Equipements et Accessoires Indispensables pour sa Piscine Gonflable ou Autoportante

Mis à jour le 22 novembre 2022

Les piscines gonflables ou autoportantes ont des contraintes en commun avec toutes les autres piscines. Pendant la saison de baignade, il faut les nettoyer et maintenir l’eau dans de bonnes conditions sanitaires pour en profiter au maximum.

Voici les équipements et accessoires indispensables quand on a une piscine gonflable ou autoportante dans son jardin.

Eau verte… Les piscines gonflables aussi sont concernées

Comment garder l’eau de sa piscine gonflable / autoportante saine et agréable pour la baignade ?

Sans filtration, ni désinfection, l’eau d’une piscine gonflable « tourne » sous les effets cumulés de la température, de l’environnement naturel, du soleil et de l’utilisation du bassin. L’eau se trouble en quelques heures, elle devient verte et rapidement, on ne voit plus le fond. La vidange à intervalle régulier devient alors inévitable et systématique.

C’est problématique pour les piscines de grande taille car cela coûte cher en eau, ce n’est pas écologique ni bienvenu en période de sécheresse. Et en plus, il faut attendre que l’eau se réchauffe à nouveau pour en profiter…

En été, filtrer l’eau 3 à 4 fois par jour

Le système de filtration permet d’éliminer les micro-organismes contenus dans l’eau avant qu’ils ne se décomposent et se recomposent en biomasse : bactéries, champignons, algues, etc.

En plein été, une piscine gonflable ou autoportante avec un volume supérieur à environ 3 m3 ne peut pas se passer de filtration. A elle seule, la filtration assure 80% du travail nécessaire à la gestion sanitaire de la piscine.

La filtration d’une piscine hors sol est composée d’une pompe qui permet à l’eau de circuler et, selon modèle, d’une cartouche ou d’un filtre à sable pour retenir les impuretés lors du passage de l’eau. Les deux types de filtre fonctionnent correctement. En été, le plus important est de filtrer toute l’eau du bassin au moins 3 à 4 fois dans la journée.

Désinfecter l’eau en permanence

La désinfection est l’autre routine obligatoire pour n’importe quelle piscine. Pour empêcher que les micro-organismes contenus dans l’eau se recomposent en champignons ou en algues sous l’effet de la chaleur et de la lumière, l’eau d’une piscine doit être désinfectée en permanence.

Avec ce type de piscine hors sol, on utilise un diffuseur de chlore qui flotte en permanence dans le bassin. Il doit toujours être alimenté par un galet de chlore.

Le chlore est un désinfectant triple action aun petit distributeur flottant dans lequel on place les galets de chlore, qui se diffuse ainsi progressivement dans l’eau.

Le traitement de l’eau via différents produits est indispensable pour ne pas attraper diverses maladies. Et la filtration est essentielle pour qu’elle garde un aspect clair et cristallin.

Désinfectez l’eau, contrôlez sa composition chimique et surtout, filtrez la

Les effets cumulés de la température, de l’environnement végétal et naturel, du soleil et de l’utilisation du bassin amènent l’eau de piscine à développer des microbes, des bactéries, des algues et des éléments pathogènes qui troublent l’eau tout en se déposant sur les parois.

Pour préserver la santé des baigneurs et le plaisir de la baignade, l’eau doit être traitée à l’aide de produits chimiques. D’un côté, il faut désinfecter l’eau en éliminant ces germes. Le plus souvent, on utilise du chlore lent sous forme de galets ou de pastilles. Mais on peut aussi utiliser du chlore rapide ou de l’oxygène actif pour garder sa piscine salubre. De l’autre, il faut contrôler et corriger l’équilibre chimique de l’eau : niveau de désinfectant, pH, dureté calcique, alcalinité totale et stabilisant de chlore. Autant d’éléments qui permettent de maintenir un bon niveau de désinfection et de garantir la qualité de l’eau de baignade.

Les traitements de base

Quotidiennement, l’usage de produits désinfectants est nécessaire pour éviter le développement des bactéries et des algues. Ajoutez également des oxydants pour renforcer l’action des produits désinfectants, qui peuvent s’évaporer rapidement sans éliminer les agents pathogènes. Les oxydants vont par ailleurs favoriser l’oxydation des composés organiques nuisibles en améliorant l’efficacité du désinfectant utilisé. Ces deux produits sont indispensables pour éviter que des taches ou des tartres ne se forment à la surface de l’eau.

Retenez cependant que le chlore est à la fois un désinfectant et un oxydant. Il est donc un élément suffisant pour désinfecter l’eau et empêcher les éléments pathogènes de se développer. Ces propriétés expliquent pourquoi c’est le traitement le plus couramment utilisé en piscine.

L’usage régulier de produits équilibrants ou régulateurs est aussi de mise. Il est nécessaire de contrôler le pH de l’eau chaque semaine et vérifier l’alcalinité de manière mensuelle. Chaque fois que l’eau est trouble ou rendue verte, les équilibrants joueront un rôle important dans la régulation de l’équilibre chimique. Un produit régulateur de ph va éviter que le pH de l’eau ne soit trop élevé (>7,8), notamment lorsque trop de désinfectants ou d’oxydants ont été versés dans la piscine. Un pH élevé favorise la formation d’algues. A l’inverse, le pH peut aussi être trop bas (<7) ce qui rend les autres produits inopérants.

