La Piscine Médicale : un Atout pour la Remise en Forme et la Santé

Mis à jour le 28 février 2021
Piscine médicale

Peu connue du grand public, la piscine médicale est pourtant une aide précieuse pour de nombreuses personnes.

Ce bassin très particulier est en effet souvent recommandé comme aide pour la rééducation, la remise en forme et le réapprentissage de la motricité. Ses bienfaits peuvent même donner envie d’en installer une chez soi.

Est-ce vraiment possible ? Est-ce pertinent si on en a besoin pour des raisons de santé ?

Nous vous donnons ici le plus d’éléments possibles pour vous aider dans votre choix.

Piscine médicale
Piscine médicale dans un clinique spécialisée à Abu Dhabi

Une Piscine Médicale Chez Soi : Possible ou Non ?

Devant les bienfaits de la piscine médicale pour la rééducation et la remise en forme, il peut être tentant d’en installer une chez soi. Mais cela vaut-il vraiment le coup ?

Qu’est-ce qu’une piscine médicale ?

La piscine médicale est un équipement médicalisé.

Ses applications sont multiples. Elle s’adresse à un large public et en priorité aux handicapés moteurs, personnes âgées, femmes enceintes, convalescents et aux personnes souffrant de pathologies chroniques.

On distinguera plusieurs utilisations de la piscine médicale :

  • La rééducation et le réapprentissage de la motricité : Grâce à la poussée d’Archimède, l’eau accompagne les mouvements en douceur. Le corps du patient est allégé et ses articulations ne subissent aucun poids.
  • La remise en forme : La résistance du milieu liquide aide aussi les muscles à se renforcer. L’eau permet de multiplier ses efforts sans risque de faux mouvements ou d’impact sur les articulations. Le bassin médicalisé peut aussi être utilisé pour des séances de préparation à l’accouchement.

Les particularités de la piscine médicale

La piscine médicale est un type de bassin très spécifique. Contrairement à une piscine classique, elle n’est pas conçue pour les loisirs mais pour une utilisation médicalisée.

La piscine médicale doit être de faible profondeur, en général de maximum 1m20. En effet, les patients doivent toujours avoir pied pour pouvoir effectuer leurs mouvements de rééducation.

Un équipement spécifique

Selon le handicap de la personne amenée à l’utiliser, la piscine médicale devra présenter des équipements adaptés au handicap notamment pour entrer et sortir de l’eau.

On pourra ainsi installer :

  • Une rampe d’accès pour les fauteuils roulants,
  • Un treuil ou des barres de maintien pour les personnes à faible mobilité,
  • Un fond mobile pour pouvoir faire varier la profondeur du bassin,
  • Des banquettes pour s’assoir dans la piscine,
  • De la nage à contre-courant pour multiplier ses efforts,
  • Des jets immergés à base d’eau ou d’air pour agir sur certaines parties du corps.

Toutefois, il peut être difficile de mettre en place un bassin médical parfaitement adapté à son problème de santé précis.

Les contraintes de la piscine médicale chez soi

Si l’installation d’une piscine médicale chez soi peut sembler une bonne idée, ce type de bassin présente d’énormes contraintes qui le mettront hors de portée de la plupart des particuliers :

  • Prix d’installation élevé : Comme nous l’avons vu, ce type de bassin doit être équipé d’installations très spécifiques et donc très coûteuses.
  • Entretien rigoureux : La piscine médicale nécessite une hygiène parfaite. Son entretien devra être très régulier. Les frais d’entretien seront élevés.
  • Uniquement pour les soins : La plupart du temps, la piscine ne pourra pas être utilisée à la fois comme piscine médicalisée et de loisir.

A ce problème de prix, il faudra rajouter des contraintes d’utilisation :

  • Inutilisable une partie de l’année : A moins d’habiter dans une région très chaude ou de l’installer en intérieur, vous ne pourrez pas utiliser votre piscine médicale en hiver.
  • Nécessite l’intervention d’un professionnel : L’accompagnement par un rééducateur, psychomotricien ou kinésithérapeute, est souvent requis pour encadrer et rythmer les séances. En plus de contraintes de planning, faire appel à un spécialiste entrainera des frais supplémentaires.

Il est souvent préférable de se tourner vers des instituts spécialisés, notamment pour être pris en charge par la sécurité sociale ou votre mutuelle. Sinon, vous pouvez vous intéresser aux alternatives possibles.

Les alternatives à la piscine médicale

Si vous souhaitez prendre soin de vous à domicile grâce à l’hydrothérapie ou la balnéothérapie, vous avez quelques options bien moins chères qu’une piscine médicale.

Vous pouvez par exemple installer une baignoire balnéo qui vous aidera à vous délasser grâce à ses jets massants. Ceux-ci peuvent contribuer à diminuer certains maux de dos.

De même, les jacuzzis et les spas coûteront beaucoup moins cher qu’une piscine médicale mais pourront vous apporter de nombreux bienfaits. L’eau chaude et les jets d’eau et d’air aident les muscles à se détendre et pourront soulager de nombreuses douleurs. Il ne s’agira toutefois que d’un équipement de bien-être et non de soin.

Si vous recherchez plus de la remise en forme, vous pouvez installer un spa de nage chez vous pour vous entrainer à la natation. Vous avez également la solution de mettre en place un aqua-bike ou un tapis roulant dans votre piscine pour profiter de séances de sport individuelles.

La piscine médicale en institut spécialisé est le plus courant (crédit : myBodynov)

Se Rendre en Institut pour Profiter d’une Piscine Médicale

La meilleure façon de profiter des bienfaits d’une piscine médicalisée dans le cadre de sa rééducation ou de sa remise en forme est de se rendre en institut.

Les différentes structures où trouver une piscine médicale 

Il existe différents types de structures ayant une piscine médicale. Le choix de l’une ou de l’autre dépendra de votre état et des soins recherchés.

Vous pouvez vous tourner vers les établissements suivants :

  • Hôpitaux ou cliniques pour malades et convalescents ;
  • Instituts spécialisés pour handicapés moteur ;
  • Cabinets de kinésithérapeutes ou d’hydro-kinésithérapeutes ;
  • Institut de balnéothérapie et thalassothérapie ;
  • Clubs sportifs pour remise en forme.

Pour une simple remise en forme et vous aider à pratiquer un sport aquatique, une piscine municipale pourra suffire. De même, si vous souffrez d’aquaphobie, de nombreux centres aquatiques proposent désormais des thérapies de désensibilisation à l’eau.

Pour une rééducation « simple » un cabinet de kiné équipé d’une piscine peut suffire. La kinésithérapie en piscine médicale sera souvent une solution adaptée pour vous aider à retrouver une meilleure mobilité à raison d’une à deux séances par semaine.

En début de rééducation ou pour cause de mobilité réduite, les séances peuvent s’effectuer dans une piscine médicalisée en hôpital ou en clinique. Ces établissements sont souvent les plus adaptés pour les personnes à mobilité réduite. Les centres de rééducation permettent souvent de bénéficier de séances de kiné en piscine parmi leurs nombreux soins.

Les avantages d’une piscine médicale en institut

Par rapport à l’installation d’une piscine médicale chez soi, la fréquentation d’un institut spécialisé présente de nombreux avantages.

  • Suivi professionnel : aller en institut vous permet de bénéficier du meilleur suivi possible dans votre rééducation. Vous êtes sûrs d’être soigné par des professionnels qualifiés. Leur expertise vous aide à progresser dans votre rééducation.
  • Règles d’hygiène strictes : En tant qu’installations médicalisées, les piscines médicales en institut sont soumises à des règles d’hygiènes plus strictes et systématiques que les piscines classiques.
  • Contact social : Pour de nombreuses personnes à mobilité réduite, se rendre en institut permet de rompre l’isolement et de garder le contact avec le monde extérieur. En plus des interactions avec l’équipe soignante, c’est aussi l’opportunité d’échanger avec d’autres patients.
  • Accessible toute l’année : Contrairement à une piscine en extérieur, une piscine médicale en établissement spécialisé est utilisable quelle que soit la saison ou la température extérieure. Vos soins ne subiront donc aucune interruption.
  • Remboursé sous conditions : Dans le cadre d’une rééducation ou d’un réapprentissage, vos soins en piscine médicale peuvent être remboursés par la sécurité sociale et par votre mutuelle. Toutefois, mieux vaut s’en assurer auprès de votre médecin.

Suivre des soins en institut spécialisé représente le meilleur rapport qualité-prix pour bénéficier de séances de kinésithérapie en piscine médicale.


Pour Conclure, sur la Rééducation ou la Remise en Forme en Piscine

Il est techniquement possible de faire installer une piscine médicale à son domicile. Mais cette opération implique des frais supplémentaires par rapport à une piscine classique. Et ils sont souvent démesurés pour la plupart des gens. Mieux vaut se renseigner de façon approfondie avant de se lancer dans la construction d’une piscine médicale.

N’hésitez pas à vous adresser à des vendeurs spécialisés dans ce type d’installation pour recevoir plus d’informations. Souvent, ils ne vendent qu’aux professionnels mais ils peuvent quand même vous apporter des renseignements spécifiques sur ce type de bassin.

Certains forums de malades ou de propriétaires de piscine vous permettront d’avoir des retours d’expérience sur les différents types de piscines médicales en fonction des soins que vous recherchez et de votre lieu de vie habituel.

Mais avant toute chose, parlez-en avec votre médecin et votre équipe médicale pour pouvoir être orienté vers le traitement le plus adapté à votre situation.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.