Traitement Choc Piscine : Pourquoi, Quand, Comment ?

Mis à jour le 8 décembre 2022 , 10 commentaires

Le traitement choc d’une piscine est à but curatif ou correctif. Si votre eau a perdu sa transparence et son aspect cristallin, si elle a changé de couleur, tirant sur le vert et si vous craignez que ça empire dans les 24 heures à venir, le traitement choc est le choix à privilégier.

C’est la dernière option gagnante face à une eau qui a tournée, avant d’envisager une vidange, même partielle, du bassin.

Il y a plusieurs écoles. Etant donné la charge chimique mise en oeuvre par le traitement choc, certains préconisent de ne le faire que de manière exceptionnelle. D’autres préconisent de la faire au moins une fois toutes les 2 semaines en plein été. D’autres encore, conseillent de le faire 1 fois par semaine pour les eaux neuves, puis de manière exceptionnelle à mesure que l’eau vieillit et se stabilise.

Sur le fond, ça dépend surtout du soin porté à l’entretien de votre piscine et de l’eau qu’elle contient. Quoiqu’il en soit, si l’eau commence à se troubler ou à verdir, il ne faut pas attendre et agir le plus rapidement possible.

Pour des raisons sanitaires, il est déconseillé de se baigner pendant un traitement choc. Avec les plus petits, il faut strictement interdire la baignade en expliquant pourquoi. Selon les cas, cela peut durer pendant 48 heures et jusqu’à plusieurs semaines.

Suite à une anomalie ou un événement atypique, un traitement choc peut s’imposer pour retrouver une eau claire et cristalline

Pourquoi un traitement choc ?

Si la désinfection de l’eau, l’entretien et la filtration du bassin sont correctement réalisés, normalement cette procédure est très rare.

Mais les aléas de la vie d’une piscine peuvent perturber la qualité de l’eau : une forte fréquentation, une météo capricieuse, une panne dans un équipement, un défaut d’entretien, une anomalie quelconque.

L’eau peut alors se troubler rapidement et être envahie par les algues en moins de 48 heures, prenant une coloration bizarre peu engageante pour la baignade et potentiellement dangereuse pour votre bassin.

Face à ce type de désagrément, le traitement choc est une solution radicale qui permet de retrouver une eau saine et propre. Sa charge chimique vient éradiquer tous les micro-organismes, bactéries, virus, algues, mousses ou champignons qui ont pris possession des lieux.

Le principe est de monter le taux de désinfectant au maximum. Pour une piscine chlorée, dont le niveau normal doit toujours se situer entre 1 et 3 milligrammes de chlore par litre, on vient monter le taux jusqu’à 10 mg/litre. Cela s’appelle une hyper chloration.

Quand fait-on un traitement choc ?

Même si c’est une procédure exceptionnelle, à mesure que l’eau vieillit (les chimistes parlent de l’âge de l’eau), le traitement choc se fera moins rare. Son but étant de mettre en oeuvre des produits chimiques pour retrouver des conditions propices à la baignade.

Voici les moments clés de la vie d’une piscine qui nécessitent généralement de « choquer » la piscine :

  • Eau neuve : Mise en service d’une nouvelle piscine ou après une vidange complète.
  • Remise en service de printemps après hivernage.
  • Après un événement météorologique : orage, tempête, forts coups de vent, grosses chaleurs.
  • Prolifération ou invasion d’algues : peu importe la raison.
  • Après une utilisation intensive du bassin si l’eau reste trouble trop longtemps.
  • Suite à une infection bactérienne ou virale d’un baigneur pour éliminer tout risque de contagion.
  • Avant l’hivernage de la piscine, en fin de saison.
  • En cas d’anomalie chimique : élimination de chloramines par exemple.
Traitement choc avant / après

Quels produits utiliser pour choquer sa piscine ?

Principe de base : Choisir un produit compatible avec son bassin

Avec un peu d’expérience, vous connaîtrez les produits qu’il vous faut et les routines de ce genre d’opération.

Le plus important est d’utiliser un produit compatible avec votre désinfectant actuel, votre filtre et le revêtement intérieur du bassin.

Si votre bassin à des automates (électrolyse au sel, pompe à chaleur, etc), vous pouvez aussi les court-circuiter par précaution. Ils sont normalement capables d’encaisser le ‘choc’ mais c’est à vérifier sur les notices d’utilisation.

En cas de doute, renseignez-vous auprès de votre pisciniste, d’un magasin spécialisé, d’un forum ou d’un proche. Vous économiserez du temps, de l’argent et vous serez moins énervé par l’état actuel de l’eau de votre piscine.

Le chlore choc et le brome choc sont les plus utilisés

Ce sont les plus élevés car ce sont les désinfectants piscine les plus courants.

Chlore Choc

A privilégier si vous désinfectez habituellement votre piscine avec du chlore. C’est du chlore à dissolution rapide, non stabilisé en poudre, pastilles ou granulés, à base d’Hypochlorite de Calcium ou d’Hypochlorite de Sodium (javel). C’est une forme d’hyper chloration du bassin pour monter

Brome Choc

A privilégier si vous désinfectez habituellement votre piscine avec du brome.
Vous pouvez aussi utiliser du chlore choc (Hypochlorite de calcium, Hypochlorite de sodium) mais vous ne le ferez probablement pas.

L’oxygène actif est l’alternative la plus courante

Faites bien attention aux incompatibilités entre produits.

Si vous utilisez une autre forme de désinfectant pour piscine, dans ce cas, on recommandera souvent des produits à base d’oxygène actif. Sachant que l’oxygène actif est aussi très efficace pour choquer une piscine habituellement traitée au chlore ou au brome.

Si traitement au PHMB, utiliser de l’oxygène actif, car incompatible avec le chlore ou le brome.

Si traitement par ioniseur cuivre/argent ou céramique végétale, préférer chlore choc (hypochlorite de calcium ou de sodium) ou oxygène actif. Ne pas utiliser de brome choc.

Si traitement par ozonateur, préférer Brome choc ou Chlore choc (hypochlorite de calcium ou de sodium)

Si traitement par UltraViolets, préférer Brome choc, Chlore choc ou Hypochlorite de Calcium. N’utiliser de l’oxygène actif si et seulement si bassin supérieur à 90m3, piscine sous abri et température de l’eau supérieure à 30°C.

Voici quelques exemples de produits à base d’oxygène actif.

Comment procéder à un traitement choc ?

Voici un plan d’action standard pour passer à l’action.

1 – Préparer l’eau et le bassin

  • Arrêter toute baignade. Expliquer pourquoi aux plus petits si nécessaire et fermer l’accès si possible.
  • Découvrir le bassin s’il est bâché ou protégé (retirer la bâche, replier le volet roulant, etc). Le traitement choc requiert un contrôle visuel plusieurs fois par jour. Si l’intérieur de la bâche ou du volet vous semble sale, passez les au jet d’eau.
  • Enlever les accessoires et objets qui se trouvent dans l’eau : jouets, tuyaux. Les nettoyer et les rincer.
  • Retirer les gros déchets éventuels à l’épuisette et vider les paniers de skimmer et du préfiltre de la pompe.
  • (pas obligatoire) Brosser parois, fond et ligne d’eau de la piscine. Si l’eau est si sale que vous ne voyez pas ce vous faites, vous pouvez aussi attendre que le traitement commence à agir. Sachant qu’une fois le traitement choc terminé, il faudra à nouveau nettoyer parois, fond, ligne d’eau et les pièces immergées (skimmer, buse, bonde, etc). A vous d’évaluer la situation…
  • Vérifier l’état du filtre (pression notamment) et le nettoyer s’il vous semble trop sale : lavage / rinçage si filtre à sable ou remplacement de cartouche / poche.
  • Ajuster l’équilibre de l’eau en fonction du traitement utilisé, en particulier le pH. Vérifier aussi l’acide cyanurique (stabilisant), l’alcalinité totale (TAC) et le taux de calcaire (TH). Assurez-vous que les paramètres sont corrects. Ne rien faire tant que les valeurs ne sont pas correctes. Si le stabilisant est trop haut par exemple, il faut vider / remplacer plus ou moins d’eau, car le traitement choc ne sera qu’une solution temporaire.

2 – Respecter les dosages et filtrer en continu tant que l’eau n’a pas retrouvé un aspect gris/bleu.

  • Mettre les produits du traitement choc en place en suivant les notices fabricants : conditions d’insertion, à quel endroit, incompatibilités, etc.
  • Mettre la filtration en marche forcée pour un fonctionnement en continu.
  • Attendre que le traitement fasse effet en nettoyant / remplaçant le filtre si nécessaire.

Armez vous de patience. Selon l’état de l’eau, ça peut durer de 48 heures à quelques jours. Certains rattrapage d’eau peuvent prendre de 2 à 3 semaines.

Pendant ce temps, il faut continuer à vérifier la chimie de l’eau (pH, TAC, etc) et rincer le filtre s’il commence à monter en pression (se fier au manomètre).

3 – Floculation et nettoyage du bassin pour terminer

A faire uniquement si l’eau n’est toujours pas redevenue claire et cristalline après plusieurs jours de traitement + filtration, et si aucun autre élément chimique ne peut expliquer la situation (présence de sulfates, nitrates ou phosphates par exemple).

Il faut aussi vérifier la compatibilité avec votre filtre : floculant spécial cartouche pour filtre à cartouche, incompatibilité avec filtre à diatomées, chaussettes ou papier.

