Comment Éloigner les Moustiques de Votre Piscine

Mis à jour le 26 octobre 2022

Les moustiques sont bien pires que de simples petites bestioles irritantes qui vous donnent un air un peu fou quand vous essayez de les faire fuir.

Outre des piqûres désagréables qui laissent des rougeurs sur la peau, certains moustiques sont porteurs de maladies très dangereuses voire mortelles telles que le Chikungunya, la Dengue ou le Zika (voir ici les principales maladies transmises par les moustiques).

Avec le réchauffement climatique, certaines espèces s’enracinent de plus en plus dans l’hémisphère Nord. Heureusement, il n’y a que quelques espèces qui sont une menace majeure, mais vous n’avez aucun moyen de le savoir tant que vous n’avez pas été piqué….

Comme les moustiques aiment l’eau, l’humidité et les humains qui s’agitent, votre piscine est l’endroit idéal pour les moustiques. N’installez pas de néon lumineux « Buffet à volonté ». Protégez plutôt la santé de votre famille en prenant des mesures pour les éloigner.

Voici la trame que nous vous proposons pour éloigner les moustiques de votre piscine : éliminer leur habitat, contrôler leur cycle de vie à tous les stades et utiliser des barrières structurelles.

Cycle de vie Moustique. Illustration Yann Gautreau pour l’EID Atltantique

1 – Leur Signifier un Avis d’Expulsion

Sur les quatre étapes de leur cycle de vie, les moustiques en passent trois dans l’eau. Les œufs de moustiques éclosent, deviennent des larves, puis se transforment en chrysalides, le tout dans l’eau.

Les moustiques ne piquent pas pendant ces étapes, mais ils le feront une fois adultes. Vous pouvez réduire la prolifération des adultes en débarrassant votre jardin des sites de reproduction des moustiques.

Éliminer l’eau stagnante

Inspectez votre jardin après une pluie, et vous serez peut-être surpris de trouver des endroits où l’eau s’attarde.

Le moustique passe d’œuf à « piqueur » en deux semaines environ, mais l’œuf peut survivre plusieurs mois à attendre qu’un peu d’eau l’aide à éclore.

  • Abritez ou retournez les seaux, pots et autres récipients vides.
  • Débarrassez-vous ou recyclez les contenants potentiels qui ne vous servent à rien (vieux pneus, etc).
  • Remplissez les espaces de votre jardin qui restent humides.
  • Et pour les choses que vous ne pouvez pas vider (pataugeoires, fontaines, etc), changez l’eau chaque semaine.

Bien entendu, vous n’allez pas vidanger votre piscine chaque semaine… Mais sachez que les moustiques ne peuvent pas se reproduire et se développer dans de l’eau en mouvement. Donc si vous avez une fontaine, une cascade ou un élément décoratif de ce type, activez les souvent pour empêcher les moustiques de s’installer confortablement et de proliférer en paix.

Utiliser une couverture de piscine

Lorsque votre piscine n’est pas utilisée, gardez-la couverte.

Il est peu probable que l’eau de votre piscine soit totalement immobile. Mais elle peut leur sembler un bon endroit pour pondre leurs œufs. En gardant votre piscine couverte, vous pouvez vous débarrasser des insectes aquatiques.

Bien sûr, il ne s’agit pas de remettre votre couverture de sécurité à chaque fois que vous sortez de la piscine. Ce serait trop pénible ! Votre meilleure option est en fait la couverture solaire ou bâche à bulles.

En plus de couvrir le plan d’eau et de le rendre peu attrayant, même pour des moustiques déterminés, elle peut aussi vous aider à chauffer votre piscine et à réduire l’évaporation. Autre bénéfice, vous économisez de l’argent sur l’énergie, l’eau et les produits chimiques.

Suivre l’évolution de votre aménagement paysager

Les moustiques aiment les tas de feuilles détrempés, le bois en décomposition et l’herbe haute et humide.

  • Tondez régulièrement.
  • Ratissez et jetez les feuilles, aiguilles de pin ou autres débris organiques sans laisser traîner.
  • Les bûches de bois pourri doivent également être éliminées.

Faites particulièrement attention aux endroits qui restent humides, comme les dessous de terrasses. Garder ces zones exemptes de débris organiques permet à l’eau de s’écouler plus rapidement dans le sol ou de s’évaporer plus vite dans l’air.

