5 mythes sur l’eau de piscine que vous avez déjà entendu

Bien entretenir sa piscine demande du temps, du dévouement et une compréhension de certains facteurs qui peuvent rendre tout cela un peu mystérieux. Ces mystères ont conduit à un certain nombre d’idées reçues sur les piscines, sur la base de contenus qui sont tout simplement erronés.

Voici les 5 plus connus.

Regles Conseils Securite Piscine Enfants

Qu’y a-t-il de plus agréable que de profiter de la piscine avec ses enfants ?


1. Mes cheveux ont viré au vert parce qu’il y a trop de chlore dans la piscine!

Vos mèches peuvent avoir développé une teinte verte après un plongeon dans la piscine, mais ce n’est pas la faute du chlore.

Bien que le chlore assèche les cheveux et peut leur donner une odeur peu agréable, les cheveux verts après une baignade sont liés aux particules de cuivre.

Elles peuvent être naturellement présentes dans l’eau de remplissage (réseau courant, eau de pluie récupérée, pompée dans une nappe ou un puits), dans les canalisations éventuelles du circuit hydraulique de la piscine (automates, régulateurs, chauffage) ou dans les algicides utilisés pour traiter l’eau de la piscine. Cela peut aussi venir de composants cuivrés présents dans le shampoing utilisé.

Après la baignade, il faut prendre soin de ses cheveux. Laisser ses cheveux sécher au soleil et les laver avec un shampooing ordinaire quelques heures plus tard peut augmenter l’effet du cuivre.

Il faut utiliser un après-shampoing exempt de composants cuivrés et avec un pH doux. Rincer ses cheveux immédiatement après une baignade avec des produits naturels tels que vinaigre ou jus de citron peut aussi stopper le monstre vert.

2. Ils ont mis un produit chimique dans la piscine pour savoir si quelqu’un fait pipi.

Il n’existe pas d’agent chimique de ce type, et personne n’a inventé d’alarme qui se déclenche si on fait pipi dans une piscine.

Il est préféreble de prévoir des pauses régulières dans la salle de bain pour les plus jeunes. Et il faut maintenir un équilibre chimique sain dans la piscine pour lutter contre les dommages potentiels que l’urine peut causer à l’eau de piscine. Notez que 1 à 3 ppm de chlore est plus que suffisant pour anéantir le potentiel de contamination d’un accident événtuel de ce type.

3. Vous aurez des crampes et pouvez vous noyer si vous nagez une heure après manger.

Désolé pour les parents qui utilisent cet argument pour garder leurs enfants hors de l’eau dans l’après-midi, mais il n’y a pas vraiment de preuve à ce propos.

Bien qu’il soit prudent de donner aux enfants un peu de temps pour régler leurs estomacs en phase digestive, une heure d’attente n’est pas strictement nécessaire.

Envisager de fournir des collations à intervalles réguliers plutôt qu’un grand repas, et aller à l’eau uniquement dans des circonstances avec lesquelles vous vous sentez à l’aise.

4. Le chlore tue tout ce qui est mauvais dans la piscine, on peut donc boire ou avaler l’eau.

Bien qu’il soit vrai que le chlore écarte beaucoup de mauvaises bactéries et éloigne les maladies d’origine hydrique, il ne tue pas instantanément toutes les choses nocives qui pourraient se cacher dans l’eau de piscine.

Certaines bactéries (Cryptospores, Giarda, Shigella, Norovirus…) peuvent mettre jusqu’à une semaine avant d’être dissoutes par le chlore. Elles peuvent être responsables de diahrées ou d’embarras gastrique si on boit l’eau de la piscine.

Le plus important est de garder un équilibre chimique sain dans la piscine. Il est aussi pertinent d’encourager des habitudes de baignade saines à un âge précoce. Avaler de l’eau de la piscine est une mauvaise idée. Il ne faut pas l’encourager.

5. Une surchloration de l’eau donne des yeux rouges aux nageurs.

Il est vrai que le chlore peut causer une irritation mais il est beaucoup plus probable que vos yeux soient rouges parce que l’eau contient plus d’urine ou de sueur que le chlore actif est capable de tenir en échec.

Il faut garder un œil sur l’équilibre chimique de sa piscine, en particulier après un usage intensif du bassin (beaucoup de baigneurs dans la journée).

Penser à bien filtrer l’eau, à contrôler/rectifier sa composition chimique (ph, alcalinité, désinfectant, etc) et à faire un traitement choc dès que vous voyez l’eau perdre son aspect cristallin.


Regles Consignes securite piscine enfants

La meilleure manière de les protéger est de leur apprendre à nager !

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire