituée de plastique extrudé en feuilles de polyéthylène ou de polypropylène, auxquelles on ajoute des additifs, des stabilisateurs et des modificateurs de résistance pour améliorer la liaison entre les polymères et la charge.

Elles sont ensuite découpées en minces rubans, puis tissées pour former un tissu solide qui s’emboîte. On utilise les termes de « densité » et de « grammage » pour mesurer le tissage et le poids des fibres qui composent le tissu.

Après l’extrusion et le tissage, on applique du stratifié sur les deux faces soit en ajoutant des feuilles supplémentaires de polyéthylène thermo-soudées des deux côtés via un laminage, soit en plongeant le tissu de base dans un ou plusieurs bains de liquides émulsifiés. Ce traitement permet d’augmenter l’étanchéité, la résistance et l’épaisseur du matériau.

En phase finale de fabrication, on applique des couches chimiques ou des films de protection de type stabilisateur UV, inhibiteur de mousse / champignons et autre traitement de surface pour améliorer leur durée de vie.

Coutures et piqûres

Les couvertures peuvent avoir des coutures apparentes pour assembler deux bandes de toile entre elles ou pour renforcer leur résistance au poids et à la tension. Les coutures thermo-soudées sont standards et quelques fabricants font des coutures à fil de nylon ou équivalent. Certaines couvertures de piscine peuvent utiliser les deux méthodes de couture.

Sur les bords de la couverture, le tissu est généralement replié, thermo-soudé et cousu. Une bande de nylon cousue sur le bord est une amélioration quand les coutures sont doublées et les coins renforcés. Toutes les couvertures de piscine sécurisées ont besoin d’une couture supplémentaire aux points de tension le long du bord pour permettre les tiraillements nécessaires qu’elles doivent supporter.

Fixation

Les couvertures de piscines enterrées ou hors sol sont tendues vers les points d’ancrage via un dispositif installé sur les bords de la bâche. Il peut s’agir de :

  • Sangles soudées et cousues à la toile. Les versions sécurisées sont équipées de ressorts ou de cliquets de tension.
  • Œillets dans lesquels on passe un tendeur (sandow). Les tendeurs peuvent être d’un seul tenant pour toute la bâche (transfil), à embout basculant (cabiclic) ou à 2 embouts (un sandow par paire d’œillets). Seuls les tendeurs 2 embouts sont conformes pour la sécurité piscine enfants / animaux.
  • Pinces jocca avec tendeur, sans œillet. En principe, ils ne sont pas homologués sécurité piscine.

Côté fixation, il faut implanter des pitons ou des crochets tout autour de la piscine. Ce sont les points d’ancrage pour maintenir la couverture tendue et en place. Coté sécurité enfants / animaux, seules les fixations implantables dans un support en dur (béton, bois, carrelage) sont conformes.

Même si elles protègent le bassin (feuilles, intempéries, etc), les couvertures de piscines fixées via des pitons dans du gazon ou retenues par un fil unique faisant le tour du bassin sont insuffisantes pour la sécurité enfants / animaux.

Plusieurs dispositifs de fixation pour couverture de piscine – Crédit : baches-piscines.com

Pour les piscines enterrées, vous pouvez aussi utiliser des boudins remplis d’eau ou de sable pour fixer la bâche au dessus de bassin. Ce dispositif n’est cependant ni fiable, ni sécurisant. Votre couverture ne mettra pas longtemps à se détendre, voire à s’écrouler sur elle-même, si les déchets s’y accumulent (feuilles, eau de pluie, neige) ou si une personne ou un animal a la mauvaise idée de vouloir marcher sur l’eau… Par ailleurs, l’exposition permanente des boudins aux aléas météos, les rend rapidement sales, visqueux et donc peu agréables à manipuler.

Avantages

De toutes les couvertures d’hivernage, c’est de loin le meilleur rapport efficacité / prix. A partir de 15€ le mètre carré, vous bénéficiez d’une protection contre tous les aléas de l’automne et de l’hiver : chutes de feuilles, de branches et autres débris végétaux, pluies, chutes de neige, gel de l’eau à la surface de la piscine.