Boucher les trous des arbres

Vous avez de vieux arbres noueux sur votre propriété ?

Les arbres autour d’une piscine, et notamment les arbres percés, abritent plusieurs types d’insectes et d’animaux. Mais si des trous sont ouverts vers le ciel ou si des eaux de pluie ruisselantes viennent s’y entasser, ils peuvent aussi être un endroit parfait pour la ponte des œufs de moustiques.

Pour évacuer ce problème en toute sécurité et sans tuer votre arbre, remplissez-le de mousse isolante expansive. La mousse scellera le trou sans ajouter de poids au tronc de l’arbre. Vous pouvez couper l’excès de mousse qui sort du trou. La mousse expansive peut même être poncée et peinte pour se fondre dans le décor ou s’y harmoniser.

Bien entendu, ne remplissez un trou d’arbre que si vous avez vérifié qu’il contient de l’eau. Les trous d’arbre qui ne contiennent pas d’eau peuvent être des maisons et des sites de nidification pour les oiseaux et d’autres espèces animales.

Réparer les fissures de la fosse septique

S’il existe un moyen pour les moustiques d’entrer dans votre fosse septique pour y pondre leurs œufs, ils le trouveront. Cherchez n’importe quel endroit où ils pourraient entrer, comme les tuyaux de ventilation non couverts, les fissures dans les parois de la fosse et les trous dans le couvercle de la fosse septique.

  • Couvrez les tuyaux d’aération avec un grillage suffisamment serré pour empêcher les insectes de passer au travers.
  • Utilisez du ciment pour réparer les parois de votre fosse.
  • Remplacez les couvercles et bouchons qui ne sont pas bien ajustés.
  • Si vous avez une fosse septique abandonnée sur votre propriété, pensez à la remplir pour éviter qu’elle ne devienne une usine à fabriquer des moustiques.

Maintenir une bonne composition chimique de la piscine

Si l’eau de votre piscine est propre, équilibrée et qu’elle est filtrée plusieurs fois par jour, elle ne sera pas habitable pour les moustiques.

2 – Sortir l’Artillerie Lourde

Une fois leurs habitats potentiels éliminés, il est temps de vous débarrasser des suceurs de sang.

Seuls les moustiques femelles adultes se nourrissent de sang, mais elles ont besoin des mâles pour se reproduire.

Voici comment se débarrasser de tous les moustiques, à chaque étape de leur cycle de vie.

Larvicides

Différents types de pesticides tuent les insectes à différents stades. Les larvicides tuent les œufs et larves de moustiques.

Ils se présentent sous plusieurs formes : liquide, comprimés, granulés, granulés et briquettes, mais tous sont utilisés de la même manière.

Vous placez le larvicide dans l’eau où les bébés insectes sont susceptibles de se trouver: gouttières, fosses septiques, couvertures de piscine, piscines ou pataugeoires non chlorées.

Adulticides

Les insecticides qui tuent les moustiques adultes – vous savez, ceux qui piquent – sont connus sous le nom d’adulticides.

Classés dans la catégorie pesticides, ils se présentent sous plusieurs formes en spray, aérosol, brumisateur ou serpentin. Certains d’entre eux peuvent également être utilisés à l’intérieur.

Pour votre piscine, assurez-vous de choisir des produits conçus pour l’extérieur.

Portez une attention particulière aux zones humides et sombres où les moustiques aiment traîner. Mais évitez de pulvériser de l’adulticide dans les coins à fruits, légumes ou plantes à fleurs de votre jardin. Ils attirent les pollinisateurs, comme les abeilles et les papillons.

Brumisateurs domestiques

Les brumisateurs permettent de se débarrasser de certains insectes adultes sans engager un professionnel ou pulvériser constamment à la main.

Pour les petites surfaces, vous pouvez tester des lanternes suspendues peu coûteuses qui pulvérisent un brouillard de pesticide.

Pour une meilleure couverture, sur une surface plus grande, vous pouvez même installer un système complet avec réservoir qui alimente les brumisateurs tout autour de votre propriété.

Attention, ces systèmes peuvent être pratiques mais il y a des éléments importants à considérer avant de se lancer.

  • Avant d’acheter, assurez vous que les pesticides utilisés sont conformes avec la réglementation, c’est à dire autorisés et compatibles avec l’endroit où vous vivez (voir ici) .
  • Le brouillard se déplace. Il peut se déposer sur les personnes, les animaux et les plantes, ou être accidentellement inhalé.
  • Suivre scrupuleusement les instructions et recommandations du fabricant.
  • Procéder toujours avec prudence lors de l’utilisation de pesticide.

