Piscine Hors Sol : Comment gérer la neige et le gel en hiver ?

Mis à jour le 15 février 2024

En hiver, une piscine hors-sol peut être endommagée par le gel, la glace ou la neige. La pression exercée par plusieurs centimètres de neige ou de glace sur une couverture de protection peut déformer les parois et les soutiens de la piscine. Une couche de glace sur la couverture ou un iceberg flottant dans le bassin peuvent déchirer le revêtement étanche, généralement en vinyle.

Voici les risques du gel, de la glace et de la neige sur une piscine hors sol et des conseils pour réparer les dommages causés par l’hiver.

Un poids de neige ou de glace trop important est toujours risqué sur la couverture d’une piscine hors sol

Les piscines hors sol face aux aléas de l’hiver

La résistance et le comportement hivernal d’une piscine hors sol varient selon le type de bassin et son mode d’hivernage.

Aucune protection naturelle contre le gel et la neige

Une piscine hors sol peut uniquement compter sur ses parois et sa colonne d’eau pour supporter la pression du gel ou le poids de la neige et de la glace sur sa couverture. C’est une différence énorme par rapport aux piscines enterrées.

Dans l’enterré, une piscine est naturellement protégée par le sol qui l’entoure. En se neutralisant l’une l’autre, la pression du sol et de la masse d’eau maintiennent les parois en place, sans risque de déformation ou d’écroulement. Une piscine hors sol ne bénéficie d’aucun soutien latéral, à part ses parois.

Dans l’enterré, la température souterraine, toujours positive en profondeur, empêche que la colonne d’eau gèle sur toute sa hauteur. Au pire, il y a une couche de glace en surface. A l’inverse, les parois d’une piscine hors sol sont directement exposées aux températures glaciales et aux vents glacés. En plus de la couche de glace en surface, l’eau profonde située juste derrière la paroi peut geler sur plusieurs millimètres. Si toute cette glace se rejoint pour former un seul bloc, cela donne un iceberg flottant dans la piscine.

Des couvertures plus ou moins adaptées

La plupart des kits de piscine hors sol sont livrées avec une couverture filtrante, au grammage grossier, que l’on fixe autour de la piscine avec un ou plusieurs tendeurs. Sur certains modèles, on peut monter en gamme en installant une couverture étanche, à fixer au sol ou en bas de parois. Mais seules les piscines bois sont compatibles avec une version sécurisée ou une bâche à barres.

En cas de grosse chute de neige sur ce type de piscine, il est préférable de l’évacuer rapidement si on veut encore profiter de sa piscine l’été suivant. On peut aussi débâcher entièrement la piscine et advienne que pourra.

Enfin, la couverture d’hivernage d’une piscine enterrée est arrimée au sol. Sur la plupart des piscines hors sol, la bâche d’hivernage est accrochée à même la paroi, souvent juste sous la margelle voire sur la margelle. Si une couche de neige ou de glace de plusieurs centaines de kilos se forme sur la couverture, son poids va tirer vers l’intérieur du bassin avec le risque que les parois se déforment ou s’écroulent vers l’intérieur.

Haut de gamme VS premiers prix : Inégales par nature

En hiver, n’importe quelle piscine hors sol peut passer par des moments désagréables. Face à une épaisse couche de neige sur la bâche, les premier prix, les bas de gamme et les piscines vieillissantes peuvent ne pas y résister.

  • Les piscines hors sol inox, container, béton ou verre tiendront sans sourciller. Au pire, on ne risque qu’un écroulement de la bâche.
  • Les piscines à panneaux (bois, métal) et les tubulaires tiendront uniquement s’il y a suffisamment d’eau dans le bassin pour aider à porter tout ce poids. Dans le cas contraire, la couverture va tirer sur ses points d’ancrage avec le risque d’un arrachage ou d’une déformation des parois.
  • Les gonflables et les autoportantes non démontées pour l’hiver s’affaleront sous le poids de la neige.

Problème n°1 : Le froid peut former un iceberg dans la piscine

Les parois d’une piscine hors sol exposée à des vents ou des températures négatives se refroidissent. Quand l’exposition au froid est très intense, l’eau profonde située juste derrière la paroi peut geler sur plusieurs millimètres. Cela n’arrive jamais dans une piscine enterrée puisque le sol ne gèle jamais en profondeur.

Si l’eau gèle aussi en surface, sous la couverture, et que toute cette glace se rejoint pour former un seul bloc, vous avez alors une sorte d’iceberg flottant dans le bassin. Quand l’eau se transforme en glace, elle se dilate de 9 à 10 %. Ce gonflement exerce une pression sur toutes les surfaces qui l’empêchent de se dilater confortablement. Il peut déchirer, trouer ou endommager le revêtement étanche intérieur.

Si, en plus, la couverture supporte aussi une couche de glace / neige de plusieurs centaines de kilos, vous avez alors le combo parfait pour déformer ou écrouler une piscine hors sol sur elle même, en particulier celles qui n’ont pas de parois rigides ou de jambes de force.

L’intérêt du coussin d’air

Positionner un coussin d’air au centre de la piscine, sous la couverture, est un moyen d’éviter ce pire. Il permet de répartir le poids de la neige ou de la neige fondue vers les parois. Il permet aussi de neutraliser le risque qu’une couche de glace se forme de part en part du bassin. La zone non gelée sous les coussins d’air permet à la glace de se dilater, au lieu de s’étendre vers l’extérieur contre les parois. Idéalement, il faut que ce système recouvre au moins 10% de la surface du bassin.