En version sécurisée, vous gagnez aussi en tranquillité d’esprit contre le risque d’intrusion intentionnel ou accidentel dans l’eau. Vérifiez quand même les fixations et l’affaissement de la bâche de temps en temps. Et restez toujours vigilant si vous avez des enfants ou des animaux.

Ce type de bâche peut être fabriquée sur mesure pour correspondre exactement aux dimensions et à la forme de votre piscine. Elle est aussi moins lourde et pénible à manipuler qu’une bâche à barres, d’autant plus que vous pouvez utiliser un enrouleur de bâche pour faciliter encore plus ce travail.

Niveau de protection

Comme la bâche à barres, une couverture étanche opaque protège contre :

  • La baignade intentionnelle et les chutes accidentelles dans la piscine (en version sécurisée).
  • La pénétration de feuilles, de saletés et débris végétaux dans le bassin (étanche).
  • Les fortes chutes de neige dans la piscine (à déblayer rapidement à cause du poids au m²).
  • Les trop plein d’eau liées aux pluies ou à la fonte des neiges (à évacuer rapidement via pompe de vidage).
  • Les rayons UV, la photosynthèse et le développement des algues (opaque).
  • L’évaporation de l’eau et la perte de chaleur (début / fin de saison).

Inconvénients

Côté travaux, il faut prévoir une demie journée pour installer les pitons pour la première mise en œuvre. Cette opération demande de la précision pour mesurer les distances d’écartement, percer la dalle, installer les pitons et ajuster les sangles / tendeurs pour valider l’installation complète de la couverture. Il faut privilégier des pitons rétractables dans le sol quand la bâche est retirée pour éviter l’accrochage des pieds nus lors des moments de baignade.

La manutention nécessaire pour accrocher ou enlever un-à-un les tendeurs lors des opérations de déploiement et d’enroulage est ennuyeuse voire pénible.

L’ergonomie des bâches étanches ne défie pas les lois de la gravité terrestre. Avec la différence de hauteur entre margelle et piscine, l’eau s’accumule et stagne au milieu du bassin. Le poids total de ces accumulations peut forcer sur les points d’ancrage de la couverture. Pour parer à cela, vous pouvez utiliser une pompe de vidage ou choisir une couverture avec évacuation centrale.

Elle n’affranchit pas de l’obligation de vérifier le niveau et l’état de l’eau dans la piscine de temps en temps pour agir rapidement en cas de souci. Au retour des beaux jours, une erreur courante est de débâcher la piscine un peu trop tard, alors que l’eau est déjà à plus de 15°C en journée.

Incompatibilités

A part les piscines à débordement, celles avec des aménagements uniques ou des équipements trop saillants inamovibles, toutes les piscines enterrées, semi-enterrées ou hors sol peuvent être équipées d’une couverture d’hivernage. Il y aura toujours un dispositif d’ancrage possible peu importe le type de sol ou la hauteur des parois.

En version sécurisée, sont compatibles uniquement :

  • Les bassins creusés disposant d’au moins 80 cm de plage en dur (margelle incluse) de tous côtés.
  • Les piscines hors sol ou semi enterrées avec des margelles d’au moins 20 cm, une hauteur de parois supérieure à 70 cm et un ancrage possible des pitons sur les parois ou une dalle béton au sol (exemple : piscines bois, panneaux, container, inox, béton semi enterré).

Vous pouvez considérer toutes les autres formes de bassins de baignade comme incompatibles en version sécurisée. En cas de doute, rapprochez-vous d’un professionnel de la piscine pour un complément d’information.

Bâche filet ou couverture filtrante

Une bâche filet ou couverture filtrante empêche la saleté et les débris d’atteindre la piscine, tout en permettant à la pluie et à la neige fondue de s’infiltrer lentement dans les interstices. Elle est prévue pour les piscines avec hivernage actif et pour les régions à faible pluviométrie.

Attention! Mis à part certaines couvertures filtrantes à évacuation centrale, les filets ne sont généralement pas homologués pour la sécurité enfants / animaux (point à vérifier).