Un produit floculant ou clarifiant permet d’agglomérer les résidus éventuels en amalgames plus épais pour les filtrer plus facilement. Il peut s’agir des restes d’algues mortes en suspension.

Quelques exemples de produits floculant.

Une fois terminé,

  • Nettoyer la piscine : parois, fond, ligne d’eau, pièces immergées, à l’aide de brosses, balai-aspirateur et/ou robot nettoyeur pour retrouver une eau claire.
  • Revérifier (re-nettoyer) le filtre si besoin avant de repasser en filtration normale.

En cas de besoin, n’oubliez pas qu’il existe des entreprises spécialisées dans l’entretien de piscine. Elles peuvent intervenir ponctuellement ou prendre en charge l’entretien complet de votre piscine.

Aperçu Nom Prix
1
AquaspondA Traitement de l'eau naturel pour piscine & Spa (lot de 2)
73,80 €
2
AquaspondA Traitement de l'eau naturel pour piscine & Spa
36,90 €
3
Traitement UV piscine : Prime Power Signal UV-C : 70 m3
399,00 €
4
Traitement UV piscine : Prime Power Signal UV-C : 70 m3
399,00 €
5
Produit piscine Pastilles de chlore choc en 20g par 5 kg
56,50 €
6
Piscine ovale Bestway Power Steel : 488 x 305 x 107 cm
599,00 €

Commentaires

Le 2 août 2022 à 21 h 07 min, O'Donnell a dit :


Combien de temps attendre après ajout de calcium+ pour se baigner. J attendssur la ligne tel depuis20 minutes alors je vous ecrismerci


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 17 juillet 2019 à 7 h 01 min, Anna a dit :


Bonjour,
J'ai réalisé hier soir un chlore choc de ma piscine hors sol de 10 M3 pour la mise en route. Le chlore est remonté e 2ppm ce matin. Combien de temps dois-je laisser le chlore choc faire effet ? Quand puis-je remettre le diffuseur de chlore lent?
Merci


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 19 août 2019 à 10 h 24 min, Anthony @PiscineInfoService a dit :


Bonjour
Il faut laisser agir ou recommencer le choc jusqu'à ce que la piscine s'éclaircisse. Ensuite vous remettez vos galets classiques. Le traitement choc est à base de chlore non stabilisé = il s'évapore rapidement.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 11 juillet 2019 à 16 h 07 min, Robert TRONCY a dit :


Bonjour,
Première année d'utilisation d'une piscine hors sol semi enterrée et dur dur avec la chaleur. Je me demande si on peut faire un lavage rincage du filtre à sable avant ou après un chlore choc, ou bien les deux. Je suis un peu perdue dans la chronologie ? Merci de bien vouloir me conseiller.
Cordialement.
Mme Troncy


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 12 juillet 2019 à 9 h 57 min, Anthony @PiscineInfoService a dit :


Bonjour
C'est le manomètre du filtre qui vous indique s'il est encrassé (à rincer) ou pas. Dès que c'est dans le rouge, il faut laver / rincer.
Et c'est toujours mieux de faire un lavage avant de lancer votre traitement choc puisqu'il a pour effet d'éradiquer / décoller les saletés pour que le filtre puisse les capter.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 22 mars 2019 à 15 h 57 min, Catherine Ragon a dit :


Suite de mon message:
Combien de temps faire fonctionner la pompe de filtration après le brome choc?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 30 mars 2019 à 9 h 16 min, Anthony a dit :


Ca dépend de l'état de l'eau et de l'action du traitement choc. Soit en marche forcée pendant 24 heures, puis on regarde l'état de l'eau. Soit moins longtemps. Au mois de mars / début avril, pas besoin de filtrer en continu. 6h par jour sont amplement suffisants.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 22 mars 2019 à 15 h 55 min, Catherine Ragon a dit :


Bonjour
Des algues se sont développées sous les lames du volet immergé de ma piscine.
Je vais faire un brome choc mais comment enlever ces algues vu que le volet sera enroulé?
Cordialement
Mme Ragon


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 30 mars 2019 à 9 h 11 min, Anthony a dit :


Bonjour
L'astuce est de laisser le volet roulant déroulé sur la piscine pendant le brome choc.
Avec la charge chimique, les algues sous les lames vont normalement être tuées = blanchies et décomposées dans l'eau.
S'il en reste encore après ça sous les lames, un coup de balai ou jet haute pression devrait faire l'affaire + éponge et huile de coude aux endroits les plus incrustés si besoin.
Si l'enrouleur est émergé en bord de piscine ce sera plus facile. En se mettant derrière. C'est un peu long et fastidieux mais ça devrait le faire.
S'il est immergé ou sous un caillebotis, il faut aller dans la fosse. Ca peut être plus compliqué.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.