Prédateurs naturels

Nous avons balayé les produits chimiques, mais vous vous demandez sûrement comment lutter plus naturellement contre les moustiques.

L’un des moyens naturel de limiter les populations de moustiques est d’introduire certains de leurs prédateurs naturels dans votre environnement.

Les trois tueurs de moustiques les plus efficaces sont les chauves-souris, les libellules et les poissons moustiques.

Photo de Dorothea OLDANI – Unsplash

Libellules

Belles et inoffensives, ce sont de véritables machines à manger les moustiques. Attirez-les dans votre jardin avec un étang sans prédateur où poussent de grandes plantes, comme des quenouilles ou des roseaux.

Elles pondent généralement leurs œufs sur l’eau et certaines libellules insèrent leurs œufs dans les tiges des plantes aquatiques. Pas besoin besoin d’un immense étang pour les attirer. Un petit bassin de jardin peut suffire.

Les larvicides pour moustiques peuvent être utilisés pour empêcher les moustiques de se reproduire dans ce plan d’eau sans nuire aux libellules, aux abeilles ou aux autres créatures qui s’y trouvent.

Poisson Moustique

En avez-vous déjà entendu parler ? Les guppies sont d’excellents prédateurs naturels que vous pouvez ajouter à l’eau de votre étang ou bassin de jardin.

Il est peut être même possible que certaines agences de contrôle sanitaire vous les donnent gratuitement (voir cette initiative par exemple), car votre lutte contre les moustiques, notamment le moustique tigre, aide tout le monde.

Attention avec les espèces de guppies que vous privilégiez, notamment avec les gambusies, car s’ils sont de redoutables larvicides, ils ne font guère de différence entre une larve de moustique ou d’une autre espèce. Ils peuvent même causer des problèmes lorsqu’ils sont introduits dans un environnement inadapté. Renseignez vous sur ce qui est autorisé là où vous vivez.

Chauves-souris

70% des chauves-souris sont insectivores. Leur régime alimentaire est principalement composé des papillons de nuit, des coléoptères, des guêpes et, dans une moindre mesure, des moustiques.

Bien qu’elles ne soient pas aussi efficaces contre les moustiques que d’autres prédateurs, certaines chauves-souris insectivores peuvent aider à garder votre jardin et votre piscine à l’abri de plusieurs autres nuisibles.

Soyons clairs, il ne s’agit pas d’essayer activement d’attirer les chauves-souris dans votre jardin car elles peuvent aussi porter et transmettre certaines maladies dangereuses telles que la rage, l’histoplasmose ou des coronavirus….

Mais s’il y en a déjà sur votre propriété ou à proximité, plutôt que d’essayer de vous en débarrasser, nous vous recommandons de les laisser tranquilles et de les laisser faire leur travail.

Nocturnes, elles ne risquent pas de vous déranger quand vous êtes dans votre piscine. Et leur objectif, quand elles sont de sortie, est de manger des insectes et de rester aussi loin que possible des humains.

Laissez-les tranquilles, et elles vous laisseront tranquille – et elles vous feront une faveur en mangeant environ la moitié de leur poids en insectes chaque nuit.

3 – Replier le Tapis Rouge

Toutes les méthodes présentées jusque là vous aideront à éliminer en grande partie les populations de moustique sur votre propriété.

Mais vous pouvez prendre des mesures supplémentaires pour rendre le tapis rouge détrempé de votre espace piscine encore moins accueillant pour les moustiques.

Abri de piscine

L’abri de piscine est une sorte de « couvercle » en plastique, en verre ou en polycarbonate, qui enveloppe le tour et le dessus de la piscine.

Un abri mal fermé ou dégradé peut laisser entrer les moustiques et d’ailleurs, son rôle premier n’est pas d’être un rempart contre eux. Mais il permet d’empêcher les insectes, les débris et éventuellement certains rayons ultraviolets (selon modèle) d’entrer dans la zone de votre piscine.

L’abri de piscine est un vaste sujet sur lequel il y a beaucoup à dire. Nous lui avons consacré un dossier détaillé complet ici.

