Quelle piscine gonflable choisir pour ses enfants ?

Quand les grandes chaleurs arrivent, il n’y a rien de mieux qu’un point d’eau pour rafraîchir, amuser et s’occuper des enfants à moindre frais pendant les vacances. C’est aussi la garantie de passer des moments inoubliables en famille.

La piscine la plus simple d’accès et la moins chère est l’indémodable piscine gonflable, loin devant toutes les autres. S’ils ont entre 2 et 6 ans, c’est clairement le type de piscine à privilégier. A partir de 6-7 ans, il devient plus intéressant de privilégier une piscine gonflable autoportante.

Ce sont des cousines germaines. Elles sont ressemblantes mais ont quand même un caractère distinct. Et nous vous expliquons pourquoi dans cet article.

N’oubliez pas le gonfleur… A pied, manuel ou électrique.




S’ils ont moins de 5 ans, privilégiez une piscine gonflable

La piscine gonflable est en plastique. Elle séduit pour son côté nomade, mobile et facile à installer / démonter. Son volume d’eau est équivalent à celui d’une baignoire plus ou moins grande. On la remplit (ou re-remplit) rapidement avec un tuyau ou des seaux. Elle n’a pas plus de 30 à 40 cm d’eau.

L’eau est contenue par un ou plusieurs boudins que vous gonflez avec un gonfleur. Et on trouve facilement des modèles avec des imprimés qui font écho avec l’univers des enfants : poissons ou crustacés rigolo, héros de dessins animés ou jeux pour enfants, couleurs un peu criantes, etc.

Avantages principaux : bon marché, facile à installer et à démonter

Elle a un coût dérisoire par rapport à une “vraie” piscine.
Facile à monter et à démonter, c’est une piscine prévue pour les enfants.
C’est l’assurance de passer de bons moments avec ses enfants, en les occupant à moindre frais.

Autres avantages :
L’absence de bordure et d’objets métalliques minimise le risque de blessure.
Disponible en plein de formes, des plus simples aux plus excentriques.
Pas de contrainte légale ou réglementaire.
Faible encombrement une fois dégonflée, pliée et stockée.

Le marketing des piscines gonflables joue avec l’imaginaire et les codes de l’enfance. On trouve même des aires de jeux gonflables à base d’eau.

Mais elle ne dure pas longtemps et l’eau tourne rapidement

Peu résistante, avec une durée de vie limitée. Il est rare qu’elle dure plus de 2 saisons sans être percée.
Elle n’a pas de système de filtration donc l’eau tourne vite et il faut souvent la remplacer. Surtout quand il fait très chaud et qu’on l’utilise beaucoup.
Autre inconvénient, les enfants plus âgés et les parents ne peuvent pas s’y baigner.

Où et comment l’installer ?

Choisir un emplacement plat, dégagé, ensoleillé, avec un sol dur et nettoyé. Si vous la mettez sur un grand tapis de sol c’est mieux. Attention si vous la mettez trop près des murs de votre maison.

Si vous vivez en appartement, ce n’est pas forcément recommandé, mais vous pouvez aussi la mettre sur un balcon ou une terrasse de toit. Dans ce cas, gardez vos voisins en tête…

Suivez la notice et les consignes de montage fournies par le fabricant. Il vous faut un gonfleur. La seule difficulté est de faire attention aux plis sur le sol lors du remplissage et de bien la protéger du sol.

Pour la remplir, comme pour la vider, des seaux sont souvent suffisants.

A prévoir en plus de sa piscine gonflable

La surveillance constante d’un adulte.
Une couverture pour en interdire l’accès quand il n’y a pas d’adulte à proximité (sinon videz là).
Avoir toujours un kit de réparation de fuite sous la main, car c’est souvent quand les magasins sont fermés ou trop loin qu’elle se perce.
Brassards ou bouées pour les plus petits.
Pédiluve dans une bassine pour tremper les pieds avant de rentrer dans l’eau, pour avoir à changer l’eau de la piscine moins souvent.
Crême solaire, chapeaux, boissons fraîches, glaces et petits goûters à gogo.
Et pour les parents, un petit coin détente avec transat, chaises et parasol (que vous pouvez aussi déporter sur la piscine si le soleil tape vraiment trop fort).

A partir de 6-7 ans, préférez une piscine autoportante parce que plus conviviale

A partir de cet âge là, il devient plus intéressant de privilégier un bassin plus grand et plus résistant. Ils pourront mieux en profiter et les parents aussi.

Attention cependant, parce que c’est une piscine généralement installée à l’année car ses milliers de litres d’eau sont compliqués à évacuer. Au niveau de la gestion et de l’entretien, on est donc très proche d’une piscine enterrée, sans pouvoir profiter de ses avantages : automates, régulateurs, équipements.

