Installation Piscine Hors Sol : Comment préparez l’emplacement ?

Mis à jour le 23 novembre 2022 , 2 commentaires

Préparer l’emplacement avant d’installer une piscine hors sol est une étape obligatoire pour éviter les problèmes. Peu importe le type de piscine hors sol à installer.

Exemple type et un peu bête. : Rien ne vous empêche d’installer votre piscine hors sol sur un terrain en pente. Mais quand vous allez la remplir, l’eau va se répartir en suivant les lois de la physique. Le poids de l’eau va forcer sur le côté le plus bas de la structure. La piscine finira par s’effondrer ou se retourner. Et toute l’eau dévalera vers la bas de la pente. Au final, vous aurez arrosé tout ce qui se trouve en dessous et vous devrez recommencer. Et peut-être même acheter une nouvelle piscine…

Ne jamais (jamais) installer sa piscine hors sol sur un terrain en pente....
Ne jamais (jamais) installer sa piscine hors sol sur un terrain en pente….

C’est un exemple de base. Et il y en a d’autres à considérer pour installer correctement sa piscine. Mais retenez ici que l’enjeu de la préparation du terrain est de pouvoir profiter confortablement de sa piscine hors sol au quotidien. Vous avez acheté votre piscine pour en profiter, pas pour qu’elle soit un souci.

En résumé, il faut choisir le bon emplacement puis l’aplanir ou le stabiliser si nécessaire avant de commencer l’installation de sa piscine hors sol.


Etes-vous sûr de l’emplacement que vous avez choisi ?

Une fois que votre piscine sera remplie d’eau, vous ne pourrez pas la déplacer sans la vider. Elle sera trop lourde. Il vaut mieux choisir le bon emplacement dès le départ. L’espace et le terrain dont vous disposez vont naturellement guider votre choix. Les critères pour choisir un bon emplacement sont les mêmes que pour une piscine enterrée.

Un endroit ensoleillé et peu exposé aux pollutions naturelles

Le coin piscine est un tout où il faut prendre en compte la surface intérieure du bassin, sa surface extérieure (si elle est équipée de jambes de force par exemple) et les aménagements périphériques ultérieurs (plage, douche, etc).

Choisir de préférence un endroit ensoleillé, peu exposé au vent et éloigné des pollutions naturelles telles que feuilles d’arbres ou îlots de plantes hautes. Le soleil et l’absence de vents seront vos meilleurs alliés pour mieux profiter de la baignade.

Intimité, respect du voisinage et autres facilités

Si possible, l’emplacement est aussi à bonne distance du voisinage. Que ce soit pour protéger votre intimité ou pour leur épargner les bruits inhérents à l’utilisation d’une piscine.

La proximité d’un point d’eau pour le remplissage du bassin et d’un branchement électrique pour le fonctionnement des équipements sont aussi à prendre en compte. A priori, comme vous ne ferez pas d’excavation de terre, vous n’avez cependant pas à vous soucier de la présence de canalisations souterraines. Mais il est préférable de ne pas installer sa piscine hors sol sur des canalisations souterraines.

En plus de la surface au sol de la piscine, vous devez avoir des espaces périphériques suffisants pour entrer / sortir de l’eau.

Jusque là, rien de bien compliqué à comprendre. A vous de trouver le meilleur compromis par rapport à la taille de votre piscine et de l’espace dont vous disposez. Si la piscine n’est pas encore achetée et que vous avez peu d’espace disponible, il est sage de ne pas choisir une piscine trop volumineuse.

La piscine doit être installée sur un sol plat et stable

Si l’emplacement choisi est plat et naturellement stable, ce sera facile. Sinon, il faudra niveler le sol pour le rendre plat, limiter les risques de remontées d’humidité et éventuellement stabiliser de déformation du fond la piscine par des roches ou des racines.

Trois écoles ici :
– géotextile seul.
– lit de sable + géotextile.
– ou dalle béton.

Géotextile seul, lit de sable + géotextile ou dalle béton ?

Ca dépend du type de piscine et du type de terrain.

S’il s’agit d’une piscine gonflable, autoportante ou tubulaire sur gazon plat que l’on démonte en fin de saison, un géotextile seul fera l’affaire. Le but est d’éviter la repousse des plantes et les remontées humides par le sol.

Si vous voulez installer à l’année une grande piscine hors sol de type piscine rigide à panneaux ou si l’emplacement n’est pas plat, il faudra aplanir et éventuellement stabiliser l’assise de la piscine avec un lit de sable.

La dalle béton reste la meilleure option pour une installation durable. Il faut même la considérer comme une obligation pour certains types de piscine hors sol, en bois par exemple.

Comment aplanir et stabiliser l’emplacement ?

  • Tracer les contours extérieurs de la piscine.
  • Retirer 5 à 10 cm de terre sur la superficie que vous avez tracé.
  • Si le terrain a une grosse déclivité, il faudra décaisser de façon à obtenir une surface plane.
  • Utiliser du fil, une règle de maçon ou un niveau électronique si besoin.

Si le sol ne contient pas de cailloux, de roches ou de racines d’arbres, une couche de sable de quelques centimètres est suffisante. Pour compacter le sable, il faut l’arroser et mieux encore, utiliser un rouleau. Poser ensuite un feutre de type géotextile sur la couche de sable pour éviter la repousse des plantes.

S’il s’agit d’une grande piscine gonflable ou tubulaire, d’une piscine à panneaux métalliques ou bois avec jambes de force, ou bien, si le sol est rocailleux, avec des racines d’arbre, il faut bétonner pour créer un emplacement qui restera plat et stable dans le temps. A vous de voir s’il faut ferrailler ou pas. Un simple treillis pouvant faire l’affaire.

Une dalle béton demande plus de travail, mais c’est une condition nécessaire pour vous prémunir contre des incidents fâcheux. Certains fabricants l’imposent dans leurs conditions de garantie.


Pour résumer

Pour installer correctement une piscine hors sol, il faut choisir le bon emplacement et le préparer. C’est beaucoup plus facile pour une piscine hors sol que pour une piscine creusée.

Un bon emplacement est stable, plat, ensoleillé, à l’abri du vent et de la nature environnante, à bonne distance de l’habitation, à l’abri des regards indiscrets, avec un espace de circulation suffisant autour du bassin.

L’emplacement peut être préparé de 3 manières : sur un géotextile, sur une couche de sable + géotextile, sur une dalle béton. Certains modèles de piscine hors sol requièrent une dalle béton pour que la garantie puisse fonctionner en cas de pépin.

En général, ça n’a rien de compliqué. Et en cas de besoin, ne pas hésiter à se faire aider.

Commentaires

Le 28 juin 2017 à 19 h 14 min, Fred a dit :


Si on fait une dalle sous la piscine mais qu'on range la piscine l'hiver, comment faire pour évacuer l'eau de pluie de cette dalle si cellle ci est parfaitement plane ?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 30 juin 2017 à 10 h 35 min, Anthony a dit :


Avec un balai ou une raclette?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.