Pour les piscines gonflables munies de filtre, des produits clarifiants vont contribuer à l’aspiration des organismes les plus petits. Ils sont essentiels parce que les filtres fournis avec ce type de piscine sont souvent très petits. Les clarifiants contribueront à optimiser la filtration de l’eau.

Quant aux algicides, il faut les considérer comme des traitements préventifs. Une eau de piscine prise par les algues est rarement rattrapable avec un algicide seul. Mais il est bienvenu d’en verser de temps en temps pour limiter le risque de prolifération.

L’eau assimile rapidement les impuretés. Elle les transmet aux baigneurs mais elle s’imprègne aussi des agents chimiques introduits par les baigneurs : la transpiration, les dépôts présents sur les textiles (maillots de bain, etc), la peau ou les résidus d’huile solaire sont les plus courants. Ce sont aussi des éléments qui perturbent l’équilibre de l’eau. En témoigne la turbidité de l’eau après une utilisation intense de la piscine : plusieurs personnes qui se baignent plusieurs heures d’affilée dans la piscine.

Sur tous ces points et à côté du volet chimique, il est nécessaire de s’équiper avec des accessoires piscine qui permettent de maintenir le confort et la sécurité des baigneurs.


Quels sont les accessoires et équipements à privilégier ?

Pour conserver intact les plaisirs de la baignade à domicile, il faut au minimum un filtre, des accessoires de nettoyage et des équipements de confort et de sécurité.

Privilégiez les piscines avec filtre et prévoyez un kit de nettoyage

Normalement, les piscines ayant un volume d’eau supérieur à 2m3 sont dotées d’un kit de filtration. Pour les petites modèles c’est un épurateur à cartouche. Les piscines gonflables ou autoportantes les plus volumineuses peuvent aussi être équipées d’un filtre à sable qui est plus efficace que les cartouches et moins contraignant côté entretien. Nous l’avons déjà évoqué, mais rappelons que c’est grâce au filtre que l’eau peut rester claire et cristalline plus longtemps.

S’il n’est pas fourni avec la piscine, il vous faudra un diffuseur de chlore (souvent flottant) et aussi prévoir un kit de nettoyage comprenant épuisette, tuyau d’aspiration, manche, balai, aspirateur.

Vérifiez que ce kit contient des bandelettes de tests ou des liquides réactifs, sinon achetez le séparément. Vous en aurez besoin pour vérifier l’équilibre chimique de l’eau : niveau de désinfectant, pH, dureté calcique, alcalinité totale et stabilisant de chlore. C’est à faire au moins une fois par semaine en été.

Un thermomètre est vivement recommandé pour garder un œil sur la température de l’eau. Les produits de traitement exigent une température minimale pour être efficace. Et à l’inverse, ils deviennent inopérants quand l’eau est trop chaude (plus de 30°C). Soit parce qu’ils s’évaporent trop vite. Soit parce qu’ils conduisent à un usage excessif de produits. Il est donc essentiel de pouvoir mesurer la température de l’eau.

Il vous faudra aussi une éponge pour nettoyer les surfaces : échelle, diffuseur, boudins gonflables et ligne d’eau en particulier. Et enfin, il n’est pas inutile de prévoir en avance un kit de réparation de fuite avec rustine et colle. Les surfaces PVC peuvent facilement se percer. Et si cela vous arrive lorsque les magasins autour de chez vous sont fermés, vous vous féliciterez de pouvoir réparer rapidement votre piscine.

Equipements de confort et de sécurité

Les modèles de piscine gonflable ou autoportante les plus courants ont des hauteurs de parois de 80cm environ. Mais les grands modèle peuvent avoir une hauteur d’eau allant jusqu’à 1,30 m. Pour y accéder, une échelle est donc la bienvenue. Elle est habituellement fournie dans le kit de base, mais au cas où, c’est à vous d’évaluer sa nécessité. Outre leur fonction d’entrée / sortie du plan d’eau, elles peuvent aussi être un élément de sécurité qu’un enfant peut facilement agripper s’il vient à tomber dans l’eau.

La couverture est aussi un équipement à usage double. Si elle n’est pas fournie dans le kit de base, il est pertinent d’en trouver une. Elle sert d’abord à protéger l’eau des pollutions extérieures (feuilles, insectes, etc) lorsque le bassin n’est pas utilisé. Mais elle sert aussi d’équipement de sécurité en empêchant l’accès au bassin. Elle vous sera enfin indispensable pour couvrir la piscine si elle n’est pas démontée lors des périodes hivernales.

Lors de l’achat, il est judicieux de prévoir un kit de réparation pour reboucher les éventuelles déchirures.

En option, un pédiluve et une douche solaire peuvent aussi vous intéresser. Sinon, ils sont facilement remplaçables par un tuyau d’arrosage pour se rincer avant ou après les séances de baignades.

Pour conclure,

Les piscines gonflables ou autoportantes sont intéressantes en raison de leur prix. Même si elles n’ont pas prévues pour durer très longtemps, on peut facilement les maintenir en bon état pendant plus de 5 saisons. C’est ce que font beaucoup de personnes pour profiter d’une piscine à domicile à moindre frais.

Comme pour n’importe quelle piscine installée à l’année, on se forme petit à petit sur la filtration et le traitement de l’eau. Souvent de manière empirique en voyant comment l’eau de piscine réagit au fil des saisons. Et si vous ne le saviez pas, sachez que comme leurs piscines enterrées, ces piscines sont aussi soumises à des obligations en termes de sécurité.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.