La piscine autoportante est aussi en plastique. C’est une toile tissée qui a un seul boudin gonflable en haut des parois. Ce type de piscine se trouvent un peu partout. Vous pouvez par exemple voir les piscines gonflables vendues sur la boutique en ligne Shopix pour découvrir leurs modèles et leurs tarifs.

Intex est une marque leader sur ce type de piscine

Avantages principaux : plus grande et plus profonde qu’une piscine gonflable

Il n’y a rien de mieux qu’une piscine chez soi pour profiter tranquillement des plaisirs de l’eau en été dans le confort de son petit (ou grand) chez soi.
C’est l’assurance de passer de bons moments en famille et entre amis. Contrairement à la petite piscine gonflable, même les adultes peuvent en profiter : profondeur de 80 à 130cm, surface au sol de plusieurs m².

Autres avantages :
Ce type de piscine peut durer jusqu’à 4 ou 5 saisons si vous y faites bien attention (10-12 mois de baignades).
Elle est équipée d’un système de filtration à cartouche ou à sable qui permet de maintenir facilement l’eau en bon état sanitaire (pas besoin de vidanger le bassin).
Pas de contrainte légale ou réglementaire côté installation.
L’absence de bordure et d’objets métalliques minimisent le risque de blessure.
Moins chère que les autres types de piscine hors sol : tubulaire, bois ou panneaux.

Inconvénients majeurs : pas toujours facile à installer et il faut gérer l’eau

Elle reste fragile car en plastique : risque élevé de fuite.
Esthétique limitée, souvent de forme ronde uniquement et sans motif, avec une couleur bleue qui finit par lasser au fil du temps.
Bien préparer le terrain avant d’installer sa piscine autoportante est rarement une partie de plaisir, mais c’est indispensable.
Elle a les mêmes contraintes que n’importe quelle piscine : sécuriser, nettoyer, filtrer, désinfecter et hiverner.

Comment et où l’installer ?

Choisir un emplacement plat, dégagé, ensoleillé, avec un sol dur et nettoyé.
Avec ces piscines, le travail de préparation du terrain est l’étape la plus importante.
Côté montage, c’est simple, il n’y a qu’à suivre la notice fournie par le fabricant.
La seule grosse difficulté est de faire attention aux plis du sol lors du remplissage et de raccorder correctement la filtration.

Ce qu’il faut prévoir par ailleurs

Côté entretien, il faut prévoir le désinfectant (souvent du chlore), tout le nécessaire pour gérer la qualité de l’eau (kit de test, thermomètre, régulateur de pH et d’alcalinité, etc) et le nettoyage (balai brosse, éponge, épuisette, aspirateur).

Il est aussi sage d’avoir toujours un kit de réparation de fuite sous la main avec colle et rustines.

Pour le chauffage, une bâche à bulles peut être utile chauffer l’eau plus vite et maintenir sa température pendant la nuit.

Côté confort et sécurité prévoir couverture de sécurité, échelle, brassards, bouées, crême solaire et chapeaux pour les plus petits + douche ou pédiluve pour se rincer avant de rentrer dans l’eau (conseillé).

Pour l’amusement et les jeux d’eau, vous ne pouvez pas vous tromper en restant sur les classiques : pistolets à eau, frites, ballons, matelas gonflable.

Et pour la détente des parents et des grands enfants autour du bassin, aménagez vous un coin sympa avec transat, parasol, petite table basse, boissons fraîches, glaces et petits goûters à gogo.

La piscine gonflable  autoportante est un moyen simple et facile de tester la piscine à domicile

Pour conclure,

Ces piscines sont les plus simples d’accès. Elles ne coûtent pas chères et sont faciles à installer dans un jardin. Seul bémol, elles sont fragiles et on doit les réparer ou les évacuer plus ou moins vite. Tout dépend de l’entretien, de l’usage de la piscine et de divers aléas tels que la météo ou la présence d’animaux domestiques.

La gamme supérieure de piscine hors sol est la piscine tubulaire, un peu plus chère mais plus résistante. Puis les piscines à panneaux métalliques ou bois que l’on choisit d’installer pour en profiter jusqu’à 10 ans et plus.

Quoiqu’il en soit, et mis à part les petites piscines gonflables pour bébés, elles sont un excellent point d’entrée pour expérimenter les aspects positifs et négatifs de la piscine à domicile.

 

 

De l'aide ? Besoin de contacter un pisciniste ?
Expliquez votre problème ici pour être mis en relation avec des professionnels proches de chez vous. Service gratuit et sans engagement.

Pour plus d'efficacité, renseignez correctement toutes les informations. Champs obligatoires marqués d'une étoile (*).
  • Merci de préciser : type de piscine / abri / spa, forme, dimensions, système de filtration, de désinfection / traitement de l'eau, d'étanchéité, équipements, etc.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Autres articles dans la même thématique


Aucun commentaire

Laisser un commentaire