Filet anti-feuiilles

Composition de la toile

La bâche filet est un tissu tressé ou une résille de fils synthétiques en polypropylène haute densité. Elle est parfois renforcée par un réseau de sangles cousues et reçoit généralement un traitement contre le rayonnement UV, la putréfaction et le développement des cryptogames (champignons, mousse, etc).

La densité du maillage varie selon le but du filet :

  • Filet anti-feuilles. Avec son maillage moyen ou grossier il stocke uniquement les feuilles.
  • Filet anti salissures. Son maillage fin bloque les feuilles et certains déchets plus petits.
  • Couverture opaque avec évacuation centrale pour la version sécurisée. Il peut s’agir d’un carré filtrant au centre de la bâche ou d’un filet de quelques centimètres de large traversant la bâche sur toute sa longueur.

Fixation

Elle se fixe sur tout le tour du bassin. Selon modèle, il peut s’agir de sangles, d’œillets ou de pinces pour la tension, et de pitons ou de crochets pour l’ancrage et la fixation.

Avantages

Avec son poids plume de 1 à 2 Kg par tranche de 10 m² environ, elle est plus facile à installer, à enlever et à ranger que les autres types de couverture.

Comme l’eau passe au travers des mailles, la couverture n’est pas alourdie par le poids de l’eau stagnante. Elle rend plus serein à ce niveau là et elle vous affranchit de l’obligation de vidanger l’eau accumulée sur la couverture.

A moins de 10€ le mètre carré, vous pouvez trouver un modèle qui vous conviendra. Ce type de bâche peut par exemple être un bon complément pour les piscines équipées d’un volet roulant.

Niveau de protection

Elles sont prévues pour que l’eau et la neige fondue puissent s’écouler dans le plan d’eau. Donc elles ne protègent pas contre ça.

Selon la densité et la finesse du maillage, le filet protège plus ou moins bien contre la pénétration de feuilles, de saletés et des débris végétaux dans le bassin.

Seules les bâches opaques avec évacuation centrale protègent contre :

  • Les rayons UV, la photosynthèse, le développement des algues, l’évaporation de l’eau en journée et la perte de chaleur la nuit.
  • (en version sécurisée) La baignade intentionnelle et les chutes accidentelles dans la piscine.

Inconvénients

Mis à part les feuilles et les débris de quelques cm², elle laisse passer toutes les formes liquides dans la piscine, y compris le « jus » de pollens, de feuilles décomposées et autres saletés. Donc, elle oblige à plus de vigilance et de régularité dans la filtration, la désinfection et le nettoyage de la piscine.

La bâche filet ne bloque pas le rayonnement solaire ultraviolet. Lorsque l’eau de la piscine redevient suffisamment chaude, elle redevient propice au développement des algues. En cas de forte chaleur, l’eau s’évapore et les produits de traitement et de régulation chimique sont absorbés plus rapidement.

En période de grosse pluviométrie ou en cas de chute de neige abondante, il faut suivre et gérer les trop plein d’eau dans le bassin pour éviter les débordements. Il est préférable d’évacuer les amas de neige avant qu’ils ne fondent.

La plupart des modèles ne sont pas sécurisés enfants / animaux. Si c’est un point important pour vous, il faudra choisir une autre protection.

Incompatibilités

De manière générale, ces couvertures sont prévues pour les piscines avec hivernage tardif, court et « actif ». La pompe de filtration doit tourner quelques heures par jour pour continuer à filtrer et à désinfecter l’eau du bassin.

A part les piscines avec des débordements ou des aménagements uniques, toutes les piscines enterrées, semi-enterrées ou hors sol peuvent être équipées d’une bâche filet. Il y aura toujours un dispositif d’ancrage possible peu importe le type de sol ou la hauteur des parois. Pour les piscines creusées, il faut au moins 30 cm autour du bassin pour les fixer dans la plage / margelle.


Bâche d’hivernage piscine : De quoi avez-vous réellement besoin ?

Pour choisir la bâche ou couverture d’hivernage qui vous conviendra le mieux, vous devez faire un arbitrage entre les caractéristiques de votre bassin et des questions de confort au fil de l’année.