Filets et rideaux anti-insectes

Il existe des bâches et couvertures de piscine anti-feuilles qui bloquent aussi l’accès aux insectes. Sinon un filet anti-insecte ou un long rideau peut aussi les maintenir à distance du plan d’eau.

Les bâches s’installent comme une couverture de piscine classique. Les filets anti-insectes doivent être suspendus comme un rideau à une pergola, tonnelle ou véranda. Ils peuvent être montés sur rail ou via des sangles pour les ouvrir en journée et les refermer au crépuscule quand les moustiques sortent pour se nourrir.

Plantes anti-moustiques

Si certaines odeurs attirent les moustiques, d’autres ont la réputation de les repousser.

Il est difficile de trouver des preuves scientifiques réelles pour appuyer cette affirmation mais on dit que les soucis, le basilic, la lavande, l’herbe à chat, l’ail et quelques autres plantes repoussent les moustiques. Vous pouvez en intégrer pour l’aménagement paysager de votre piscine.

Au moins, les soucis sont jolies, la lavande sent bon, vous pouvez utiliser le basilic et l’ail dans la cuisine, et votre chat adorera l’herbe à chat.

Il y a aussi les herbes aromatiques comme la menthe, le romarin, la sarriette, la mélisse et d’autres fleurs comme le pélargonium, géranium, eucalyptus, népéta, pétunia ou capucine.

Lumières jaunes pour les insectes


Certaines ampoules ont un spectre lumineux que les insectes ne peuvent pas voir, donc elles n’attirent pas les insectes. Bien que la science derrière les lumières jaunes anti-insectes ait du sens, elles ne constituent pas une solution parfaite à elles seules.

Cette étude a par exemple montré qu’une ampoule LED standard à température chaude attirait encore moins d’insectes qu’une « ampoule à insectes », bien que les deux réduisent efficacement l’attraction des insectes.

Ventilateurs

Apparemment, les moustiques seraient de piètres voltigeurs qui ne savent pas voler par grand vent. Ils ne peuvent, par exemple, pas passer devant la brise d’un ventilateur en marche sans être gêné.

Utiliser un grand ventilateur de sol ou de plafond à proximité de vos rassemblements de plein air peut donc être un moyen supplémentaire de les éloigner.

Répulsif anti moustique


Le diéthyltoluamide, plus connu sous le nom de DEET, est probablement le répulsif le plus efficace contre les moustiques sur le marché aujourd’hui.

Avec l’IR 35/35 et l’Icaridine (KBR3023), autres répulsifs synthétiques anti-moustique, il figure parmi les insectifuges les plus performants selon plusieurs autorités de santé à travers le monde.

Sont globalement recommandés des produits contenant du DEET, du IR3535, d’icaridine / picaridine ou de l’huile d’eucalyptus citronné.

Produits à base de citronnelle


La diffusion aérienne de produits à base de citronnelle (bougie, encens, etc) est peu efficace par rapport aux répulsifs cités juste avant. Pour l’aérien, un ventilateur est un bien meilleur investissement.

En revanche, la citronnelle peut avoir des vertus en application topique, à même la peau, via spray ou en crème, pour prévenir les piqûres de moustiques.

Pièges à moustiques


Les pièges à moustiques attirent puis tuent les insectes.

La dispersion de dioxyde de carbone et les leurres olfactifs imitant l’odeur humaine sont les techniques d’attraction les plus connus.

L’aspiration, les substances collantes de type papier tue-mouches et l’électrocution sont les méthodes d’élimination les plus répandues.

S’il y a beaucoup de moustiques, le piège peut être trop petit pour contenir tous les moustiques. Dans ce cas, il faut mixer avec les solutions citées jusque là.


Un dernier conseil


Les moustiques sont attirés par certaines odeurs, les changements hormonaux et les produits chimiques.

Le dioxyde de carbone semble être l’un des principaux attraits des moustiques. Si vous voulez vraiment éviter d’être piqué, retenez votre souffle. Ou du moins, essayez de moins respirer que la personne à côté de vous. C’est une blague 🙂

Pour résumer :

  • Empêchez les de proliférer,
  • Utilisez des répulsifs enregistrés par les autorités sanitaires,
  • Mettez en place des barrières environnementales,
  • Invitez les prédateurs naturels des moustiques dans votre jardin,
  • Et respirez normalement en sachant que vous et votre famille êtes un peu plus à l’abri des nuisances et des maladies transmises par les moustiques.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.