Notez par ailleurs, que ce phénomène peut aussi se produire dans le panier du skimmer, avec le risque de le déformer ou de l’endommager au point de créer une fuite d’eau dans le skimmer. Dans ce contexte, il est bienvenu de mettre un gizzmo ou une bouteille dans le skimmer pour créer une protection équivalente à celle du coussin d’air sous la couverture.

Problème N° 2 : Trop grosse couche de neige sur la couverture

Sur une couverture de piscine, les accumulations de neige supérieures à 20 – 30 cm doivent être rapidement évacuées. Le poids de la couverture enneigée fait pression sur les points d’ancrage, au point d’affaisser les parois, de forcer sur les pièces scellées, voire d’écrouler la piscine sur elle même.

Il faut s’y astreindre d’autant plus quand la neige tombe humide et collante (température extérieure entre 1 et 3°C) parce que particulièrement chargée en eau et donc lourde.

Plusieurs outils sont possibles pour l’évacuation

  • Pelle à neige pour dégager les allées et le pourtour de la piscine. A ne pas utiliser pour évacuer la neige présente sur la couverture (risque de mauvais coup / perçage).
  • Balai pour évacuer la neige sur la couverture. Sur une neige légère et poudreuse, un souffleur à feuilles peut aussi convenir.

L’autre intérêt de l’évacuer rapidement est de limiter la formation d’une immense flaque d’eau au dessus du bassin lorsqu’elle fondra. Ici, le risque est que la neige fondue en eau se transforme en couche de glace à la prochaine gelée. Dans ce cas, la pompe de couverture de piscine est aussi une option à envisager.

Un ou deux centimètres d’eau ne posent pas de problème, mais si vous les laissez s’accumuler plus longtemps, un gel soudain peut former un énorme bloc de glace sur votre couverture de piscine. Outre que son poids exerce une pression sur la couverture, elle développe des arêtes vives qui peuvent, dans certains cas, percer des trous sur les bords de la couverture de la piscine.

Problème N° 3 : Fuites d’eau

Les fuites d’eau sont toujours problématiques, mais elles sont plus malicieuses et préjudiciables en hiver. Qu’elles datent de la dernière utilisation estivale du bassin, qu’elles soient liées à son vieillissement ou qu’elles résultent de la météo hivernale, des petites fuites peuvent s’agrandir en hiver et devenir problématiques.

Pendant la période hivernale, l’enjeu est de maintenir un niveau d’eau satisfaisant dans le bassin pour soutenir la couverture.

  • Si c’est possible, réparez les fuites aussi vite que possible.
  • Si c’est nécessaire, ajoutez de l’eau pour maintenir le niveau en attendant que la fuite soit réparée.
  • En cas de gros souci, le mieux est de débâcher la piscine et de la laisser se vider.

Comment réparer une piscine hors-sol endommagée par la neige ou la glace ?

La réparabilité dépend du type de bassin et du problème rencontré. Certains dommages peuvent sembler irréparables, et dans certains cas ils le sont – mais dans d’autres cas, il existe des méthodes pour réparer une piscine hors-sol endommagée par la neige et la glace.

Sur une piscine à panneaux où le panneau est déformé, vous ne pouvez généralement pas en recommander un, sauf s’il s’agit d’un porteur de skimmer et de retour piscine, ce qui n’est pas très courant.

Dans ce cas, vous pouvez essayer de le redresser avec du bois et un gros marteau / maillet après avoir abaissé l’eau jusqu’à un point situé sous le dommage, et éloigné le liner de la paroi. Le bois se met côté intérieur et les coups violents, donnés côté extérieur, peuvent aplatir la paroi pour supprimer les plis et redonner toute sa hauteur à la paroi.

Si cette paroi est pliée, courbée ou déformée, vous pouvez aussi utiliser des pièces de tôle galvanisée sur toute la hauteur intérieur de la paroi, collées et vissées en place, et recouvertes de spray adhésif avant de réinstaller le liner de la piscine. Cela permet d’ajouter de la force de résistance à la zone.

Prévenir les dommages causés par la glace et la neige

De manière générale, il vaut mieux prévenir que guérir.

  • Utilisez toujours un coussin d’air sous la bâche d’hivernage de votre piscine hors sol.
  • Si la piscine fuit au cours de l’hiver, retirez la couverture.
  • Retirez rapidement les accumulations de neige au dessus de votre piscine – avec précaution.
  • Protégez aussi l’intérieur des skimmers et soulagez les si votre tendeur de couverture s’appuie dessus à cause du poids de la neige.
  • Utilisez une bonne pompe de couverture de piscine pour maintenir la couche de glace mince.
  • Si vos hivers sont très rudes et que vous ne profitez jamais de votre bassin en hiver, le mieux est de vider la piscine à chaque hivernage.

Si vous avez d’autres conseils ou remarques à faire à ce sujet, laissez un commentaire ci-dessous.

Aperçu Nom Prix
1
Couverture d'hiver COVER ONE pour piscine hors-sol
9,97 €
2
Bâche d'hiver Securitis Hors Sol piscine bois
14,26 €
3
Couverture d'hiver ZEPHIR pour les piscines bois hors sol
17,00 €
4
Bâche hiver piscine Sunbay Braga 800 x 400 cm
729,00 €
5
Bâche hiver piscine Sunbay Evora 600 x 400 cm
649,00 €
6
Bâche d'hiver pour piscine coque Excel : modèle CONCERTO 50 5,00x2,60m
262,00 €

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.