La question du budget n’est pas très différenciante. Même s’il y a des écarts de prix, les couvertures sont ce qu’il y a moins de cher côté protection et sécurité. En cas de doute, fiez-vous aux conseils des piscinistes de votre région qui ont l’habitude de ces questions.

Le type de bassin et son lieu d’implantation

Le besoin n’est pas le même pour une piscine de plein air entièrement désactivée pour la période automne / hiver et une piscine ouverte toute l’année, même si l’on n’en profite pas entre octobre et avril.

Pour tous les cas d’hivernage complet par nécessité météorologique (pluie / neige abondante, gel prolongé) ou par complaisance (pas envie de s’embêter avec l’entretien, piscine vidée), la bâche à barre ou la couverture 100% opaque sont les meilleurs compromis pour oublier la piscine jusqu’au retour des beaux jours.

Elles le sont aussi lorsque l’environnement est très végétalisé (arbres, forêts, agriculture) ou avec une mue automnale très visible. Et elles le sont tout autant dans les endroits avec des pluies abondantes, pour les piscines de villes et celles proches d’une zone industrielle ou avec un gros trafic routier (retombée pollution de l’air).

L’existant en matière de sécurité

Toute piscine installée à l’année doit avoir au moins un dispositif de sécurité pour limiter le risque de chute et de noyade. Si vous n’en avez aucun, regardez uniquement les modèles homologués pour la sécurité (norme NFP90-308 en France).

Si vous avez déjà une barrière, une alarme ou un volet, vous pouvez regarder uniquement les modèles non sécurisés. Ils sont moins chers et moins contraignants côté installation.

Travaux d’aménagement et facilité à vivre au jour le jour

Les travaux d’aménagement se limitent à plus ou moins d’heures de forage / perçage selon le type de couverture privilégié. C’est à la portée de tout bon bricoleur équipé du matériel adapté. Une fois ces travaux réalisés, il n’y a plus qu’à vérifier de temps en temps que les points d’ancrage sont toujours opérationnels.

En revanche, la mise en place, l’enlèvement et le remisage de la bâche demandent une manutention rébarbative et une discipline un peu mécanique. Les poids au m² et les modes opératoires sont indiqués par les fabricants. La bâche à barres est le dispositif le plus lourd. Les autres systèmes demandent plus de « gymnastique » pour fixer / enlever les tendeurs. Tous ces dispositifs sont manipulables par une personne seule, en bonne santé physique. Vous pourrez vous sentir plus à l’aise de le faire à plusieurs lorsque c’est nécessaire.

Par ailleurs et pour conclure, cette bâche ou couverture d’hivernage impliquera d’instaurer de nouvelles routines d’entretien parmi celles que vous faites déjà pour entretenir votre piscine tout au long de l’année :

  • Evacuer l’eau et les déchets pour soulager le poids supporté par la couverture.
  • Brosser les surfaces visibles pour éviter l’incrustation de tâches et d’auréoles séchées.
  • Nettoyer et sécher les deux faces de la couverture avant de la remiser pour une longue période.

Elles n’empêcheront pas l’usure et la dégradation au fil du temps. Elles permettront juste de maintenir la couverture en bon état de fonctionnement pour retarder au maximum sa réparation ou son remplacement.

Commentaires

Le 11 juin 2019 à 15 h 58 min, Daniel DESENNE a dit :


Bonjour,
Je possède une bâche d'hiver pour ma piscine enterrée de 9,00 X 4,50. Le filet central d'évacuation des eaux de pluie est très abîmé et je souhaiterais le remplacer. Ou trouver ce filet 10,00 X 0,15 (ou +) ainsi que la colle adéquate.
Merci...................Cordialement


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 25 juin 2019 à 7 h 38 min, Anthony @PiscineInfoService a dit :


Bonjour
Contactez le fabricant ou un de ses revendeurs. Si vous ne trouvez pas la marque / modèle, allez dans un magasin spécialisé autour de chez vous ou cherchez un vendeur spécialisé sur le net.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.